Microsoft ne prévoit pas de lancer un concurrent de l'iPhone

Le par  |  0 commentaire(s)
Windows Mobile 7 02

Non, toujours pas de Zune Phone ou tout autre terminal digne de concurrencer l' iPhone chez Microsoft, qui préfère se concentrer sur son système Windows Mobile. Et quand on voit les premières esquisses de la prochaine mouture, on comprend mieux sa position.

Windows Mobile 7 02Bill Gates a confirmé lors d'un entretien donné au journal allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung que Microsoft n'entrera pas directement en compétition avec l' iPhone d' Apple. Un Zune Phone, dérivé de son baladeur multimédia Zune commercialisé aux Etats-Unis, avait un temps été évoqué avant d'être abandonné.

Microsoft ne se risquera pas à une lutte frontale avec le terminal mobile qui a défrayé la chronique en 2007 et va préférer se concentrer sur son système d'exploitation Windows Mobile, dont la prochaine version mettra l'accent sur l'ouverture vers le grand public.

D'autre part, Microsoft dispose d'un véritable écosystème de fabricants autour de sa plate-forme mobile et a peu intérêt à vouloir créer son propre smartphone. " Nous avons des partenariats avec beaucoup de fabricants, de Samsung à Motorola, et cette variété nous apporte considérablement plus que si nous fabriquions notre propre téléphone portable ", a indiqué Bill Gates au journal.


Non pas un, mais des concurrents de l'iPhone...en 2009
Il faut avouer que l'expérience du Zune, baladeur supervisé entièrement par Microsoft, n'a pas été convaincante aux Etats-Unis et n'a pas vraiment mis en danger le modèle économique de l'iPod, roi des baladeurs multimédia dans le monde. Et si l'on considère les premiers éléments dévoilés à propos de la gestion de l'interface de Windows Mobile 7, la prochaine version du système d'exploitation mobile à paraître en 2009, ce n'est pas un unique iPhone-like à la sauce Microsoft qui s'annonce à moyen terme, mais bien des dizaines, produits par divers fabricants de terminaux.

En effet, Windows Mobile 7 devrait inclure la gestion d'interface tactile multipoint et des transitions d'un écran à un autre comparables à celles observées sur le téléphone portable d'Apple, aidées par un mode de détection des mouvements qui va renouveler les méthodes de navigation dans les menus et les fonctionnalités des appareils mobiles.

Cette nouvelle approche de l'interface, outre le fait de rendre Windows Mobile plus attractif pour le grand public, va également servir à lutter contre le système d'exploitation mobile Android de Google, dont les premiers terminaux seront disponibles dès le deuxième semestre 2008, et qui va également jouer sur la convivialité et l'aspect grand public, avec des téléphones évolués à bas coût, et peut-être aussi avec une série d'appareils sous Linux Mobile concoctés à partir des spécifications de groupes de promotion comme la LiMo Foundation ou le LiPS Forum.

Microsoft, fidèle à sa tradition, mise donc sur le noyau logiciel pour contrôler l'aspect matériel, laissé à l'expertise de fabricants qui choisiront eux-même d'implanter telle ou telle fonctionnalité en fonction de leurs besoins et du segment visé.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]