Guide d'achat : les alternatives au MacBook Pro sous Windows

Le par  |  15 commentaire(s)
Macbook pro touch bar

Le MacBook Pro millésime 2017 était très attendu par les utilisateurs et les fans d'Apple et pourtant, jamais le portable d'Apple n'aura autant soulevé de critiques.

En présentant son MacBook Pro à venir, Apple s'est confronté à une salve de critiques. Nombreux sont les utilisateurs à soulever une foule de questions et à partager leur incompréhension face aux nouveaux terminaux d'Apple.

Macbooks 2017

Alors que tout le monde attendait une véritable évolution du MacBook Pro, ce dernier apparait à nouveau comme une plateforme rafraichie qui peine à se renouveler. Des améliorations qui paraissent futiles comme la Touch Bar, un port SD qui disparait, un Touch ID gadget... Et beaucoup de manques comparés à la concurrence, et plus particulièrement quand on s'adresse aux "Pros" avec une fourchette tarifaire qui se veut très haute.

On reproche ainsi au MacBook 13 pouces de ne proposer qu'un simple processeur dual Core, l'absence de carte graphique dédiée... Ou le choix plus global de la RAM DDR3 limitée à 16 Go, la Webcal 1080p... La politique tarifaire d'Apple est pourtant adaptée à des PC très haut de gamme, mais cette fois la popularité du MacBook en prend un coup et le portable pourrait facilement être remplacé par quelques homoloques opérant sous Windows 10.

Pour rappel, voici les caractéristiques des deux plateformes:

Macbook Pro 13 pouces (1999€)

  • Processeur Intel Core i5 double coeur 2,9 GHz
  • GPU Intel Iris Graphics 530
  • 8 Go de RAM DDR3
  • SSD 256 Go
  • Ecran 13 pouces Retina 2560x1600 pixels
  • 304x212x15mm / 1,3 Kg

Macbook Pro 15 pouces (2699 - 3199€)

  • Processeur Intel Core i7 4 coeurs 2,6 Ghz
  • GPU AMD Radeon Pro 450 / 455
  • 16 Go DDR3
  • 512 Go SSD
  • Ecran 15 pouces retina 2880 x 1800 pixels
  • 349x240x15 mm / 1,8 kg

Face à une telle déception, les utilisateurs pourront plus facilement s'orienter vers des PC portables,  sous Windows qui ont bien progressé depuis quelques années, portés par les efforts des fabricants de composants et la volonté d'offrir une alternative sérieuse au sacrosaint MacBook.

Les alternatives au MacBook Pro 13 pouces (1699 à 1999 €)

Le Razer Blade Stealth 256 Go (1399€)

Razer Blade StealthRazer a souhaité proposer une alternative aux joueurs qui ne souhaitent pas rogner sur les performances, même s'ils sont en déplacement. En résulte le Blade Stealth, un notebook hybride qui peut fonctionner seul, mais qui délivrera toute sa puissance dans les jeux grâce à un boitier supplémentaire.

On y trouve un écran de 12,5 pouces QHD (2560x1440 pixels), un processeur Intel Core i7 7500U (Kaby Lake 7e génération) cadencé à 2,7 GHz, 16 Go de RAM, 256 Go de stockage SSD ainsi qu'un chipset graphique Intel HD 620. Le portable se dote de connectiques Thunderbolt 3 USB-C, HDMI et d'un clavier rétroéclairé.

Pour cet équipement, le prix facturé est de 1399€, ce qui permet de venir concurrencer le MacBook Pro 13 pouces d'entrée de gamme. Ajoutez le boitier dédié et une carte graphique de votre et choix, et la puissance disponible s'en trouvera décuplée pour les jeux et la 3D.

Dell XPS 13 (1200 à 1950€)

Le Dell XPS 13 permet à lui seul de proposer une alternative aux deux MacBook 13 pouces. Ce dernier s'oriente vers une finition haut de gamme avec un châssis en aluminium et propose une fiche technique comparable au terminal d'Apple.

Au menu : de 8 à 16 Go de RAM, 256 Go à 1To de stockage en SSD, un écran tactile 13 pouces d'une définition de 3200 x 1080 pixels, un CPU Core i5 à Core i7 (le tout dernier modèle intègre déjà un processeur Intel KabyLake de 7e génération)... Le tout pour un prix qui se situe entre 1180 et 1950 euros en fonction de l'équipement.

