Très haut débit : la France accuse un retard de déploiement

Le par  |  4 commentaire(s) Source : Le Figaro
Herve Maurray

Le sénateur de l'Eure, Hervé Maurey, vient d'annoncer le retard critique du déploiement de l'Internet très haut débit en France, en raison de la liberté laissée aux opérateurs privés quant aux coûts des installations.

Herve MaurrayLe déploiement de l'Internet très haut débit est un véritable problème en France, selon le rapport du sénateur Hervé Maurey. Si l'ARCEP ne se veut pas alarmiste quant au retard d'installation de la fibre optique dans les régions, l'élu de l'Eure indique que la France est « en passe de manquer le virage du numérique et le retard risque d'être irréversible ».

Le rapport précise que le taux de couverture pour des connexions à haut débit ( plus de 2 Mbits/s ) est de seulement 77 %. Concernant la téléphonie mobile, 99 % du territoire est couvert par le réseau 2G, ce résultat étant attendu pour la 3G en 2013. Ce chiffre demeure toutefois peu fiable, puisqu'il ne prend en compte qu'un seul point fixe en environnement extérieur.

La fibre optique dispose d'un taux de pénétration de 8 % en France, contre 17,5 % en Europe. La raison de ce manque d'entrain s'explique par le choix du gouvernement à avoir confié le déploiement de ces lignes aux opérateurs privés qui décident des zones les plus rentables. Aussi, « Les zones peu denses, moins rentables, risquent d'être délaissées », souligne Hervé Maurey.

De plus, les annonces de prévision de raccordement des opérateurs bloquent les projets d'installation très haut débit des collectivités, ce qui repousse le déploiement numérique dans les départements.

Le rapport fraîchement remis fera l'objet d'une proposition de loi à la rentrée, mettant en avant 33 mesures pour réduire la fracture numérique et accélérer les processus d'installations par les collectivités locales pour leurs départements.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #806601
Eh oui...
à 20 minutes d'une grande ville, je n'ai pas le dégroupage :-(
Le #806661
"Concernant la téléphonie mobile, 99 % du territoire est couvert par le réseau 2G"

C'est quand même bizarre, les derniers % qui restent c'est toujours dans les endroits ou je vais moi !

J'ai pas de chance quand même.
Le #806761
je suis à 10 min d'une sous préfecture de 15000 habitant.
Aurais-je la chance d'avoir un jour une offre très haut débit ?
On peut toujours rêver en voyant les pub à la tv
Le #806831
@alucardx77 "C'est quand même bizarre, les derniers % qui restent c'est toujours dans les endroits ou je vais moi !"


Les taux de couvertures sont très théoriques, et donné pas rapport à la portée maximum des antennes et leur position, sans prendre en compte l'environnement, le terrain, obstacle.... et en % de population, pas du territoire.

Y'a également aucune notion de "qualité".

D'où le décalage complet entre le taux de couverture annoncé par les opérateurs qui frôle le sans faute, et la couverture "réelle" des gens en déplacement sur le terrain.


C'est encore pure pour la 3G. Les opérateurs annoncent fièrement du 90% de couverture en grandes agglomérations... mais on une vision très particulière de grandes agglomération, et sur l'ensemble du territoire, si y'a 10% de couverture, c'est déja pas mal....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]