Mars : la sonde Opportunity a la mémoire qui flanche

Le par  |  9 commentaire(s)
Sonde-Opportunity

Il ne fait décidément pas bon vieillir sur Mars : la NASA vient d'indiquer que la sonde Mars Opportunity souffrait désormais de quelques problèmes de mémoire.

Cela fait plus de 10 ans qu'elle est en place sur Mars, la soeur de Spirit, Opportunity est toujours en exercice et sa longévité va désormais bien au-delà de ce à quoi s'attendait la NASA à son lancement.

opportunity Pourtant, la sonde commence à s'essouffler, et sa mémoire a tendance à flancher. John Callas, responsable du projet à la NASA indique ainsi que la sonde a désormais du mal à stocker les informations dans sa mémoire flash.

Cette mémoire non volatile a été soumise à de lourdes contraintes avec le temps, et à force d'y écrire et d'y effacer des données, elle aurait atteint ses limites. De ce fait, Opportunity a désormais tendance à stocker ses données dans la sa RAM. Problème, la RAM s'efface complètement lorsque la sonde se place en veille, ce qui occasionne des "amnésies" et la perte de données.

La NASA a constaté cette perte de mémoire il y a quelque temps déjà, le problème était alors peu inquiétant, mais la situation a rapidement empiré avec le temps.

Le problème, c'est que la sonde Opportunity s'appuie sur le satellite Odyssey, en orbite autour de Mars pour décharger sa mémoire et transmettre les informations collectées, avant que ce dernier ne fasse la transmission avec la Terre. Odyssey n'est pas positionné en orbite géostationnaire, il n'est donc pas disponible de façon permanente pour Opportunity, qui doit se mettre en veille à chaque fois que la nuit tombe pour éviter de trop puiser dans ses batteries dont le rechargement par les panneaux solaires a été altéré par l'accumulation de poussières.

Pour ce qui est de la perte d'informations récoltées par la sonde, la NASA a déjà une solution : mieux programmer les échanges de données avec Odyssey et décharger systématiquement la mémoire d'Opportunity lorsque le satellite est à portée.

Malheureusement, la défaillance de la mémoire flash pose un problème plus important : elle entraine des reboot du système informatique de la sonde. Et dans le cadre d'un reboot, la sonde stoppe les activités programmées par les équipes de commande, et en attend de nouvelles.

La NASA aurait toutefois une solution pour régler l'ensemble du problème. L'agence a ainsi indiqué avoir établi que seul le 7e module de mémoire flash serait défaillant pour l'instant. Il serait donc question de proposer une mise à jour logicielle de la sonde pour lui faire croire qu'elle n'est équipée que de 6 modules mémoire, de sorte que les données ne tentent pas d'accéder au module défaillant.

Reste que la défaillance de ce module annonce sans doute l'arrivée de problèmes similaires sur les autres, et il deviendrait alors difficile de programmer de nouvelles missions pour la sonde.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1826300
En 10 ans tfaçon jpense qu'elle a fait le tour lol
Le #1826308
Ah, cela rappelle le fantastique article de The Onion à propos de Spirit : http://www.theonion.com/articles/mars-rover-beginning-to-hate-mars,2072/
Le #1826347
10 ans dans des condition extrême chapeau , loin d'égaler les sondes voyager
Anonyme
Le #1826354
Sachant qu'il ne s'agit pas de mémoire flash grand public, ça ne laisse présager rien de bon dans le futur pour nos SSD actuel...

Mais bon, il est vrai qu'ils ne sont pas exposés aux même conditions extrêmes que ceux de Mars...
Le #1826391
le pauvre il a l'alzeimer
Le #1826433
En 10 ans, le boulot est fait ....
place à la sonde suivante !
Le #1826464
Qui s'étonne encore des déclarations mensongères de la NASA ?
Le #1826566
Arobase40 a écrit :

Sachant qu'il ne s'agit pas de mémoire flash grand public, ça ne laisse présager rien de bon dans le futur pour nos SSD actuel...

Mais bon, il est vrai qu'ils ne sont pas exposés aux même conditions extrêmes que ceux de Mars...


Lol les SSD ne sont pas fait pour durer 10 ans à peine 5 pour les meilleurs et déjà en 5 ans si tu est pas dans la merde tu est passé d'un 64 à un 128 et puis maintenant à 256

Si dans 5 ans tu as encore ton 64 Go c que tu fais pas grand chose avec donc pas de souci d'usure
Anonyme
Le #1826679
mickeymouse3d a écrit :

Arobase40 a écrit :

Sachant qu'il ne s'agit pas de mémoire flash grand public, ça ne laisse présager rien de bon dans le futur pour nos SSD actuel...

Mais bon, il est vrai qu'ils ne sont pas exposés aux même conditions extrêmes que ceux de Mars...


Lol les SSD ne sont pas fait pour durer 10 ans à peine 5 pour les meilleurs et déjà en 5 ans si tu est pas dans la merde tu est passé d'un 64 à un 128 et puis maintenant à 256

Si dans 5 ans tu as encore ton 64 Go c que tu fais pas grand chose avec donc pas de souci d'usure


Merci de souligner et répéter ce que je voulais moi même en venir...

J'aime les SSD pour le confort qu'ils apportent mais pas pour le manque de fiabilité et plus encore pour le manque de pérennisation des infos qu'elles contiennent sans parler même du coût en gigots...

Un HDD mécanique de 256 Go, c'est plus qu'il ne m'en faut pour la système système alors que c'est justement celle qui est la plus mise à contribution !!!

Pour la partie data, j'utilise toujours des HDD séparés...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]