Kindle Fire HD : certains analystes s'attendaient à du Tegra 3

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Reuters
Texas Instruments logo

En maintenant son choix sur les processeurs TI OMAP pour sa tablette Kindle Fire HD au lieu de la plate-forme Tegra 3 de Nvidia, Amazon a surpris certains analystes...aveuglés par l'argument quadcore ?

La Kindle Fire première du nom embarquait un processeur dual core OMAP4430 1 GHz de Texas Instruments ( TI ), la nouvelle Kindle Fire HD fait appel à un processeur OMAP4470 1,5 GHz, toujours dual core mais aussi épaulé par des processeurs secondaires pour les tâches basiques afin de limiter sa consommation d'énergie.

Visiblement, certains analystes s'attendaient à la présence d'un processeur quadcore Tegra 3 de Nvidia dans le nouveau produit d'Amazon, comme dans la tablette Nexus 7 de Google dévoilée fin juin et commercialisée depuis le mois de juillet.

Texas Instruments logoSi Amazon a sans doute privilégié son partenariat historique avec TI, lui épargnant de nouveaux coûts de développement, son patron Jeff Bezos a également affirmé la supériorité de l'OMAP4470 sur le Tegra 3 dans le cadre du programme d'usages voulu pour sa nouvelle tablette lors de la conférence de presse de présentation.


Le quadcore ne fait pas tout
TI OMAP4 L'argument du quadcore, qui signifie beaucoup de puissance mais aussi beaucoup d'énergie consommée malgré la présence de mécanismes de régulation et de processeurs compagnon, n'est pas négligeable mais il ne s'accommode pas forcément toujours aux attentes des fabricants tandis que bien peu d'applications sont capables d'en tirer parti.

TI a d'ailleurs à plusieurs reprises exprimé son scepticisme vis à vis de la tendance du quadcore dans les appareils mobiles, le fondeur estimant que toutes les technologies ne sont pas encore matures, notamment au niveau des échanges de données entre les éléments du processeur. Il s'est d'ailleurs pour le moment soigneusement tenu à l'écart de la mode du quadcore, préférant proposer des designs dual core optimisés par des processeurs compagnon, offrant de bons ratios performances / consommation d'énergie.

Le choix d'Amazon pour sa tablette Kindle Fire HD révèle également l'ampleur de la concurrence qui se joue entre fournisseurs de plates-formes mobile hardware pour la conquête des gros clients. Des contrats avec des acteurs comme Amazon sont l'assurance pour les fondeurs d'écouler des millions de processeurs mobiles, avec des conséquences importantes pour leurs revenus.


Des contrats aux implications énormes
Les investisseurs ont bien compris le message, faisant chuter Nivdia en bourse de près de 3% tandis que le cours de TI a pris plus de 3,5% après l'annonce de la Kindle Fire HD. Ce n'est sans doute aussi pas une très bonne nouvelle pour Qualcomm, dominant dans les smartphones avec sa plate-forme SnapDragon S4 mais qui a plus de mal à percer sur les tablettes, en attendant l'arrivée du SnapDragon S4 quadcore en fin d'année.

TI OMAP4470 Windows 8 A noter que le processeur OMAP4470 est aussi la plate-forme hardware de référence de TI pour les futures tablettes sous Windows RT, en attendant l'arrivée de la famille OMAP5 toujours dual core mais dotée d'une architecture ARM Cortex-A15 de nouvelle génération qui promet un nouveau saut en matière de performances grâce à la refonte du fonctionnement interne.

La présence d'OMAP dans la Kindle Fire HD est sans doute aussi une bonne nouvelle pour les actionnaires de TI dont certains se demandaient récemment s'il valait encore la peine de dépenser de coûteuses ressources dans le développement des processeurs OMAP, justement au regard de la sévère concurrence qui se joue dans le secteur.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]