iSuppli : Flash NAND et smartphones, un marché en ébullition

Le par  |  0 commentaire(s)
Logo iSuppli

Selon le cabinet d'études iSuppli, mémoires Flash NAND et smartphones devraient bon ménage ces prochaines années, avec une croissance annuelle lissée de la valeur du marché de 41% jusqu'en 2013.

Logo iSuppliLe marché des mémoires NAND a subi plusieurs contrecoups ces dernières années. Il y a eu celui de la chute régulière et marquée des prix associée aux excès d'inventaires, puis plus récemment celui de la crise économique mondiale, avec le recul des ventes des produits électroniques ( même si les analystes commencent à minimiser son impact ).

La mémoire NAND est pourtant présente dans de très nombreux appareils, des APN aux baladeurs numériques en passant par les téléphones portables. Et, sur ce dernier segment, si les prévisions de ventes mondiales sont orientées à la baisse, le secteur particulier des smartphones se porte en revanche très bien.


NAND et smartphones, une association synergique
iSuppli NAND SmartphonePour le cabinet d'études iSuppli, les smartphones vont représenter une énorme opportunité pour les composants mémoire Flash NAND. Il prévoit ainsi que le marché va évoluer en valeur de 166,5 millions de dollars en 2008 à 932 millions de dollars en 2013, en suivant une progression annuelle de 41,1%, alors que le marché global des mémoires Flash NAND n'évoluera que de 12% sur la même période.

Cette évolution a été illustrée récemment par l'accord de 500 millions de dollars entre Apple et Toshiba pour la fourniture de composants NAND destinés à ses iPhone ( plus de 5 millions de terminaux écoulés au deuxième trimestre ) et ses baladeurs iPod.


Pour Michael Yang, analyste chez iSuppli, l'équation est simple :

" les ventes galopantes de smartphones, associées à l'augmentation de densité de Flash NAND présente dans chaque terminal, conduisent à l'explosion des ventes de mémoire sur ce segment. Les producteurs de mémoire NAND peuvent remercier Apple pour avoir amorcé cette tendance, ses iPhone ayant redonné des couleurs au marché des mémoires. Désormais, avec l'arrivée de nouvelles générations d' " iPhone killers ", de nombreux fabricants de smartphones alimentent la demande en mémoire NAND. "

Avec des smartphones qui compteront pour 26,4% des ventes de mobiles en 2013, contre 13,1% en 2008, les opportunités sont très claires. Et l'arrivée prochaine de l' iPhone en Chine ( et l'on pourrait rajouter celle des terminaux Android ) étend encore ces perspectives.

Et les fabricants jouent le jeu en proposant des modèles offrant toujours plus d'espace de stockage : les derniers smartphones haut de gamme embarquent désormais jusqu'à 32 Go de mémoire interne ( iPhone 3GS ou Nokia N97, par exemple ).

iSuppli évalue que la moyenne de quantité de mémoire Flash présente dans chaque mobile sera de 5,8 Go d'ici 2013, alors qu'elle était de moins de 1 Go en 2008. Et cet espace de stockage supplémentaire n'est pas là par hasard puisqu'il permet de doper les usages mobiles en retour : photo et vidéo mobile, transfert de fichier, stockage d'applications...

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]