ITU : les spécifications IMT-Advanced / 4G+ validées

Le par  |  0 commentaire(s)
ITU logo

L'après-4G fait un pas de plus vers la phase de commercialisation des services grâce à la validation des spécifications du groupe de technologies IMT-Advanced par l'instance de normalisation ITU-R.

Si les technologies " 4G " WiMAX et plus encore LTE commencent à faire beaucoup parler d'elles au fil des déploiements de réseaux commerciaux, les évolutions de ces standards, qui offriront encore plus de possibilités tant en débits qu'en flexibilité des infrastructures, sont déjà en phase de standardisation.

Car alors que WiMAX et LTE appartiennent toujours au groupe des technologies dit IMT-2000, qui intègre aussi le HSPA ( d'où la difficulté d'en faire des technologies " 4G " alors qu'elles sont toujours dans le champ des technologies mobiles 3G, même si c'est à la marge supérieure ), les " vraies " technologies 4G ( au sens technique ) appartiendront au groupe IMT-Advanced.

ITU logoDans celui-ci, les standards ont déjà été identifiés. Il s'agira d'une part de LTE-Advanced, évolution de LTE, et d'autre part de WirelessMAN-Advanced, qui correspond au Gigabit WiMAX ( ou WiMAX 2 ). Ces technologies doivent notamment permettre de fournir un débit théorique de 1 Gbps en accès sans fil fixe et de 100 Mbps en déplacement ( contre 100 Mbps en réception fixe et plusieurs dizaines de Mbps en mouvement pour LTE actuellement ).

Si LTE et WiMAX sont désormais communément placées sous le signe de la 4G, ces évolutions porteront peut-être la dénomination de 4G+, à l'image de la distinction entre 3G ( UMTS ) et 3G+ ( HSPA ) pour les technologies précédentes.


Validation du groupe IMT-Advanced

Toujours est-il que les spécifications du groupe IMT-Advanced viennent d'être validées par l'instance internationale chargée de superviser les grands axes du développement des technologies mobiles, à savoir l' ITU-R ( Union Internationale des Télécommunications, dans sa composante R pour Radiocommunications ).

Cette validation prépare le terrain à des communications mobiles qui offriront des débits comparables à ceux de la fibre optique, en situation de mobilité, comme l'explique François Rancy, directeur de l'ITU-R :

" IMT-Advanced sera comme disposer d'une connexion en fibre optique dans son mobile, rendant les smartphones 500 fois plus rapides en débit que les actuels smartphones 3G. Mais ce n'est pas seulement une question de débit, c'est aussi une avancée en terme d'efficacité. Le groupe IMT-Advanced utilisera le spectre de radiofréquences de façon beaucoup plus efficace, gérant des débits plus élevés sur une bande passante réduite. Cela permettra aux réseaux mobiles de répondre à la forte croissance du trafic data mobile attendu ces prochaines années. "

Il reste que les technologies du groupe IMT-Advanced ne seront pas déployées commercialement avant plusieurs années ( sauf peut-être dans certains cas particuliers ), la priorité restant au déploiement des technologies WiMAX et LTE.

Il est d'ailleurs intéressant de noter que le déploiement LTE se fait très rapidement maintenant que la machine commerciale est lancée aux Etats-Unis sous l'impulsion de Verizon Wireless ( et maintenant d' AT&T ), donnant un coup d'accélérateur à l'ensemble de l'industrie mobile.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]