LG se lance à son tour dans les écrans e-paper

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Financial Times
epaper logo pro

LG Display, filiale de LG Electronics, a signé des accords avec le fournisseur des écrans e-paper pour le Kindle d' Amazon ou les Readers de Sony. Le groupe coréen veut prendre pied sur un marché bientôt en forte croissance.

LG Display logoLes écrans e-paper ont ouvert la voie à de nouveaux lecteurs d'ebooks offrant un confort de lecture proche de celui d'une feuille de papier grâce à l'absence de rétroéclairage et une autonomie pouvant se compter en semaines.

Pusieurs technologies existent sur le marché et les sociétés taiwanaises ont largement pris l'ascendant sur la fourniture des écrans e-paper, au point que le gouvernement taiwanais y voit un secteur stratégique et a décidé de le soutenir financièrement.

Avec une explosion attendue du marché en 2010, d'autres groupes veulent se faire une place sur ce segment. Parmi eux, on trouve LG Display, la branche de LG Electronics dédiée à la fabrication d'écrans et numéro deux mondial des écrans plats.

Elle vient de signer un accord avec Prime View International ( PVI ), très large leader du marché et fournisseur des écrans e-paper d'appareils comme le Kindle d' Amazon et les Reader de Sony ( et qui contrôle la société E Ink ).


Positionnement stratégique
PVI logoLes observateurs y voient une tentative de prise de position au détriment des taiwanais AU Optronics et Chi Mei Optoelectronics, respectivement numéros trois et quatre mondiaux dans les écrans plats et producteurs d'affichages e-paper grâce à des accords avec PVI pour le second et avec SiPix Imaging pour le premier.

LG Display sera fourni par E Ink et développera ses propres modules e-paper en partenariat croisé avec Hydis Technology, dans laquelle LG va également prendre une participation. " Cet accord va nous permettre de renforcer notre compétitivité dans le domaine de l'e-paper et nous assurer dans le même temps une fenêtre de croissance ", explique Kwon Young-soo, président de LG Display.

Cette initiative permet au groupe coréen d'accéder aux technologies de fabrication d'affichages e-paper, lui permettant de développer une offre et de compter sur ses capacités de production en volume pour tirer les prix vers le bas.

C'est aussi un moyen de contrer son grand concurrent Samsung qui propose déjà son propre lecteur d'ebook ( avec écran E Ink ). Pour PVI, c'est l'occasion d'assurer sa position de leader du marché.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]