HP Spectre X360 (900-1700€)

HP a souhaité frapper fort avec son Spectre X360 et globalement, le portable a fait son effet, il a largement été salué par les critiques, notamment au niveau de sa finition exemplaire et de sa finesse conjuguée avec la puissance disponible.

Décliné en plusieurs versions et à partir de 900 € et jusqu'à 1700 euros, le Spectre X360 embarque un processeur Intel Core i5 ou i7 de 6eme génération, 8 Go de RAM et 128, 256 ou 512 Go de stockage en SSD. Il offre un écran tactile 13 pouces de 1920x1080 pixels capables de se replier à l'envers pour une utilisation en mode tablette. Malgré des dimensions réduites, il revendique 15 h d'autonomie en usage mixte.

Les alternatives au MacBook Pro 15 pouces à 2699 €

Disons-le clairement, dans cette gamme de prix, on trouve une foule de portables orientés vers le jeu qui peuvent clairement venir rivaliser en termes de puissance et d'équipement avec le portable d'Apple. Configurations avec processeurs overclockés, watercooling, cartes graphiques en Sli, SSD en RAID et RAM à ne savoir qu'en faire... Mais afin de rester dans le coeur de cible d'Apple, nous allons nous limiter aux terminaux qui offrent des prestations similaires, avec un usage plus axé sur la productivité et surtout sur l'autonomie, un facteur laissé de côté par la majorité des portables de gaming.

Microsoft Surface Book 2775 €

N'en déplaise à Apple qui a régulièrement critiqué les produits de Microsoft, le Surface Book se présente aujourd'hui comme une alternative sérieuse au MacBook Pro 15 pouces.
Pour 2775 euros, le Surface Book propose un écran tactile PixelSense de 13,5 pouces d'une définition de 3000x2000 pixels, un processeur Intel Core i7, une carte graphique Nvidia GTX 965M, 16 Go de RAM et 512 Go de stockage SSD.

Pensé et conçu pour exploiter les moindres fonctionnalités de Windows 10, le Surface Book affiche une autonomie de 12 heures et se présente comme une des stations de travail portables les plus abouties dans l'univers Windows.

Asus G502

Nous le disions, beaucoup de portables orientés vers le jeu rivalisent désormais avec le MacBook Pro, et parmi ces derniers, le G502 d'Asus propose une alternative assez douce et suffisamment équilibrée pour se comparer au produit d'Apple.

Il est équipé d'un écran de 15,6 pouces d'une définition 1080p, d'un processeur Intel Core i7 6700 HQ associé à 8 Go de RAM et d'une double configuration de stockage : un HDD de 1To associé à un SSD de 256 Go. Une carte graphique Geforce GTX 970M vient parfaire le tout pour un prix relativement accessible puisque le G502 est proposé à partir de 1300€ dans la configuration décrite, il se décline par ailleurs dans d'autres versions plus musclées à des tarifs qui restent sous celle du MacBook Pro 15 pouces.


Les alternatives au MacBook Pro ne manquent désormais plus, ce qui faisait le charme de la plateforme, à savoir sa coque en aluminium et sa puissance contenue dans un dispositif compact n'est plus une exclusivité. Reste qu'Apple conserve une avance sur un point : l'optimisation. En maitrisant à la fois la partie hardware et logicielle, Apple réussit à tirer le meilleur parti de sa plateforme avec une optimisation qui permet de fournir des résultats supérieurs aux configurations équivalentes. Reste que cette nouvelle génération de MacBook a du souci à se faire et que l'univers du PC portable a véritablement amorcé une transition.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1931612
Juste moitié prix pour le même produit !
Apple voleurs, acheteurs pigeons.....pour etre poli
Le #1931614
"Face à une telle déception, les utilisateurs pourront plus facilement s'orienter vers des PC portables"
un macbook EST un PC portable... "PC" signifie "Ordinateur Personnel" et n'est lié en aucune façon à windows
Le #1931622
Vikingfr a écrit :

"Face à une telle déception, les utilisateurs pourront plus facilement s'orienter vers des PC portables"
un macbook EST un PC portable... "PC" signifie "Ordinateur Personnel" et n'est lié en aucune façon à windows


