Mageia : le fork de Mandriva Linux en version finale

Le par  |  12 commentaire(s)
Mageia-1-KDE

Le projet Mageia propose la première version stable de sa distribution Linux née d'un fork communautaire de Mandriva.

Mageia-1-KDEEn septembre 2010, plusieurs contributeurs de Mandriva Linux ont décidé de prendre leurs distances avec l'éditeur français afin de lancer un fork de la distribution placé sous un jour totalement indépendant d'une société commerciale ( voir notre actualité ). Plusieurs mois après cette annonce, la première mouture stable de Mageia voit le jour.

Basé sur le noyau Linux 2.6.38, Mageia 1.0 propose les environnements de bureau KDE SC 4.6.3 GNOME 2.32 et Xfce 4.8.1. Parmi les applications logicielles, on retrouve Firefox 4.0.1 et Thunderbird 3.1.10, Chromium-Browser ( 11.x ), LibreOffice 3.3.2.2, Gimp 2.6.11 ainsi que la solution de virtualisation VirtualBox 4.0.6.

Cette première version permet d'effectuer une transition en douceur depuis Mandriva Linux pour ceux qui le désirent. La véritable différenciation viendra avec le temps. Pour séduire, le projet Mageia met en avant la carte communautaire.

" Notre organisation est guidée par la communauté ; aucune gestion commerciale ne peut dicter le chemin que va prendre Mageia ; en tant qu'utilisateur Mageia vous avez plus à dire sur l'avenir de la distribution que n'importe où ailleurs "

, indique le projet qui compte plus d'une centaine de contributeurs répartis dans une douzaine d'équipes.

À voir si les utilisateurs finaux choisiront de donner un avenir à Mageia. Les notes de version sont disponibles sur cette page. Mageia 1.0 peut être téléchargé sous diverses formes dont des LiveCD.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #786971
Mais à quoi çà sert toutes ces distributions différentes, franchement, je ne comprends pas l'intérêt aujourd'hui. Quand je lis que la distrib' propose "FireFox 4.x.y, VirtualBox 4.x, etc.", je me marre : c'est le cas pour toutes les distributions.

Il serait temps que tous ces gens qui font des distriutions grandissent un peu et se concentrent sur l'essentiel : le coeur de la distribution elle même (paramétrie, outillage, gestion des paquets des dépendances), le tout enrobé d'une "sélection de packages" et c'est tout. Parce qu'au final c'est devenu le foutoir Linux, entre toutes ces distributions toutes un peu différentes sur des détails seulement. Qu'on revienne au coeur du mécanisme (.deb ou .rpm), à une paramétrie standard (mêmes fichiers de configuration partout !) et juste un mécanisme de pré-sélection de packages autour pour couvrir la diversité d'une grande partie des distributions d'aujourd'hui (hors cas très particuliers genre embarqué, etc.)
Le #787001
http://fr.wikipedia.org/wiki/Distribution_Linux
cf Critères de distinction des distributions
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #787011
@Astor: bien d'accord. Je me demande souvent la tête (et les parts de marché!) qu'aurait Linux s'il n'y avait, disons, qu'une dizaine de distro (restons généreux!).
Le #787071
Mais non, c'est bien c'est la diversité, c'est le côté solidaire du linuxien qui ne supporte pas une demi seconde de restriction. Au gouvernement on enterre les débats avec une commission, en linuxie, c'est avec une nouvelle distrib ou un fork.

Ms doit rigoler et le pingouin est la seule vrai victime dans cette affaire, victime du sectarisme des barbus. Comme dessinait cabus dans charlie hebdo sur une affaire bien plus grave, dieu que c'est dur d'être aimé par des cons.
Le #787241
C'est la news qui met en avant "FireFox 4.x.y, VirtualBox 4.x, etc." ; c'est peut-être pas le cas des personnes derrières Mageia.

Le nombre de contributeurs aux distros tend potentiellement vers l'infinie alors quand il y a fork/diversité, ce n'est pas forcément une division des "ressources".

En plus, l'aspect copyleft permet et incite les distros a reprendre ce qu'il y a d'intéressant dans les autres.

Le parallèle entre la biodiversité et le nombre de distro est souvent fait : plus il y en a, mieux c'est.
Anonyme
Le #787281
@lowje "Le nombre de contributeurs aux distros tend potentiellement vers l'infini"
=>mais bien sûr...

"Le parallèle entre la biodiversité et le nombre de distro est souvent fait : plus il y en a, mieux c'est."
=>une fois de plus, oldjohn avait raison... Si je ne devais choisir qu'un point positif à Window, ça serait bien le fait qu'on se retrouve avec une assez remarquable homogénéité entre tous les ordinateurs. L'informatique c'est pas comme la nature: une trop grand "biodiversité" a un coût, un coût massif, même.
Le #787301
Il y en aura toujours pour tout critiquer, c'est pas grave, l'important c'est qu'ils apportent des arguments, sinon ils sont stériles et inutiles. C'est très bien cette diversité, l'évolution a besoin de différenciation pour trouver son idéal. Linux est à l'arbre ce que Ms est à l'herbe.
Anonyme
Le #787361
@enebre "l'important c'est qu'ils apportent des arguments"
=>les PDM de Linux ça te suffit pas comme argument? Pour un produit gratuit face à un produit payant, à qualité égale le rapport devrait être inverse... La vente liée n'aide pas, certes, mais quand même, il y a sans doute autre chose...
Le #787461
@Céréal Killer: La cause c'est le laxisme populaire, tel qu'en politique, le peuple choisi bien souvent les moins bons juste parce qu'ils parlent mieux. Tout est dans la pub, et pour notre système de société, la pub c'est la détermination à vouloir tromper le public. Entre le bon et le mauvais, c'est toujours le mauvais que le peuple choisira. Ça l’excite de savoir qu'il se fait avoir. Mais pour terminer avec un argument, c'est la dernière distribution stable qui devrait recevoir plus de publicité et non la fresh release qui n'est même pas complètement finie et devrait seulement être trouvée par l'usager en upgrade avec toutes les mises en gardes nécessaire à décourager le néophyte. Car Linux perd sa crédibilité, lambda va télécharger le dernier modèle (pour lui c'est le mauvais numéro, il va le choisir) et va se planter. Pas simple de comprendre un tel paradoxe, mais c'est comme ça, suffit d'ouvrir les yeux.
Anonyme
Le #787481
@enebre "c'est la dernière distribution stable qui devrait recevoir plus de publicité et non la fresh release"
=>Ca, je suis bien d'accord... mais bon le m**dier Unity c'est bien dans la version stable d'Ubuntu...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]