Lightscribe, une technologie méconnue

Le par  |  4 commentaire(s)
LightScribe Logo

Tout comme les disques durs, l'évolution des lecteurs-graveurs n’est pas ce qu’il y a de plus prodigieux. Nous ne pouvons bien sûr qu’apprécier les technologies BluRay et HD-DVD, mais celles-ci restent encore inaccessibles de par leur prix prohibitif. Bref, les seules réelles innovations se limitent à l’augmentation de la vitesse de gravure des médias. Intégrée dans bon nombre d’ordinateurs de bureau et de PC portables, et pourtant peu connue des utilisateurs, la technologie LighstScribe, présentée il y a déjà plus de deux ans par le constructeur Hewlett Packard, permet de sérigraphier les médias optiques. Nous vous proposons par conséquent avec cet article, un petit retour sur cette technologie.

Lightscribe logo Plus besoin de feutre indélébile pour identifier et gérer votre médiathèque! Avec la technologie méconnue LightScribe, lancée en 2005 par Hewlett Packard, vous pourrez graver une étiquette « sérigraphiée » monochrome de qualité professionnelle, avec du texte et/ou des images, pour personnaliser vos CD/DVD.

Si l’idée de graver une étiquette directement sur la surface d’un disque optique n’est pas nouvelle, une technologie similaire nommée T@2 ayant été lancée en 2002 par Yamaha, le LightScribe permet de s’affranchir des inconvénients liés à l’impression et au collage d’une étiquette autocollante. Comme l’attente du séchage complet de l’étiquette pour éviter toute trace de doigt fatale, ou encore une étiquette mal centrée pouvant nuire à l’équilibre du média enregistrable dans votre lecteur/graveur. Même si cette méthode permet malgré tout d’obtenir des étiquettes couleur en haute résolution.

Comment le LightScribe fonctionne-t-il ? Quel est le matériel requis ? L’utilisation d’une telle technologie est-elle à la portée de n’importe quel utilisateur ? Et quel est son coût ? Découvrez sans plus attendre toutes les réponses à vos questions dans notre article.

Bonne lecture !


Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #176564
Il ne faut pas oublier aussi la version concurrente : le LabelFlash, développé par Nec et qui grave l'image en teintes de bleu.
Personnellement, je trouve le LabeFlash plus joli que le LightScribe, et en plus est plus rapide
Le #176566
Le LightScribe aussi sait le faire puisqu'il existe des disques jaunes, bleus, verts, rouges...
Et désolé, mais devant le peu de modèles LabelFlash disponibles, je n'ai pu m'en procurer un pour ce test...
Le #176579
Je crois que la plupart des graveurs Nec plus ou moins récents le prennent en charge.

Je ne savais pas qu'il exisatit plusieurs couleurs de disques LightScribe, ça peut être sympa quand on se fait un DVDthèque perso.
Le #176837
LA bonne solution c'est ni le LightScribe ni le LabelFlash mais les cd/dvd blank (imprimables) et une jet d'encre équipée d'un kit d'impression sur CD.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]