Lockheed Martin s'annonce capable de fabriquer un réacteur à fusion nucléaire compact

Le par  |  20 commentaire(s)
fusion nucléaire

Sommes-nous à l'aube d'une véritable révolution dans la production d'énergie ? Lockheed Martin vient d'annoncer avoir fait des pas significatifs dans le processus de fusion nucléaire et se dit capable de proposer prochainement un réacteur compact.

Lockheed Martin est un large conglomérat de défense et d'aérospatial américain. On connait la marque pour ses différents avions de chasse, certains modules spatiaux, ou des projets étonnants comme les dernières combinaisons des patineurs de vitesse américains.

principe fusion nucléaire Mais on pourrait également prochainement considérer le groupe comme le précurseur d'une nouvelle génération de réacteurs nucléaires : des réacteurs à peine plus gros que des camions, capables de produire de l'électricité pour 80 000 foyers avec seulement 20 kg de combustible par an.

Le laboratoire de recherche et développement de la firme a annoncé qu'il serait possible de proposer un réacteur aussi compact grâce à ses avancées dans le domaine de la fusion nucléaire. Une technologie qui se démarque de la fission nucléaire actuellement utilisée par l'ensemble des réacteurs.

Dans le processus de fission nucléaire, on fractionne des atomes pour en libérer de l'énergie. Dans la fusion, on rassemble plusieurs noyaux atomiques légers pour former un noyau plus lourd, un processus similaire à celui qui anime le coeur de notre soleil.

La fusion nucléaire est techniquement faisable, mais pour qu'elle soit rentable, il faut déclencher le phénomène d'ignition, le point lors duquel l'énergie produite par la fusion est plus importante que l'ensemble de l'énergie nécessaire à mettre en oeuvre la fusion elle-même.

Lockheed Martin ne s'attarde pas sur les techniques développées lui permettant de maitriser cette fusion, mais insiste davantage sur l'aspect transportable de son nouveau réacteur. D'ici 5 ans, le groupe estime pouvoir livrer un réacteur nucléaire à fusion d'une dimension comparable à celle d'une remorque de camion pour une puissance délivrée de 100 mégawatts.

Un réacteur aussi compact pourrait ainsi très facilement s'installer dans divers bâtiments militaires, des bateaux aux vaisseaux spatiaux... D'autant que Lockeed indique penser pouvoir être capable de miniaturiser le concept encore plus pour le faire entrer dans le coffre d'un véhicule terrestre....

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1813396
Plus de dépendance énergétique donc , c'est tôt le 1er Avril cette année !
Le #1813401
Ils nous faut au moins ça pour recharger nos futurs véhicules. Un dans chaque station service. Lol
blague a part, quelqu'un peut m'expliquer comment, dans le cadre d'une fusion ou d'une fission, comment il est possible de contenir une source de chaleur de plusieurs centaine de million de degrés ?
A moins que ce soit juste par ordinateur, en theorie


Le #1813402
Merde j'ai pas voulu envoyé.. Donc existe il quelque chose sur terre capable de résister a une telle chaleur ou est ce seulement de la théorie ?
Le #1813405
Bein merde alors, on a encore dépensé des milliard d'euro pour un truc super simple en fait. Sont fort ces ricains !!!

http://fr.wikipedia.org/wiki/ITER

"Lockheed Martin ne s'attarde pas sur les techniques développées lui permettant de maitriser cette fusion, mais insiste davantage sur l'aspect transportable de son nouveau réacteur. "

bizarre


Le #1813408
...Voyons d'abord le côté encombrement réduit, et la transportabillité... pour le reste, les aspects techniques, tout ça... on aura bien le temps plus tard (quand on aura siphonné les budgets recherche)....

Ils auraient dû pousser la chose jusqu'au bout: on va le mettre dans le coffre de votre voiture, et hop!... plus besoin de recharger...
Le #1813411
spud06 a écrit :

Bein merde alors, on a encore dépensé des milliard d'euro pour un truc super simple en fait. Sont fort ces ricains !!!

http://fr.wikipedia.org/wiki/ITER

"Lockheed Martin ne s'attarde pas sur les techniques développées lui permettant de maitriser cette fusion, mais insiste davantage sur l'aspect transportable de son nouveau réacteur. "

bizarre


effectivement...tout le monde cherche a faire la fusion synonyme de nucleaire sans dechet et avec de l eau comme combustible, et nos petits camarades en seraient deja a mettre une centrale a fusion nucleaire sous le capot de ma voiture.
Bonne blague !!!
Anonyme
Le #1813412
L'iphone 6 pourrait presque avoir une autonomie de 24H.
C'est trop PWUISSAN

Le #1813416
Je me demande comment ils font pour refroidir dans si peu d'espace ???

A moins que ce ne soit de la fusion froide...
Le #1813417
J'y ai pensé aussi mais ils parlent bien de fusion thermonucléaire. Je pense pas que la fusion froide entre dans ce cas. Maintenant, ça expliquerait beaucoup de choses parce que les rayonnements mortels demande un gros confinement ou le problème de perturbation du plasma sur un si petit volume rende la chose peu plausible. En tout cas s'il s'agit d'un tokamak. S'ils utilisent du laser en revanche... Jean-Pierre Petit en a déjà parlé sur son blog.
Le #1813418
la fusion 2 H = 1 He ... 2 He = 1 Li ... etc ... 2 Pt = 1 Au

BINGO
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]