Il va courir le marathon de Londres depuis l'espace

Le par  |  2 commentaire(s) Source : ESA (Agence Spatiale Européenne)
Tim-Peake

Courir le prochain marathon de Londres entre 3h30 et 4 heures. C'est l'objectif du Britannique Tim Peake qui veut réaliser ce chrono depuis l'espace.

Dans une semaine, l'astronaute Tim Peake va décoller depuis la base de Baïkonour au Kazakhstan afin de gagner la Station spatiale internationale (ISS) pour une longue mission de six mois. Retour sur Terre prévu le 5 juin 2016 pour celui qui sera le deuxième Britannique envoyé dans l'espace et le premier astronaute Britannique à visiter l'ISS (pour l'ESA).

À bord de l'ISS, Tim Peake va devoir faire de l'exercice physique. Ces exercices de jusqu'à deux heures par jour permettent de lutter contre les conséquences de la vie en apesanteur qui engendrent une perte de masse musculaire et de densité osseuse. Les muscles et les os n'ont en effet plus à supporter le poids de son propre corps.

Tim Peake a déjà coché pour le 24 avril un exercice particulièrement intense. Depuis l'espace, il s'alignera officiellement avec plus de 30 000 participants au départ du marathon de Londres, le tout à près de 400 km d'altitude et en orbitant autour de la Terre à 28 800 km/h. Mais c'est entre 3h30 et 4 heures qu'il espère boucler les 42,195 km du marathon.

Tim-Peake
Tim Peake

Le marathon de Londres va permettre à des concurrents de prendre part à l'épreuve depuis un tapis de course. Tim Peake aura son avatar sur le parcours préalablement filmé qui défilera sous ses yeux. L'homme âgé de 43 ans a déjà terminé le marathon de Londres en moins de 3h19 mais il ne vise pas un record personnel.

Le système de harnais qui l'attachera au tapis de course afin qu'il ne flotte pas à bord de l'ISS s'avère en effet " très inconfortable au bout d'une quarantaine de minutes ", selon ses dires. C'est pour sensibiliser à la cause défendue par l'association Prince’s Trust que Tim Peake va courir le marathon de Londres depuis l'espace.

Alexander-Gerst-ISS-tapis-course
L'astronaute allemand Alexander Gerst sur un tapis de course dans l'ISS

En 2007, l'astronaute américaine Sunita Lyn Williams était devenue la première marathonienne de l'espace. À bord de l'ISS, elle avait couru de manière symbolique le marathon de Boston en 4h24.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #1870528
C'est le marathon de l'ISS ou le marathon de l'Espace si on veut, mais de là à parler du marathon de Londres il ne faut pas exagérer. Ce dernier se déroule à Londres et pas ailleurs. C'est juste qu'il va le faire en même temps.

Cela dit quelque soit la façon dont on le nomme, la performance reste belle. Par contre je ne pense pas qu'on puisse comparer les temps fait dans l'espace et sur Terre. Le poids n'étant pas le même, ça me semble plus facilement réalisable là-haut.
Le #1870548
Mike-63 a écrit :

C'est le marathon de l'ISS ou le marathon de l'Espace si on veut, mais de là à parler du marathon de Londres il ne faut pas exagérer. Ce dernier se déroule à Londres et pas ailleurs. C'est juste qu'il va le faire en même temps.

Cela dit quelque soit la façon dont on le nomme, la performance reste belle. Par contre je ne pense pas qu'on puisse comparer les temps fait dans l'espace et sur Terre. Le poids n'étant pas le même, ça me semble plus facilement réalisable là-haut.


En même temps, il mettra "beaucoup" de temps, car les meilleurs mettrons deux fois moins de temps que lui
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]