Le marché des mémoires Flash NAND moins rentable en 2008

Le par  |  0 commentaire(s)
NAND logo pro

Le marché de la mémoire Flash NAND continue de voir les prix glisser significativement. Selon iSuppli, la tendance va se poursuivre en 2008 et 2009. Pour se maintenir, les acteurs s'affrontent autant sur le terrain des prix que sur la capacité de production.

Le marché des mémoires Flash NAND est stratégique à bien des égards. Leur présence dans une très large variété d'appareils électroniques eux-mêmes très demandés par le grand public ( téléphones portables, APN, clés USB, etc ) a produit ces dernières années des rythmes de croissance supérieurs à 100%, incitant les grands fondeurs à se regrouper pour constituer des groupes d'envergure internationale capables de rivaliser avec Samsung, leader du marché.

Pourtant, comme partout, ce secteur est victime de la crise économique mondiale, le public étant moins enclin à s'offrir des gadgets électroniques. Le cabinet d'études iSuppli estime ainsi que le chiffre d'affaires de cette industrie devrait régresser en 2008 et 2009.

On devrait ainsi constater une baisse de 14% en 2008, à 12 milliards de dollars, et encore de 15% en 2009.  L'année 2008 marquera le premier recul d'une industrie particulièrement prospère depuis la fin des années 90.

Le cabinet d'études estime que les produits équipés de mémoire Flash NAND vont faire l'objet de réductions de prix de la part des distributeurs pour faciliter leur vente dans un climat économique défavorable et éviter les risques de surtocks. Les fabricants de mémoire Flash n'auront d'autre alternative que de casser leurs prix pour vendre plus s'ils veulent maintenir leurs marges.


Un marché NAND  très sensible aux réactions du grand public

logo iSuppliLa mémoire Flash NAND est en effet particulièrement sensible aux variations du marché grand public, qui sont faiblement compensées par des secteurs moins sensibles ( professionnel, industriel ), comme c'est le cas pour d'autres types de mémoire.

Une fois équipés, les consommateurs sont en effet peu enclins à renouveler leur équipement en cartes mémoire et en clés USB. D'autre part, ils sont moins incités à la consommation par les baisses de prix. Et la crise économique mondiale accroît ce phénomène.

Seul le segment des barrettes Flash NAND de 1 GB devrait voir sa demande progresser de 126% en 2008, ce qui reste honorable mais est moins important qu'en 2007. Et cela ne sauvera pas le prix moyen de ce type de composant qui baissera de 62%, puis encore de 50% en 2009.

Avec moins de recettes entrant dans les coffres, les acteurs devraient réduire leurs dépenses pour augmenter leur capacité de production. Ils pourraient ainsi dépenser 38% de moins en 2009, selon iSuppli.

Et si tout ceci ne fait pas les affaires des fournisseurs, ce sont en revanche les consommateurs qui vont en profiter puisque les prix des produits électroniques équipés de mémoire Flash NAND seront équilibrés à la baisse en conséquence.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]