Par PC on sous-entend "compatible PC" ("PC" étant le nom d'une machine d'IBM, le PC-5150, qui est le premier ordi de la firme à utiliser un processeur Intel 8086). Cela remonte au temps où l'architecture des processeurs d'Apple était ppc, contre 8086 pour les machines d'IBM et des autres. Ainsi, une machine avec un processeur 8086 était un PC car il était compatible avec les autres PC (dont celui d'IBM), qui ont tous un processeur 8086. Les Mac, avec leur processeurs ppc, n'étaient pas compatibles avec les 8086, et n'étaient donc pas des PC. Maintenant Apple a eu la sagesse de mettre des processeurs 8086 standards, donc le terme PC n'est plus d'actualité (la preuve, on peut mettre Windows sur un Mac. Mais avec un ppc, mettre MS-DOS était inpensable).

Oui je suis fun en soirée !
Le #1931633
jujubibi a écrit :

Vikingfr a écrit :

"Face à une telle déception, les utilisateurs pourront plus facilement s'orienter vers des PC portables"
un macbook EST un PC portable... "PC" signifie "Ordinateur Personnel" et n'est lié en aucune façon à windows


Par PC on sous-entend "compatible PC" ("PC" étant le nom d'une machine d'IBM, le PC-5150, qui est le premier ordi de la firme à utiliser un processeur Intel 8086). Cela remonte au temps où l'architecture des processeurs d'Apple était ppc, contre 8086 pour les machines d'IBM et des autres. Ainsi, une machine avec un processeur 8086 était un PC car il était compatible avec les autres PC (dont celui d'IBM), qui ont tous un processeur 8086. Les Mac, avec leur processeurs ppc, n'étaient pas compatibles avec les 8086, et n'étaient donc pas des PC. Maintenant Apple a eu la sagesse de mettre des processeurs 8086 standards, donc le terme PC n'est plus d'actualité (la preuve, on peut mettre Windows sur un Mac. Mais avec un ppc, mettre MS-DOS était inpensable).

Oui je suis fun en soirée !


Historiquement, c'est la bonne réponse.

Depuis les mondes se sont croisés, et on peut lancer l'OS du concurrent sur sa propre machine, thanks to the virtualization.
Le #1931639
Comparaison intéressante. Elle aurait gagné à être plus complète.
Par exemple, quelle autonomie REELLE?
Par exemple, aussi, possesseur déçu d'un ASUS, je n'ai plus de batterie, car ASUS n'en vend pas. Par opposition, les produits à la pomme bénéficient généralement d'une bonne disponibilité de pièces de rechanges, et d'une bonne image en termes de durabilité. Ce qui amène à poser, par exemple, un autre type de question: quels sont les modèles fiables, ou bien garantis dans ce lot?
Autre commentaire (accessoire): quand on veut un modèle dit "pro", est-ce que la finesse est vraiment importante? Surtout si elle rime avec fragilité, autonomie faible, composants soudés etc...
Bref, ce serait vraiment intéressant de pousser la démarche plus au bout..
Le #1931649
3000 € pour 15 pouces ! Mais comment les consommateurs peuvent-ils être aussi naïfs

Par contre, et pour me faire l'avocat du diable, je ne vois pas de rapport qualité/performance entre un Mac et un PC On compare des pommes avec des poires. L'un offre des possibilités (et avantages) que l'autre n'a pas et vice versa.

On parle d'alternative alors que les buts recherchés sont différents. Tu n'a pas les moyens de te payer un avion ? Ben, essaye un sous-marin

Enfin, Apple a compris qu'il fallait exploiter la bêtise des gens et... Ils ont bien raison !
Le #1931652
jujubibi a écrit :

Vikingfr a écrit :

"Face à une telle déception, les utilisateurs pourront plus facilement s'orienter vers des PC portables"
un macbook EST un PC portable... "PC" signifie "Ordinateur Personnel" et n'est lié en aucune façon à windows


Par PC on sous-entend "compatible PC" ("PC" étant le nom d'une machine d'IBM, le PC-5150, qui est le premier ordi de la firme à utiliser un processeur Intel 8086). Cela remonte au temps où l'architecture des processeurs d'Apple était ppc, contre 8086 pour les machines d'IBM et des autres. Ainsi, une machine avec un processeur 8086 était un PC car il était compatible avec les autres PC (dont celui d'IBM), qui ont tous un processeur 8086. Les Mac, avec leur processeurs ppc, n'étaient pas compatibles avec les 8086, et n'étaient donc pas des PC. Maintenant Apple a eu la sagesse de mettre des processeurs 8086 standards, donc le terme PC n'est plus d'actualité (la preuve, on peut mettre Windows sur un Mac. Mais avec un ppc, mettre MS-DOS était inpensable).

