Itinérance en Europe : un plafond pour le data en roaming

Le par  |  0 commentaire(s) Source : New York Times
Neelie Kroes

Neelie Kroes, commissaire européenne en charge des télécommunications, continue de mettre la pression sur le coût de l'itinérance mobile en Europe et veut faire tomber le coût du megaoctet transféré à 50 centimes HT d'ici 2014.

Neelie KroesLa commissaire européenne s'était déjà agacée en décembre 2010 des résistances des opérateurs mobiles dans le domaine de l'itinérance ( roaming ), malgré les plafonds imposés sur le coût des appels voix et des SMS.

Selon un rapport d'évaluation publié alors, si les tarifs ont bien baissé depuis la mise en place des mesures, les opérateurs feraient cependant peu d'efforts, ne rendant pas le marché concurrentiel comme espéré.

Neelie Kroes veut donc aller plus loin et prépare un nouveau plan de baisse des tarifs continuant de d'intensifier le plafond pour les appels voix et les SMS, mais visant aussi à une baisse du coût du mégaoctet.

Le projet vise ainsi à faire passer le coût de la minute d'appel voix à 24 centimes d'euro HT d'ici 2014 ( contre 39 centimes actuellement ) et celui du SMS envoyé à 8 centimes, contre 10 centimes actuellement.


Offensive sur le data mobile en itinérance
Du côté des données mobiles, la commissaire européenne veut serrer la vis en imposant un plafond à 90 centimes HT / mégaoctet d'ici mi-2012, qui passerait à 70 centimes en 2013 puis 50 centimes en 2014 ( le prix moyen actuellement serait de 2,50 €  / mégaoctet ).

A ces plafonds, la commissaire européenne veut ajouter des mesures pour obliger les opérateurs mobiles à autoriser les MVNO ( opérateurs mobiles virtuels, qui n'ont pas de réseau propre ) à proposer eux-mêmes des services d'itinérance à leurs clients.

Les consommateurs pourraient également obtenir le droit d'utiliser les services d'itinérance d'un autre opérateur mobile que celui qui gère leur abonnement pour mieux faire jouer la concurrence et obliger les opérateurs à accentuer leurs efforts.

Le projet de Neelies Kroes sera présenté au mois de juin et devra obtenir l'accord du Parlement européen et du Conseil des ministres. Mais il faut s'attendre à une forte résistance des opérateurs qui affirment faire déjà des efforts, sans avoir besoin d'une réglementation contraignante supplémentaire.

L'an dernier, un système d'alerte et un plafond de 50 € ( au-delà duquel l'accès data est interrompu, sauf décision contraire de l'utilisateur ) ont été mis en place par les opérateurs pour tenter de réduire l'effet des factures salées au retour de déplacements à l'étranger. Mais le coût du mégaoctet en roaming fait que cette limite est rapidement atteinte, et encore plus avec l'explosion des usages data mobiles ( réseaux sociaux, par exemple ).

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]