Tim Cook : l'iPad ne suit pas une courbe de ventes classique

Le par  |  1 commentaire(s) Source : CNet
ipadconclu02bis

S'exprimant à l'occasion de la présentation des résultats financiers, Tim Cook, numéro deux d' Apple, est revenu sur le phénomène iPad.

ipadconclu02bisApple vient de présenter un nouveau trimestre financier record, porté par ses ventes de Mac, d' iPhone et, nouveauté, de tablettes iPad, écoulés à 3,3 millions d'exemplaires. Et alors que les analystes relèvent leurs prévisions de ventes de tablettes pour 2010, Tim Cook, numéro deux d' Apple, en a dit plus sur la stratégie du groupe et sa vision concernant ce nouveau produit.

Il note tout d'abord que les ventes de l' iPad ne suivent pas un profil classique, qui voudrait que les ventes débutent lentement, par l'intermédiaire des " early adopters ", ces acheteurs éclairés précoces, avant une adoption progressive par le grand public.

Dans le cas de l' iPad, les ventes ont très démarré très fort, très vite, au point que le groupe fonctionne à flux tendu, les tablettes à peine produites étant aussitôt vendues. Pour Tim Cook, cela suggère qu'il y a un marché gigantesque derrière, contredisant la prudence de certains analystes qui se demandaient si les tablettes ne seraient qu'un phénomène de mode.


L'offre peine à répondre à la demande

Et si les tablettes en venaient à cannibaliser le marché des ordinateurs, comme certains le craignent, cela ferait les affaires d' Apple...et irait à l'encontre de la vision d' Intel qui ne voit dans les tablettes qu'un marché complémentaire, à l'image des netbooks.

Par ailleurs, Tim Cook estime que l' iPad pourrait avoir un effet positif sur les ventes de ses ordinateurs Mac qui, malgré des ventes en hausse constante, représentent encore une faible part de marché mondiale, la tablette constituant une entrée en matière dans l'univers d' Apple et pouvant inciter les consommateurs à considérer l'achat d'un Mac sous un oeil nouveau.

Actuellement, qu'est-ce qui peut freiner les ventes de tablettes iPad ? Pas la concurrence, encore peu présente. En revanche, la pénurie de composants conduisant à un bridage de la production semble être le seul frein au succès de la tablette, et non un défaut de demande. Beaucoup de fabricants aimeraient pouvoir en dire autant quand leur produit sortira.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #670351
Moi aussi j'ai sauté le pas de la tablette, mais une tablette a 100 euros avec android, qui fait autant et même plus que l'ipad pour l'utilisation que je compte en faire.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]