Microsoft : l'annonce du départ de Steven Sinofsky plombe le cours

Le par  |  5 commentaire(s) Source : Cnet
Steven-Sinofsky-Surface

L'annonce surprise du départ de Steven Sinofsky, vétéran de Microsoft, laisse les investisseurs quelque peu désorientés et fait plonger le cours en bourse du groupe de près de 4%.

Steven Sinofsky quittant Microsoft après 23 ans de bons et loyaux services et la participation au lancement de nombreux produits et services du groupe, dont le dernier en date n'est autre que Windows 8, c'est une nouvelle plutôt déroutante, d'autant plus que l'homme était pressenti comme un potentiel candidat à la succession de Steve Ballmer à la tête du groupe.

Officieusement, le Wall Street Journal le présente comme un rouage important de Microsoft mais ayant peu d'affinités avec les autres membres de la direction de Microsoft et ne s'appuyant que sur un petit nombre de fidèles lieutenants, comme Julie Larson-Green, qui a participé à la présentation de lancement de Windows 8 et va reprendre son poste à la tête de la division Windows, et Tami Reller, directrice financière et marketing.

Steven Sinofsky Un profil relationnel qui n'est pas sans rappeler celui de Scott Forstall, débarqué de chez Apple après la réception tiède du services Maps et son refus de signer la lettre ouverte publiée sous la seule signature de Tim Cook, CEO d'Apple, et qui aurait compromis les chances de Sinofsky de devenir le dirigeant de Microsoft.

Mais le départ d'un tel personnage emblématique du groupe ne se fait pas sans laisser les investisseurs dubitatifs, comme dans le cas d'Apple, alors qu'il est l'un des piliers du nouveau système Windows 8 tout juste lancé.

Le cours en bourse de Microsoft a décroché de près de 4% à l'ouverture des cotations, marquant une certaine nervosité des investisseurs, en quête de visibilité sur la suite des événements et alors que les incertitudes sur le succès des ventes de la Surface RT plane toujours, amplifiée par une déclaration de Steve Ballmer comprise de façon ambiguë sur un démarrage modeste des ventes de la tablette tactile, corrigé depuis ( le terme modeste s'appliquerait en fait aux stocks de tablettes ).

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1085172
Le véritable responsable de la grave erreur Windows 8 est Ballmer. Cet entêtement stupide à proposer une interface système rejetée par la plupart des windows users de longue date, dénote un manque d'intelligence du marché et une méconnaissance totale des souhaits des utilisateurs finaux. MS risque le sort de RIM de Nokia et de Htc dans une moindre mesure. S'entêter et s'acharner dans des causes perdues et des combats d’arrière garde.
Le #1085222
@etaples
Qu'est ce qu'il faut pas lire... Y'a personne qui voit que Microsoft va réussir là ou Apple n'a pas encore abouti ? La convergence : c'est Windows 8 !!!
Et il y a fort à parier que quand M. et Mme tout le monde aura son PC Windows 8 à la maison et qu'ils se verront proposer un téléphone avec une interface familière (environ 5 min pour comprendre comment ca marche métro...), les mêmes logiciels via le Windows Store (à partir duquel il n'est pas nécessaire de cliquer sur les archaïques boutons "Suivants" pour installer le moindre petit outil) et bien d'autres détails qui finiront par vous sauter aux yeux si vous passez outre votre première impression. Et bien, ils achèteront quoi d'après-vous ? Du Microsoft évidement.
Microsoft prend des risques calculés avec Windows 8, mais vu que la grande majorité des ordinateurs personnels sont vendus avec Windows, il y a fort à parier que la réussite sera au bout du chemin.
Le #1085252
Et tu voulais que MICROSOFT mette quoi sur tablettes et smartphones : L'excellent windows XP ! L'OS de Microsoft tel qu'il était avant n'est pas compatible avec les gadgets portables (trop gourmand, trop mou...) ; Ils étaient bien obligés de changer ! Quant au PC, on va pas rester sur du windows XP à vie. Il faut bien innover et essayer d'autres pistes. D'autant que je le trouve pas mal l'idée d'avoir de boot pour Windows 8 : Tuiles et "Win7". Il s'entête pas à fournir un OS que les "windows users" ne veulent pas, au contraire il essaie de trouver 1 compromis. Mais les moutons suivent le troupeau qui les mènent au grand gourou APPLE. Changement de cap, tout simplement, et à chacun son tour. Sauf, que APPLE maintenant qu'il est presque N°1 partout, il fera tout rester au top.
Le #1085262
@Carljack
Les cobayes de service savourent encore aujourd'hui la "réussite" de vista, et si seven a bien essuyé quelques plâtres, il est tout aussi merdique à administrer en petite PME/PMI : c'est lent, c'est lourd, c'est chiant... Je ne peux que constater ébahit qu'un netbook basique sous Ubuntu est 2 à 3x plus réactif qu'un dual core sous seven pro - à se demander si les concepteurs de windows sont masochistes.
Cela étant, vous avez raison : avec la vente liée : ils peuvent placer n'importe qu'elle merde chez ces braves moutons européens ! Tant que le législateur ferme sa gueule et touche son pot de vin, ils n'ont rien à craindre à ce niveau là !

@MOIJE
Le vrai problème des tablettes, c'est que même les fanboys les plus durs finissent par acheter un clavier et une souris pour refaire... un netbook ! Le tactile sur smartphone à une utilité certaine, mais sur un écran 10 pouces, c'est de la connerie pure et simple ! Le ridicule ne tue plus : j'ai encore récemment croisé une blonde qui photographiait avec son GPS géant devant un apple store. Rire aux éclats garantis ! Non franchement : est-ce que les gens se rendent encore compte à quel point ils passent pour des bouffons avec leurs sucettes électroniques à 2 balles ?
Le #1085302
Carljack a écrit :

@etaples
Qu'est ce qu'il faut pas lire... Y'a personne qui voit que Microsoft va réussir là ou Apple n'a pas encore abouti ? La convergence : c'est Windows 8 !!!
Et il y a fort à parier que quand M. et Mme tout le monde aura son PC Windows 8 à la maison et qu'ils se verront proposer un téléphone avec une interface familière (environ 5 min pour comprendre comment ca marche métro...), les mêmes logiciels via le Windows Store (à partir duquel il n'est pas nécessaire de cliquer sur les archaïques boutons "Suivants" pour installer le moindre petit outil) et bien d'autres détails qui finiront par vous sauter aux yeux si vous passez outre votre première impression. Et bien, ils achèteront quoi d'après-vous ? Du Microsoft évidement.
Microsoft prend des risques calculés avec Windows 8, mais vu que la grande majorité des ordinateurs personnels sont vendus avec Windows, il y a fort à parier que la réussite sera au bout du chemin.


Bon sang, je suis informaticien et en vingt ans de pratique professionnelle, je n'ai toujours pas compris comment faire fonctionner correctement du windows. Et Gates merci, je ne suis pas le seul : c'est ce qui me fait vivr.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]