Java : bras de fer entre Oracle et Myriad Group

Le par  |  0 commentaire(s)
Myriad logo pro

Le groupe Myriad, qui propose des optimisations Java pour les terminaux mobiles, a porté plainte contre Oracle aux Etats-Unis, accusé de chercher à lui imposer des droits de licence non reconnus et de le dénigrer auprès des ses clients en lui refusant les certifications correspondantes. Et si cela concernait en fait Android ?

Myriad logoLe groupe Myriad propose diverses solutions logicielles mobiles, qu'il s'agisse de systèmes de widgets pour téléphones d'entrée de gamme, de navigateur Web mobile ou d'optimisation de la machine virtuelle Java Dalvik présente chez Android.

Sur la partie Java, la société vient de porter plainte aux Etats-Unis contre Oracle auprès d'une cour du Delaware, estimant que ce dernier cherche à lui imposer des droits de licence non justifiés et lui refuse les certifications garantissant que ses applications sont conformes aux critères de Java, au risque de compromettre son image vis à vis de ses clients.

Le litige porte sur les processus JCP ( Java Community Process ) et JSPA ( Java Specification Participation Agreement ) qu'avaient initiés Sun Microsystems et auxquels a adhéré Myriad, et qui visait à assurer un développement harmonieux des spécifications Java par un jeu d'échange de licences entre les membres contre les royalties correspondantes, sur une base FRAND ( Fair, Reasonable And Non -Discriminatory )

Or Sun n'aurait pas joué le jeu et n'aurait pas mis à disposition de la communauté une partie de sa propriété intellectuelle comme il aurait dû le faire. Par ailleurs, Oracle, qui a racheté Sun, affirme que Myriad a utilisé certaines de ses composants logiciels optimisés dans ses produits et lui demande en conséquence les droits de licence correspondants. Or ce dernier dément avoir utilisé les composants incriminés et accuse Oracle de chercher à obtenir des droits de licence pour du code qui n'est pas présent dans les offres de Myriad.


Et si l'attaque portait en fait sur Java / Android  ?
Myriad affirme avoir été obligé de signer un accord avec Sun et Oracle pour du code qu'il n'a pas utilisé ( le machine virtuelle HotSpot ) mais qui a tout de même nécessité de verser de lourds droits de licence, sortant du cadre FRAND et  le défavorisant sur le marché alors que certaines offres de Myriad et de Sun / Oracle entrent en concurrence directe. Selon cette interprétation, Oracle chercherait à faire sortir Myriad du marché Java par une pression indirecte.

Cette partie a fait l'objet d'une plainte d' Oracle contre Myriad, qui affirme de son côté que la société a eu accès et a utilisé des technologies nécessitant des droits de licence avant son intégration au sein du JSPA.

En représailles, selon Myriad, Oracle a coupé l'accès de Myriad aux outils de certfication Java, ne lui permettant plus de garantir l'interopérabilité Java pour ses produits, mettant la société en difficulté vis à vis de ses clients. L'intéressé réplique que l'accès à ces outils avait fait l'objet d'un contrat expirant en 2009, et qui n'a pas été renouvelé depuis.

Myriad réclame 120 millions de dollars de réparations pour les droits de licence indûment perçus par Oracle. Cependant certains observateurs voient dans cette affaire une nouvelle manoeuvre d'Oracle à l'encontre d' Android qui se place dans la lignée de la plainte d' Oracle contre Google il y a quelques mois.

A noter d'ailleurs que l'un des conseillers juridiques de Myriad est chargé de la défense de Google dans le cadre de la plainte d' Oracle. Et Myriad fait partie de l' OHA ( Open Handset Alliance ), groupe de promotion d' Android.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]