Kima Ventures promet aux startups la levée de 150 000 dollars sous quinze jours

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
Kia Ventures logo

Kima Ventures, capital-risqueur dirigé par Jérémie Berrebi et soutenu par Xavier Niel, lance un programme Kima15 promettant aux startups des levées de 150 000 dollars en moins de 15 jours.

Trouver des fonds pour assurer le développement des projets de leur startup est une activité qui requiert beaucoup d'attention à leurs créateurs, les obligeant à passer beaucoup de temps sur cet aspect au lieu de se concentrer sur l'innovation qu'ils sont en train de faire naître.

Entre les prises de contact avec des capital-risqueurs ou business angels et la levée effective des fonds, il peut se passer un certain délai durant lequel les possibilités d'action des jeunes pousses sont limitées en attendant les investissements.

Kima Ventures logoLa société Kima Ventures, holding d'investissement dirigée par Jérémie Berrebi et soutenue par Xavier Niel, patron du groupe Iliad et qui appuie plusieurs projets d'émergence des jeunes talents, des incubateurs à l'école 42, vient d'annoncer un programme Kima15 qui donne la possibilité aux startups d'obtenir un financement de 150 000 dollars dans un délai de 15 jours.

Le "revers" de la médaille est que Kima Ventures récupère 15% des parts de la startup en échange du financement. A la réception du dossier, le Business Angel s'engage à prendre une décision dans les cinq jours et, en cas de validation, d'apporter les fonds dans les 15 jours.

" Ayant investi dans plus de 200 startups ces dernières années, nous avons constaté que cette rapidité peut être un élément crucial pour la réussite d'une société ", indique Jérémie Berrebi dans le communiqué.
Kima Ventures envisage de réaliser une centaine d'investissements de base sur les 12 prochains mois, dont la moitié au moins via le programme Kima15, tout en participant aussi à des levées en partenariat avec d'autres investisseurs.

Le soutien aux startups de Kima s'adresse aux startups développant une activité Web et n'a pas de limitation géographique. Selon le Wall Street Journal, sur les quelque 200 investissements déjà réalisés par la société, 5 ou 6 sociétés ont fermé leurs portes et environ 15% n'assureront aucun retour sur investissement en restant de petite taille.

En revanche, pour celles qui parviennent à se faire remarquer, cela peut devenir le jackpot, à l'image de la société Sparrow revendue à Google et ayant généré 18 fois la mise de départ, ou le cas de Rapportive qui a rapporté 5 fois l'investissement initial.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]