Les opérateurs veulent faire payer Apple, Google, Facebook..

Le par  |  8 commentaire(s) Source : Bloomberg
LeWeb10 logo

Les opérateurs mobiles se montrent de plus en plus insistants pour faire payer les sociétés qui génèrent de gros volumes de données sur leur réseau pour participer au coût de leur amélioration, qui se chiffre en milliards d'euros.

LeWeb10 logoLa question revient régulièrement sur le tapis et est en effet d'une importance stratégique et économique capitale : les opérateurs mobiles ne veulent plus être les dindons d'un système qui les conduit à dépenser des milliards de d'euros pour améliorer leurs réseaux cellulaires tandis que les sociétés qui génèrent les plus gros volumes de données ( obligeant à ces améliorations ) ne participent pas à ces lourds investissements et exploitent la ressource sans contrepartie.

La conférence LeWeb'10 qui se tient actuellement à Paris a été l'occasion pour certains opérateurs de redire que les Google, Apple ou Facebook, en tant que très gros consommateurs de la bande passante mobile, devraient participer aux efforts d'investissement pour maintenir la qualité de service des réseaux cellulaires.

Plusieurs opérateurs, parmi lesquels France Télécom et Vodafone, militent pour que le sujet soit remis à plat : " il est nécessaire de mettre en place un système de paiement en fonction de l'utilisation par les fournisseurs de services ", a ainsi expliqué Stéphane Richard, directeur général de France Télécom, soulignant que l'accroissement très rapide de la consommation data mobile menace les modèles économiques des opérateurs à moyen terme.

Ces derniers s'agacent de voir les fournisseurs de services utiliser jusqu'aux dernières limites les capacités de leurs réseaux mobiles sans participer à des investissements qui serviront in fine à accroître leur trafic et à favoriser leur rentabilité.


Capter les revenus, garder le contrôle de la base clients
Les opérateurs ne se plaignent pas de l'accroissement de de la consommation data mobile mais le modèle économique actuel leur paraît déséquilibré car elle ne se traduit pas par une hausse proportionnelle des revenus.

En creux, c'est le rôle même des fournisseurs de services qui est questionné, dans la mesure où ces derniers prennent de plus en plus de place et de revenus sans contrepartie, réduisant le rôle des opérateurs à celui de fournisseurs de tuyaux, voire les dépossédant du contrôle de leur base de clients.

La fronde des opérateurs
contre Apple et son projet de carte SIM scellée dans les  iPhone est sans doute représentative de cette crainte de voir les fournisseurs de services capter une partie des flux monétaires à leur profit tandis que la question de la neutralité du Net est plus que jamais d'actualité.

Mais, logiquement, les fournisseurs de services ne veulent pas entendre parler de financement des réseaux mobiles à moins que le modèle soit donnant-donnant, avec un partage des revenus générés par les abonnements, ce que refusent les opérateurs.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #722951
Comme si c'était la faute des sites si des clampins du marketing promettent n'importe quoi et viennent ensuite se plaindre des conséquences. Incroyable !
Le #722981
@oldjohn
Tu n'as pas saisi l'importance de tout ça...

Imagine, tu construis un système d'irrigation (que tu n'utilises pas spécialement pour toi) que les gens vont utiliser.

Le problème est que ces même gens vont utiliser ton système de plus en plus intésemment, donc ça l'use, donc tu dois le moderniser et l'adapter à la demande de tes clients, or, les frais de modernisation sont pour ta poire, alors que les bénéfices tirer de l'utilisation de l'irrigation ne sont pas pour toi (pour le fournisseur d'eau par exemple qui va pouvoir vendre plus d'eau sans rien faire), donc tu perds de l'argent alors que dans un même temps quelqu'un en gagne sans rien foutre grâce à toi.

