Affaire MercExchange - eBay : 30 M$ d'amende pour eBay

Le par  |  3 commentaire(s)
logo eBay

Un juge fédéral a récemment appuyé la décision de condamner eBay à 30 millions de dollars dans l'affaire qui l'oppose à MercExchange sur la fonctionnalité Buy it Now.

Logo ebayLe juge Jerome Friedman a donné cet avis favorable à MercExchange mardi dernier. Pour rappel, le litige entre cette petite entreprise de Virginie et le numéro un des enchères en ligne réside dans des brevets que la première détient concernant la fonction Achat Immédiat - Buy it Now qu'eBay a mise en place.

Selon nos confrères d'Associated Press relayant un communiqué paru le lendemain de ce verdict, eBay ne compte pas en rester là et éviter cette amende. " Nous sommes déçus de cette décision judiciaire et nous prévoyons de faire appel ", a déclaré la firme basée à San Jose.

Le site d'e-commerce estime en effet que Friedman aurait dû rejeter le précédent jugement en se basant sur les récentes jurisprudences concernant les violations de brevets. Cette affaire entre la startup et eBay dure maintenant depuis plusieurs années, aucun des deux ne souhaitant lâcher le morceau.

La fonctionnalité Buy it Now permet sur eBay d'acheter un objet mis aux enchères de manière immédiate pour une somme fixée par le vendeur. Selon MercExchange, il y aurait des brevets liés à cette option qui lui appartiendraient. En 2003, la petite société avait gagné son procès face à eBay, ce dernier devant régler une somme de 35 millions de dollars correspondant aux dommages. Une somme qui fût ensuite réduite à 25 millions puis réhaussée à 30 millions de dollars.

Du côté de MercExchange, on espérait ainsi que les verdicts de la Cour auraient interdit eBay d'utiliser cette fonction mais cette injonction n'a pas été décidée. En sus du jugement, MercExchange, qui tente actuellement de relancer sa croissance par la vente des licences de brevets technologiques ou logiciels à d'autres entreprises, a demandé des millions de dollars de dommages pour l'utilisation de Buy it Now depuis 2003. Le groupe, présidé par Meg Whitman, n'a jamais voulu payer, estimant ne pas être en faute.

Cette affaire est un des plus remarquables exemples des aberrations du système de brevets aux USA.
Complément d'information
  • eBay : une amende de 1,7 million d'euros
    Pour ne pas avoir respecté une injonction lui interdisant de vendre des parfums de marques appartenant au groupe LVMH, eBay vient de se voir infliger une amende de 1,7 million d'euros.
  • Contrefaçons : eBay tente de faire amende honorable
    Comme nous vous en faisions part dans une de nos actualités, Dior Couture et Louis Vuitton viennent de lancer une action en justice contre le leader mondial des ventes aux enchères en ligne, eBay, lui réclamant la ...

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #192744
"Cette affaire est un des plus remarquables exemples des aberrations du système de brevets aux USA."
--
Brevets logiciels(software patents). La distinction est importante, c'est un concept qui n'existe pas en europe
Le #192745
Je suis d'accord avec Cédric B., c'est vraiment n'importe quoi tout ça.

Heureusement qu'en Europe on fait encore preuve d'un peu de bon sens.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]