Kim Dotcom promet un accès Internet gratuit pour les Néo-Zélandais

Le par  |  3 commentaire(s)
Mega

Grâce à sa nouvelle société Mega, Kim Dotcom veut relancer et financer un projet de câble sous-marin entre la Nouvelle-Zélande et les USA. Il promet un accès gratuit pour les FAI de Nouvelle-Zélande.

Kim Dotcom poursuit sur Twitter son plan de communication. Après l'annonce du lancement prochain de Megabox et de Me.ga pour signer le renouveau de MegaUpload, l'homme indique que la société Mega sera basée en Nouvelle-Zélande et deviendra " précieuse pour le business IT ".

Kim Dotcom a en effet pour ambition de relancer un projet de câble sous-marin reliant la Nouvelle-Zélande aux États-Unis. Mené sous l'égide de la société Pacific Fibre, ce projet a été abandonné cet été par manque de fonds avec l'impossibilité de réunir les 400 millions de dollars néo-zélandais nécessaires à sa conduite ( près de 260 millions d'euros ).

Le câble de près de 13 000 km avec un débit de 12,8 térabits par seconde devait relier Auckland à Los Angeles en passant par Sydney.

D'après Kim Dotcom, Me.ga " serait le plus gros client du nouveau câble " et sa seule présence suffira à " attirer de nouvelles entreprises " dès lors prêtes à se lancer en Nouvelle-Zélande. À ONE News, il a déclaré qu'une fois installé, " le câble sera relativement peu onéreux à maintenir. "

Kim_Dotcom-GNT" Nous souhaitons fournir un accès gratuit au câble à tous les FAI de Nouvelle-Zélande pour les particuliers. " Une rétribution sera par contre demandée pour des clients tels que les entreprises, le gouvernement.

Du moins, l'ambition de Kim Dotcom laisse penser que les FAI pourront proposer un accès à Internet moins cher aux Néo-Zélandais. Gratuit pour les particuliers... on peut en douter.

Un certain scepticisme est en outre de rigueur dans la mesure où l'on peut se demander si les États-Unis autoriseront un projet désormais mené par l'une de leur bête noire. Kim Dotcom mène en tout cas bien sa communication et pourra toujours se poser en victime.

Les 400 millions de dollars néo-zélandais seraient en partie apportés par Mega et par des fonds supplémentaires d'investisseurs. Le cas échant, Kim Dotcom imagine trouver des fonds " en poursuivant les studios d'Hollywood et le gouvernement US pour leur destruction politique et illégale de son business ( ndlr : la fermeture de MegaUpload ). "

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1074502
Lui c'est vraiment un bon gars !
Le #1074572
Déjà qu'ils ont un super aéroport spécial Hobbit, ça va devenir le paradis du geek la Nouvelle-Zélande !
Le #1075112
"Kim Dotcom promet un accès Internet gratuit pour les Néo-Zélandais"
Même à la Police et au "SWAT" local qui sont venus l'arrêter ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]