Loi Création et Internet : Pascal Nègre fait du Pascal Nègre

Le par  |  15 commentaire(s)
Pascal Nègre

Le récent sondage de la SCPP prouve que les ayants droit et les Français sont sur la même longueur d'onde et acceptent l'idée d'une riposte graduée. Telle est la conviction du président du conseil d'administration de la SCPP... Pascal Nègre.

Pascal NègreA l’approche de l’examen du projet de loi Création et Internet, le sondage à l’initiative de la Société civile des producteurs phonographiques a jeté un pavé soigneusement préparé dans la mare. Ce n’est pas pour déplaire au président du conseil d’administration de la SCPP qui est également le PDG d’Universal Music France, à savoir Pascal Nègre dont on connaît le franc-parler et l’opposition farouche au P2P ou à l’idée d’une licence globale. Avec les années, l’homme qui est l’un des plus détestés sur la Toile française a mis un peu d’eau dans son vin acceptant enfin l’émergence d’un nouveau moyen de diffusion de la musique via du téléchargement… légal, cela va s’en dire, reste cependant un adepte de la répression et tente de faire passer la pilule Olivennes aux internautes.

Dans le cadre d’un entretien accordé à LCI.fr, Pascal Nègre est revenu sur le fameux sondage publié par la SCPP affirmant qu’il y avait désormais " une sorte d’adéquation entre la filière du disque, du cinéma, de la télévision, les FAI et l’avis des Français ". " 74 % des Français nous disent que cette loi n’est pas idiote, vous allez nous envoyer des messages et, effectivement, on arrêtera de télécharger illégalement au bout de deux. "

Au regard du téléchargement illégal, l’accès à Internet n’est autre qu’un permis à point pour Pascal Nègre et pour ceux qui ne respecteront pas le code en disant " je vous emmerde ", il répond " bon, très bien, je n’ai pas dit que 100 % des Français étaient derrière cette loi " à ses yeux " dédramatisante " et qui permet d’abord " d’informer, de sensibiliser ". Une dure sensibilisation tout de même avec en bout de chaîne la suspension de l’accès Internet et la surveillance des activités des internautes.

Non et non, selon Pascal Nègre, ce ne sont pas les internautes qui sont surveillés mais les œuvres et cela a été approuvé par la CNIL. " Ce système existe partout en Europe où ce sont directement les opérateurs privés qui envoient les e-mails d’avertissement. Ici, cela va passer par une haute autorité qui protège l’internaute, plus qu’à l’étranger ". Cette réponse de Pascal Nègre est directement adressée à une pétition mise en ligne par le magazine SVM.

Pour loin dans l’entretien, Pascal Nègre poursuit : " On nous dit qu’on appartient au passé, qu’on est rétrogrades, mais c’est simplement une attaque politicienne de députés de gauche qui ne pensent qu’en termes d’image, c’est chic et branché de dire que les jeunes ont raison. En même temps, les jeunes nous disent maintenant eux-mêmes : Eh bien oui, sifflez la fin de la récré ! "
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #241251
On a les résultats exacts sous la main que l'on voye les questions posées ?
Le #241271
@Sheep:

Comme dans tous les sondages, la formulation des questions posées détermine les résultats.


SI on demande eux gens si ils trouvent que des messages d'avertissement (riposte graduée) c'est pas mieux que de la prison (contrefaçon), pour avoir simplement copier de la musique, c'est sur que la plupart vont dire si.

Ou encore, si on leur demande si un artiste devrait etre plus rémunéré si il est plus téléchargé, la encore plus de gens vont répondre oui

Mais si on leur demande si ils sont prets à etre taxé plus pour ce financements, ça s'inverse, c'est non. Ou qu'on leur explique qu'avant ils risquaient rien sauf gros trafic (et revente) et que après, c'est du flicage organisé par des boites privés pour pomper du pognon, la encore, les chiffres seront pas les mêmes.


