Les résultats de Microsoft affectés par les ventes de PC

Le par  |  0 commentaire(s)
Logo Microsoft Pro

Microsoft termine son année fiscale 2008/2009 sur une nouvelle baisse de ses résultats, touchés par la faiblesse des ventes d'ordinateurs et de serveurs.

Logo Microsoft ProAvec un chiffre d'affaires en recul de 17%, à 13,10 milliards de dollars, et un bénéfice net qui régresse de presque 30%, représentant tout de même 3,05 milliards de dollars, le géant Microsoft passe moins bien que d'autres le cap du premier semestre 2009.

Non, la société n'est pas dans le rouge, ni même en difficulté, mais les reculs répétés de son activité soulignent sa forte exposition à la crise économique. La baisse des ventes d'ordinateurs et de serveurs est citée comme l'un des principaux facteurs de ce ralentissement, et son implication sur le marché professionnel l'oblige à attendre des jours meilleurs.

La présentation de ces résultats détonne notamment dans la série de nouvelles plutôt rassurantes observées depuis quelques jours, avec des bilans de grandes sociétés allant dans le sens d'une stabilisation, voire d'une reprise.


Fin d'une année fiscale difficile pour Microsoft
Pourtant, si la chute d'activité a été plus lourde ce trimestre, Microsoft ne perd que 3% sur son chiffre d'affaires annuel, à 58,44 milliards de dollars. Cela n'a pas empêché les investisseurs de sanctionner la société, la valeur de l'action en Bourse perdant plus de 8% à l'annonce des résultats.

Pour le géant de Redmond, c'est la fin d'une année fiscale plutôt difficile, qui l'a obligé à annoncer un vaste plan de réduction d'effectifs en début d'année et a été marquée par l'échec de son rapprochement avec Yahoo!, après des mois de négociations.

Si des rumeurs persistantes d'un accord prochain avec ce dernier sur les activités publicitaires et liées aux moteurs de recherche laissent entendre la possibilité d'un partenariat, Microsoft est resté totalement silencieux sur le sujet.

Après avoir lancé son nouveau moteur de recherche Bing au mois de juin, les regards se tournent désormais vers Windows 7 qui devra faire oublier les ratés de Vista et la résistance du secteur professionnel à s'en équiper.

Du côté mobile, la société va lancer d'ici la rentrée la nouvelle version de son système d'exploitation Windows Mobile 6.5, plus orienté vers le grand public, accompagnée d'un portail de téléchargement d'applications mobiles Windows Marketplace. Mais là aussi, la concurrence est devenue particulièrement rude, réduisant les marges de manoeuvre.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]