C'est plus clair ? Tu te sens un peu moins idiot maintenant ? Tu veux des schémas peut-être ?
Le #723041
@CodeKiller
Apprends à lire et/ou renseigne toi avant de parler parce qu’ici tu n'as clairement pas saisi les propos de oldjohn : les gogos du marketing son les vendeurs/publicitaires des opérateurs qui promettent "internet illimité" alors que ce n'est pas le cas. Facile de promettre quelque chose et de râler ensuite parce que les gens utilise ce pour quoi ils ont payés. (Et encore, ils ne se gênent pas pour limiter la bande passante instantanée et/ou mensuelle).

En ce qui concerne ta comparaison (foireuse) de système d'irrigation, quelques explications : si ton analogie était correcte, Google, Facebook et autres seraient des "sous"-fournisseurs d'accès à internet qui revendraient de la bande passante fournie gratuitement par des fournisseurs qui possèdent les infrastructures adéquates. Avant de faire ce genre de simplification essaye au moins d'utiliser un tant soit peu ton cerveau pour voir si ta comparaison est adaptée à la situation au lieu de balancer des propos incohérents qui au mieux te feront passer pour un idiot et au pire embrouilleront certains lecteurs.

Pour en revenir à l'article, clairement cette taxation n'est aucunement justifiée : Google et autres Facebook payent leur bande passante auprès de leur propre fournisseurs d'accès, les consommateurs de bande passante sont les clients mobiles et c'est donc à eux (nous) de payer la facture de ce qu'on utilise. Mais alors pourquoi diantre la facture n'augmente-t-elle pas ? Mais parce que les opérateurs Français s'en mettent déjà abusément plein les poches avec des forfait mobile/ADSL/whatever trop onéreux pour le service limité proposé et qu'une augmentation leur ferait perdre masse de client. En revanche ils ont bien vu l'occasion de continuer à se faire de la thune sur le dos de quelqu'un d'autre sans aucune raison valable.

Pour continuer avec les comparaison à 2 balles, c'est comme si les stations d'essences réclamaient des sous aux constructeurs de voiture parceque "vous comprenez avec toutes ces voitures que vous vendez, il faut qu'on modernises nos installation pour répondre à la demande de carburant, ça coûte cher".

C'est plus clair ? Tu te sens un peu moins idiot maintenant ? Tu veux des schémas peut-être ?


Le #723051
PS : petit ajout à mon pâté précédent : il y a une question à se poser aussi : si il n'y avait pas Google, Facebook et Apple, combien de personne souscriraient à des forfait 3G ? Les opérateurs veulent taxer les mêmes entreprises qui leur permettent de vendre leur forfaits qui coûtent les yeux de la tête...
Le #723061
@liteultom

Je suis entièrement d'accord avec le gros pâté, par contre concernant ta question de conclusion j'aurai plutôt tendance à demander :
"S'il n'y avait pas Google, Facebook etc ... Quels opérateurs fourniraient des forfaits "internet illimité" à des prix abordables ?"

Je pense qu'il y aurai quand même pas mal de gens qui, même sans Facebook ou Google, souscriraient à un forfait 3G, je connais un bon tas de personnes qui ne sont pas inscrits sur Facebook ( moi déjà ) ou qui n'y vont presque pas et se servent surtout de leur téléphone pour de la lecture de news sur des sites importants (souvent liés à une passion), pour du mailing, de la sauvegarde de contacts en ligne (pour la récupération multi-objets) ou encore de la consultation de calendrier en ligne (emplois du temps tout ça ...)

Par contre vu que la bande passante utilisée serait largement moindre, je ne sais pas si un opérateur s'embeterait à fournir des prix corrects pour une utilisation spécialisée.

De toute façon ce sont des scénarios inutiles à prédire étant donné que c'est déjà trop tard, les gangraines Facebook et Google sont lancées
Le #723071
Ca me fait rigoler doucement ca....
Les forfaits pour iphone sont deja plus chers de 10 euros sans aucune raison valable et ces messieurs dames voudraient en plus faire payer apple?
pareil pour les tels android : ils font des ventes avec en rajoutant leur surcouche qui fait consommer plus de hors forfait ( ex motoblur facon orange sur mon dext, j ai eu du hors forfait le premier mois pour la recuperation des mails sous gmail, puisque orange le faisait passer par du pop et non de l imap.. donc rom custom et hop ! bon fin du hrs sujet...) et ensuite ils viennent chouiner que ca coutetrop cher en data?

alors ok .. mais qu ils arretent de nous dire qu on peut tout faire avec son telephone ( au fait on peut encore telephoner? ah on me souffle que oui) et qu ils creent des forfaits "au module" pour ceux qui veument consomer facon "amaguiz".