Y'a quelques temps un journal avaient fait exprès de comparer les réponses avec différentes questions (pour les radars automatiques et la cigarette)
Ca commencé par des "seriez vous content si il y avait plus de sécurité, un meilleur niveau de vie,..." et ce genre de chose à quoi quasi tout le monde disait oui. Mais dès qu'on passait à des choses plus concrètes, qui les concernaient, bah hop, ça devenait non
Le #241281
Pascal Negre Tsssss, tout pour lui rien pour les autres, moi en plus de la pétition de SVM, je propose le boycott de la star ac, tout le monde sur une autre chaine, comme ca nous pourrions lui indiquez que nous ne sommes pas daccord avec ses idées
Le #241291
+1000 Chitzitoune
On fait dire ce qu'on veut aux sondages, ils sont d'ailleurs commandés pour ça!

Imaginez un instant que les sondages ne répondent pas aux attentes de ceux qui les ont commandés et bien ils arrêteraient de les commander, et ce sera un manque à gagner pour les instituts de sondage!

Ces derniers ont donc tout intêret à faire en sorte que leurs clients trouvent leur compte et continuent à demander des sondages, et donc à donner des résultats conformes à leurs attentes...

Quand on décortique le fonctionnement, on voit bien que la logique du profit derrière tout ça pourrit tout d'emblée.
Les sondages n'ont absoluement aucune légitimité. Malheureuement ils sont utilisés volontairement comme justification parfois, ou encore comme moyen d'influencer les gens qui n'ont pas d'avis sur la question (il est bien connu qu'un sans avis sera très influencé par le premier avis qu'il entendra).
Le #241301
optilog, les "idées" de M Nègre sont partagées par l'ensemble de la fonction je pense, changer de chaine n'y changera rien, éteins ta télé, ce sera plus efficace ;-)
Le #241311
On peut trouver le sondage directement chez IPSOS :
http://www.ipsos.fr/CanalIpsos/poll/8552.asp

les questions sont, il est vrai, particulièrement bien tournées afin de ne laisser aucun choix quand au résultat souhaité de ce sondage.
Le #241341
@Musky:

Merci pour le lien, et ça fait que confirmer....

Y'a même pile poil la question sur préférez vous la prison et 300 000 € d’amende ou un message d'avertissement

Forcément posé comme ça, les 3/4 sont pour le messages, les 25 % restant étant probablement ceux qui sont un minimum renseigné sur le sujet....


Ainsi que celle sur el fait qu'on pense ou pas qu'un artiste doit etre rémunéré plus si téléchargé plus (mais sans parler de taxe, ça facherait les gens )



Autre truc "marrant", parmis les 36% de pensent que le pirtage la cause principal des baisses des ventes, seulement 32% possède une connexion internet (on peut supposer assez facilement que les 68% restant ne savent approximativement de quoi ils parlent, grace aux ont dit et matraquage )
Le #241411
C'est bizarre ! Perso, j'aurais ajouté des questions :

Pensez-vous que l'industrie musicale s'est adapté à la révolution numérique ?

Qui sont les grands perdants du téléchargement illégal - Les artistes qui font le gros de leur argent grâce aux concerts - Les maisons de disques qui redistribuent - d'1€ par CD vendu aux ayants-droits ?


Le #241451
Quelle gag, les jeunes qui lui disent de siffler la fin de la récré...
Si tu les ecoute un peu mieux les jeunes, mon Pascal, tu t'empresseras d'aller acheter de la vaseline car ça risque de faire un peu mal au début.
Le #241551
La question posée était "êtes vous pour une peine de prison et forte amende (DADVSI) ou une coupure de connection internet d'un an (HADOPI)"

Autrement dit vous préférez le fouet ou les coups de bâtons et pas d'autres alternatives comme une option payante de téléchargement par exemple?

Le respect des droits de l'homme et de la vie privée ce n'est pas d'actualité apparemment

En fait la coupure d'internet à la demande d'un organisme privé ou même d'État qui l'imposerait au FAI ce n'est ni conforme à la Constitution, ni à la justice Française, ni aux lois en vigueur qui protègent les citoyens

SEUL UN JUGE PEUX VOUS CONDAMNER A UNE COUPURE INTERNET ET IDEM POUR LA SAISIE DE VOTRE VEHICULE EN CAS DE CONDUITE SANS PERMIS

C'est le respect des biens et des personnes

En France les condamnations ne peuvent être prononcées que par un tribunal
La volonté de faire n'importe quoi des majors et de nos politiques UMP (avec leurs complices du PS) ne les dispensent pas de respecter les citoyens
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]