Musique à 1 € : les producteurs de musique ulcérés

Le par  |  7 commentaire(s)
Martine-Aubry

Réunis autour de l'UPFI et de la SPFF, les producteurs de musique ne goûtent pas du tout la proposition de Martine Aubry de prélever un euro sur chaque abonnement Internet afin de financer la création musicale.

Martine-AubryLa semaine dernière, Martine Aubry a évoqué l'abrogation de la loi dite Hadopi. La candidate à la primaire socialiste et à l'élection présidentielle de 2012 a également évoqué la mise en place d'un prélèvement d'un euro sur tous les abonnements Internet pour financer la création musicale ( voir notre actualité ).

Selon Martine Aubry, il s'agit d'une " contribution individuelle à la création ". " Au lieu d'interdire [le téléchargement], on travaille sur l'idée de prélever un euro sur l'abonnement mensuel à Internet pour financer les droits d'auteur ainsi que l'aide à la création ".

On peut lire sur son site officiel : " les internautes seront libres de télécharger où bon leur semble, sans risquer de représailles. La lutte contre le piratage se concentrera sur les fournisseurs de contenus, en amont. Une méthode qui a démontré son efficacité. Les lois répressives telles Hadopi et Loppsi seront donc abrogées ".

L'Union des Producteurs Phonographiques Français Indépendants ( UPFI ) a réagi à cette idée en la qualifiant d'irréaliste et la présentant comme de la musique à 1 euro sur Internet :

" La proposition a étonnement été faite sans aucune concertation avec les producteurs de musique. […] L'absence de précision dans les modalités de mise en œuvre de cette proposition ( s'’agit-il d'une mesure de financement de la production ou d'une rémunération à partager entre les ayants droit de la musique ? ) conduit l'UPFI à considérer qu'elle n'est pas réaliste en l'état. "

Un avis partagé par la Société Civile des Producteurs Phonographes en France ( SPPF ) qui a repris ce communiqué sur son compte Facebook.

" L'UPFI déplore qu'une partie du PS continue de prôner des solutions imprécises et hasardeuses dont la plupart des analystes considèrent qu'elles seraient susceptibles de provoquer des conséquences économiques désastreuses pour l'ensemble de la filière musicale. "

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #830611
hum... qu'ils (la filière musicale) crèvent ?!
Le #830631
Coté réalisme, on est au top avec l'Hadopi.
Le #830641
"La proposition a étonnement été faite sans aucune concertation avec les producteurs de musique."

Parce qu'il y a eut concertation avec les particuliers quand ils ont mis en place HADOPI :? :? :?

Qu'ils crèvent tous la bouche ouverte, de toute façon si l'industrie du disque crève il restera que les artistes.

Le #830661
Il fallait vraiment être naïf pour croire d'une part à la suppression d'hadopi et d'autre part que les "producteurs de musique" se contenteraient d'un euro. Même si toute la cotisation de la connexion leur était reversée, ils ne permettraient pas un chargement libre. Cela s'appelle des promesses électorales qui n'engagent que ceux qui les écoutent !
Le #830941
Y a des personnes qui n'écoute pas de la musique, mis a part quelque radio sur le web et qui n'ont pas envie de financer cette musique de merde d'aujourd'hui
Le #830951
Et du côté des utilisateurs aussi, on n'en veut pas de cette taxe. Les artistes gagnent déjà bien assez d'argent avec les concerts, les prestations diverses et variées, les produits dérivés, etc. En plus, je n'écoute jamais de musique française.

Demain, il y aura une taxe pour soutenir les professeurs parce qu'il y aura des cours gratuits sur internet, une taxe pour soutenir les médecins parce qu'il y a des gens qui font de l'auto-médication, etc.
Le #833211
@micetnic " Les artistes gagnent déjà bien assez d'argent avec les concerts, les prestations diverses et variées"

quand il le font , les VRAI artiste gagne leur vie comme ça ; quand a toute les saloperies que l'on entend a longueur de journée , ce n'est que de la soupe fabriqué en studio pour enrichir les producteur , et ça on peut télécharger gratos , ça n'as aucune influence sur le monde musicale , sinon de dégoûté les producteur de financer de la merde. donc c'est positif
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]