Amicalement

Fred
Le #723081
@Nerthazrim

Je reconnais qu'il y a débat là dessus et que j'ai été trop hâtif en posant cette question

Cependant, je pense que ces entreprises très présentes sur le web ont étendu l'utilisation quotidienne d'internet à nombre de gens qui ne traînent pas particulièrement sur des sites spécialisé et que ces même personnes migrent peu à peu vers une utilisation mobile d'internet, faisant les choux gras des opérateurs. Pour pouvoir trancher la dessus il faudrait une étude sur les usages de l'internet mobile (majoritairement les mails ? les sites de news ? youtube ? facebook ?) Malheureusement je n'y connais rien là dessus

Bon c'est l'heure de manger, geek a faim,
@plus pour de nouveaux débats passionants ;p
Le #723171
@codekiller


[quote]Tu n'as pas saisi l'importance de tout ça...[/quote]
imagine si

[quote]Imagine, tu construis un système d'irrigation (que tu n'utilises pas spécialement pour toi) que les gens vont utiliser.
Mince je me suis fais avoir car je paye un abonnement pour avoir accès à Internet moi et même sur mon abonnement il y a marqué un debit et d'éventuel limite


Le problème est que ces même gens vont utiliser ton système de plus en plus intésemment, donc ça l'use, donc tu dois le moderniser et l'adapter à la demande de tes clients, or, les frais de modernisation sont pour ta poire, alors que les bénéfices tirer de l'utilisation de l'irrigation ne sont pas pour toi (pour le fournisseur d'eau par exemple qui va pouvoir vendre plus d'eau sans rien faire), donc tu perds de l'argent alors que dans un même temps quelqu'un en gagne sans rien foutre grâce à toi.

C'est plus clair ? Tu te sens un peu moins idiot maintenant ? Tu veux des schémas peut-être[/quote]


Imagine maintenant que tu construis un réseau d'irrigation que tu va LOUER aux gens .
Tu va louer des tuyaux au particulier et un plus gros tuyaux au vendeur d'eau.

Normalement si tu es malin tu va calculer le coût de l'abonnement et la manière de facturation en fonction de tes coût d'entretien et l'amortissement
(comme d'autres services au hasard les autoroutes , l'électricité, la location de batiment,...)
celui qui a un plus gros tuyau payent plus cher que celui qui a un plus petit tuyaux

Donc tu a fais ton modèle économique
et la tu t'aperçois que 80% des gens n'utilisent pas 100% du tuyaux que tu leur à louer et les nouveaux clients arrivent et tu as tous ces tuyaux qui sont déjà prêt, réservé pour les autres et inutilisés
Comme tu es un gros rats qui ne veux pas dépenser son argent tu va refiler les même tuyaux aux nouveaux arrivants

Une année passe et comme c'est la sècheresse tout le monde commence a utiliser ses tuyaux
RAAA ca va nous couter un bras de fournir des tuyaux comme spécifié dans les contrat des utilisateurs.

Finalement si il n'y avait pas ce vendeur d'eau (a qui nous avons loué un tuyau bien cher car plus gros que les autres) ca nous couterais moins cher
C'est vrai le vendeur d'eau vends plus d'eau et nous on touche pas plus

donc Question
1-Le modèle économique du fournisseur de tuyau as-t-il été bien pensé ?
2-Si le vendeur d'eau facture déjà des tuyaux en fonction du volume à ses client ou est le problème ?
3-Pourquoi as-til vendu plusieurs fois le même tuyau sans investir et pleure maintenant que les gens utilisent
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]