Loi Création et Internet: trois Français sur cinq favorables

Le par  |  22 commentaire(s)
SCPP

La principale disposition du projet de loi Création et Internet autrement appelé Olivennes, recevrait le consentement de 74 % des Français.

SCPPLa semaine dernière, face aux nombreuses critiques, la Ministre française de la Culture s’était faite l’avocate zélée du projet de loi Création et Internet qui sera présenté au conseil des ministres le 11 juin 2008. Le plaidoyer de Christine Albanel a redonné du baume au cœur aux ayants droit et aux producteurs qui soutiennent ce texte, et la Société civile des producteurs phonographiques (SCPP) a ainsi pu donner de la voix sortant de sa poche un sondage IPSOS.

Selon ce sondage réalisé par téléphone auprès d’un échantillon représentatif de 1010 personnes de la population française âgée de 15 ans et plus, 80 % des personnes interrogées pensent que les créateurs doivent être rémunérées lorsque leurs chansons sont téléchargées sur Internet.

Pour 90 % d’entre-elles la corrélation entre la chute des ventes de disques et le téléchargement illégal de musique sur Internet ne fait pas l’ombre d’un doute. Ce taux monte même à 95 % chez les moins de 25 ans. La SCPP boit du petit lait, affirmant que " seuls quelques irréductibles peuvent encore prétendre que le téléchargement illégal n’est pas responsable de la crise du disque. "


Du Christine Albanel avec un sondage
Mais là où la SCPP est véritablement aux anges, c’est en annonçant, toujours selon ce fameux sondage IPSOS, que 74 % des sondés sont favorables à la principale disposition du projet de loi Création et Internet qui leur a été présentée comme suit : avertissement par mail, puis par lettre recommandée, suivi en cas de persistance du téléchargement illégal, de la suspension temporaire de l’abonnement. La mesure pourtant fortement décriée par le Parlement européen paraît donc bien acceptée par les sondés.

" La mesure de suspension de l’abonnement n’est pas perçue comme une mesure disproportionnée par rapport aux infractions commises, ni comme une mesure attentatoire à leurs libertés fondamentales " s’est félicitée la SCPP. Qui plus est, la suspension de l’abonnement ne serait même pas nécessaire puisque 90 % des personnes interrogées ont déclaré qu’elles arrêteraient de télécharger illégalement dès réception de deux messages d’avertissement.

Comme l’avait fait Christine Albanel, la SCPP argue qu’il vaut mieux pour les contrevenants une sanction administrative qu’instaurera la loi Création et Internet, plutôt qu’une sanction pénale qui pourrait être beaucoup plus lourde. La SCPP n’a d’ailleurs fait que reprendre les points soulevés par la Ministre, avec un sondage à l’appui. Reste que donner autant de pouvoir à une autorité administrative même indépendante suscite toujours autant de questions si ce n'est d'inquiétude.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #239551
Forcément, les questions du sondage etaient fortement orientée.

Par exemple, pour les 74% favorables a la suspension, la question comparait cette sanction a la sanction d'un tribunal de 300000 euros et 3 ans de prisons

Pour les 90% qui estiment que le telechargement et la cause de la baisse des ventes de disques, il s'agit en fait d'une partie qui considere que c'est la principale cause et d'une autre qui considere que c'est une cause parmis les autres

C'est beau la manipulation...
Le #239581
c'est comme toujours, on fait dire ce qu'on veut aux sondages...
Le #239591
Mais le plus fou reste quand même l'incapacité des majors et des associations d'auteurs/compositeurs à S'ADAPTER...

Internet ne menace pas que l'industrie musicale, mais on n'entend gueuler qu'elle...

C'est comme si Xerox intentait un procès aux gens qui copient/collent ou qui envoient des mails plutôt que d'imprimer des lettres puis les envoyer... ça tue leur business, non ?

Au moins Xerox a eu l'intelligence de proposer de nouveaux services, comme justement des solutions de numérisation de documents papiers !
Le #239611
Au moins, si ça passe, on aura bien la preuve que le téléchargement "illégale" n'est pas la principale (un peu quand même) cause de la baisse de vente de leur CD pourri. Pour ma part je n'achète que très peu de CD (pour dire, un seul, de mon groupe préféré). Si je veux écouter de la musique je vais sur des webradio, ou encore les sites de musiques libres et gratuites (Jamendo par exemple), qui n'ont rien à envier au niveau qualité. Et au moins si on fait un don à un artiste, on est sur qu'il n'aura pas que 10% du don...
Le #239631
Le problème c'est de savoir a qui s'adressait le sondage...

A une mère de famille, qui utilise internet pour ses recettes de cuisine ? A des ados qui télécharge de la musique, parce c'est cool ? A des informaticiens qui utilisent le p2p pour des distro linux ?

Comme on le voit la réponse peut varier en fonction de ses centres d'intérêts sur internet...
Par contre ce qui est sur c'est que la France, avec sa volonté de filtrage va être le principal pays moteur de l'internet crypte !!!! Et la on va bien rigoler, car il n'y aura plus de capacité de filtrage pour des raisons intelligentes....

Bref Albanel et Olivennes, resteront pour la majorité des acteurs de l'internet, un anachronisme
Le #239641
@Jos31: +1

Un sondage, on connait les résultats avant de le faire, on choisit les question justement pour avoir les réponses que l'on veut.

@M.Jerome "Au moins, si ça passe, on aura bien la preuve que le téléchargement "illégale" n'est pas la principale (un peu quand même) cause de la baisse de vente de leur CD pourri. "

La "cause", ils s'en foutent royalement, la seule chose qui les intéressent c'est de se foutre un max de pognon dans les poches en taxant. Que ça fasse ou pas baisser le piratage, c'est un prétexte.
Le #239661
Phach34 "c'est comme toujours, on fait dire ce qu'on veut aux sondages... "

J'aimerais bien en effet avoir les questions du sondage.
Pour avoir crée des questionnaires et études de marché, je vous surprend pas en disant que c'est le genre de sujet tellement facile a bidouiller...
La SCPP commande et paye un sondage a IPSOS, pile poil quand le rapport Olivenne est examiné en conseil des ministres... Personne n'est dupe.

Après avoir tué la poule aux œufs d'or, ils veulent nous faire payer la sépulture.

"Ils" sont en train de gagner
Le #239681
Moi je voudrais savoir qui a commandé ce sondage et qui l'a payé, après on rediscutera des résultats. C'est tellement facile à bidonner.
Il suffit d'avoir conçu et suivi une enquête une fois pour se rendre compte de l'importance du sens et comment sont tournées les questions.
Ils préparent le terrain en tout cas ces enflures....
Le #239691
je pensais que la loi était déja en application car un ami à déja recu un avertissement par mail de neuf ??
Le #239701
Les mails d'avertissement, ce sont les FAI zelés qui sont PROACTIFS
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]