Oui je suis fun en soirée !


Il ne faut pas oublier aussi que c'est Apple lui même qui a décidé de généraliser la séparation entre PC et Mac. En effet, à l'époque de leurs campagnes marketing pour le Macintosh, leur slogan était "I'm a Mac, this is a PC, I'm so much simplier, the PC is so complicated etc...."
Donc, clairement, Apple eux mêmes ne se sont jamais considérés comme faisant parti du monde du PC
Le #1931657
Ulysse2K a écrit :

3000 € pour 15 pouces ! Mais comment les consommateurs peuvent-ils être aussi naïfs

Par contre, et pour me faire l'avocat du diable, je ne vois pas de rapport qualité/performance entre un Mac et un PC On compare des pommes avec des poires. L'un offre des possibilités (et avantages) que l'autre n'a pas et vice versa.

On parle d'alternative alors que les buts recherchés sont différents. Tu n'a pas les moyens de te payer un avion ? Ben, essaye un sous-marin

Enfin, Apple a compris qu'il fallait exploiter la bêtise des gens et... Ils ont bien raison !


On peu déjà comparer le Hard

Les proc sont tous les même qui sortent des chaines de chez intel.
la qtt de ram et l'espace de stockage en ssd ...


je ne vois pas en quoi c'est délirant de mettre ses machines cote a cote?
c'est pas comme si on avaient un ordi quantique contre un pc.








Le #1931664
Ulysse2K a écrit :

3000 € pour 15 pouces ! Mais comment les consommateurs peuvent-ils être aussi naïfs

Par contre, et pour me faire l'avocat du diable, je ne vois pas de rapport qualité/performance entre un Mac et un PC On compare des pommes avec des poires. L'un offre des possibilités (et avantages) que l'autre n'a pas et vice versa.

On parle d'alternative alors que les buts recherchés sont différents. Tu n'a pas les moyens de te payer un avion ? Ben, essaye un sous-marin

Enfin, Apple a compris qu'il fallait exploiter la bêtise des gens et... Ils ont bien raison !


Je vois pas ce qu'il y a de choquant à mettre 3000 euros dans un 15" du moment qu'il fait mieux le travail et plus longtemps qu'un 15" à 500 euros. Personnellement je n'ai jamais eu de laptop de moins de 2000 euros. Donc 3000 si la différence est palpable, je vois pas le problème.

Si tu veux faire une analogie, c'est plutôt comparer une Ferrari à 500 000 euros, à une Porsche Caiman/Missan GTR/Mitsubishi EVO toute équipée dans les 200 000 ..... . C'est pas une Renault à 50 000 euros qui leur fera concurrence ...
Le #1931666
catseye a écrit :

Ulysse2K a écrit :

3000 € pour 15 pouces ! Mais comment les consommateurs peuvent-ils être aussi naïfs

Par contre, et pour me faire l'avocat du diable, je ne vois pas de rapport qualité/performance entre un Mac et un PC On compare des pommes avec des poires. L'un offre des possibilités (et avantages) que l'autre n'a pas et vice versa.

On parle d'alternative alors que les buts recherchés sont différents. Tu n'a pas les moyens de te payer un avion ? Ben, essaye un sous-marin

Enfin, Apple a compris qu'il fallait exploiter la bêtise des gens et... Ils ont bien raison !


Je vois pas ce qu'il y a de choquant à mettre 3000 euros dans un 15" du moment qu'il fait mieux le travail et plus longtemps qu'un 15" à 500 euros. Personnellement je n'ai jamais eu de laptop de moins de 2000 euros. Donc 3000 si la différence est palpable, je vois pas le problème.

Si tu veux faire une analogie, c'est plutôt comparer une Ferrari à 500 000 euros, à une Porsche Caiman/Missan GTR/Mitsubishi EVO toute équipée dans les 200 000 ..... . C'est pas une Renault à 50 000 euros qui leur fera concurrence ...


Gros n'imorte quoi comme comparaison
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]