L'iPhone, un outil mobile professionnel, selon Tim Cook

Le par  |  0 commentaire(s) Source : GigaOM
iPhone 3G logo pro

Le terminal mobile d'Apple séduit sans conteste le grand public mais il ne serait pas dénué d'intérêt pour le monde professionnel, selon Tim Cook, numéro deux du groupe, qui note que les usages professionnels ont doublé.

App Store application iPhoneLes derniers résultats financiers d' Apple le montrent : l' iPhone se vend bien et reste un terminal de choix dans la vaste offre des appareils mobiles convergents, malgré la montée en puissance et la diversité des smartphones Android.

Et si la communication autour de l' iPhone porte essentiellement sur ses usages ludiques, Apple ne néglige pas pour autant le secteur professionnel et a fait évoluer sa plate-forme mobile en ce sens. Par ailleurs, dans les plus de 100 000 applications mobiles disponibles sur l' App Store, on trouve un nombre non négligeable de logiciels destinés au monde professionnel, soit comme passerelles à des services pour l'entreprise soit des applications développées spécifiquement pour l'iPhone.

Malgré les critiques et le scepticisme quant à la capacité du terminal d' Apple à répondre aux besoins des entreprises, Tim Cook, numéro deux du groupe, a indiqué que l'intérêt des professionnels pour l' iPhone ne cesse d'augmenter et que l'utilisation du terminal au sein des entreprises a doublé depuis le lancement de l' iPhone 3Gs l'été dernier.


Séduisant pour les entreprises ?
Cisco WebEx iPhoneAinsi, 70% des sociétés listées dans le Fortune 100 et 50% des sociétés cotées au FTSE 100 ( Financial TimesExchange Stock ) seraient en train de déployer ou de tester l' iPhone en entreprise. Et Tim Cook ne manque pas de rappeler que ce résultat est obtenu alors que le terminal ( dans toutes ses versions ) n'a que deux ans et demi d'existence.

Ce succès est à mettre au crédit des fonctionnalités régulièrement ajoutées à la plate-forme mobile, comme le support de Microsoft Exchange, et au lancement de l' iPhone 3Gs, plus puissant et aux fonctionnalités améliorées par rapport au modèle 3G. Apple a également renforcé ses équipes commerciales pour inciter les opérateurs mobiles à proposer le produit aux entreprises.

Apple aurait donc des arguments pour chasser sur les terres de Research in Motion, fabricant des smartphones Blackberry, qui, dans le même temps, fait des efforts dans le sens inverse pour séduire le grand public ( et avec un certain succès ) avec ses terminaux jusqu'à présent plutôt reconnus pour un usage professionnel.


Belles opportunités en Asie
Tim Cook a également évoqué le sort de l' iPhone en Asie, et notamment en Chine, immense marché sur lequel le terminal vient officiellement de débarquer ( il y est pourtant présent depuis que l' iPhone a été lancé en 2007 par le biais du marché noir ).

Le numéro deux d' Apple a confirmé que 200 000 iPhone ont été activés sur le réseau de l'opérateur China Unicom, tandis que la présence de l' iPhone sur l'ensemble de la zone asiatique a progressé de 500% ( mais elle partait de très bas ). Il a également souligné qu'un démarrage modéré en Chine n'est pas un problème dans la mesure ou Apple compte y rester durablement.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]