Tablettes Surface : Microsoft ne serait pas là pour durer

Le par  |  11 commentaire(s) Source : Digitimes
Microsoft Surface

Les tablettes Surface dévoilées par Microsoft seraient des catalyseurs et sources d'inspiration pour les autres fabricants, sans vocation à perdurer très longtemps.

Alors que les deux tiers de la presse mondiale s'est empressée de titrer que Microsoft venait concurrencer directement la tablette iPad avec sa gamme de tablettes Surface, les commentaires de Steve Ballmer et des divers partenaires suggèrent que les motivations sont autres.

Il ne s'agirait pas pour Microsoft de mener une stratégie agressive pour éroder les parts de marché de l'iPad dans une lutte s'inscrivant dans la durée mais bien de montrer le type de hardware qu'il est possible de concevoir autour de Windows 8 pour obtenir un produit qui se veut aussi appétissant qu'une tablette iPad ou les tablettes Android.

Il est d'ailleurs intéressant de noter le soin apporté par l'éditeur de logiciels pour montrer les innovations hardware de son produit et rappeler l'importance de la synergie nécessaire entre logiciel et matériel pour obtenir un appareil attractif. C'est peut-être là le message que veut faire passer Microsoft à ses partenaires avant de se retrouver avec un ensemble de tablettes se ressemblant toutes et sans éléments différenciants, à l'image des débuts de la commercialisation des tablettes Android.

Avant de concurrencer le nouvel iPad, les tablettes Surface sont un moyen de favoriser l'adoption de Windows 8. C'est le sens du commentaire prêté à Stan Shih, fondateur du groupe taiwanais Acer, qui aurait indiqué que Microsoft n'avait en fait pas vraiment l'intention de rester durablement sur le segment des tablettes.

Microsoft Surface Une fois cette adoption bien ancrée, le groupe de Redmond ne devrait pas proposer de nouveaux produits, s'appuyant alors sur ses partenaires. Cette interprétation repose sur le fait que Microsoft a beaucoup plus intérêt à vendre des licences Windows 8 que de commercialiser des tablettes qui généreront peu de marges.

Cela signifierait également que Microsoft ne compte pas se transformer en concurrent de ses propres partenaires industriels autour de Windows 8, une éventualité qui a suscité beaucoup d'interrogations depuis l'annonce des tablettes Surface.

Steve Ballmer, CEO de Microsoft, a confirmé que certains de ces partenaires avaient été prévenus du développement de la gamme Surface. On peut alors penser que la société a jusitifié cette révélation a priori menaçante par le fait qu'elle doit jouer avant tout un rôle de catalyseur pour le lancement de Windows 8.

La nouvelle plate-forme de Microsoft devant être présente aussi bien sur tablette que sur ordinateur, avec des frontières en train de s'effacer entre les deux, l'enjeu est bien plus important que la seule concurrence frontale de la tablette iPad.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #974781
Bonne nouvelle pour ceux qui comptaient en acheter : ils pourront rouler le clavier et le fumer. Toujours à la pointe de l'innovation.
Le #974821
Le mode de diffusion ultra restreint plaide pour cette théorie ainsi que le flou entretenu sur les spécifications techniques.
Microsoft a toujours eu beaucoup de mal à vendre des matériels quand on y regarde de près. Son seul succès est la Xbox dont on sait qu'elle a été vendue à perte pendant des années pour prendre des parts de marché à Sony. Je continue à avoir des réserves sur ces tablettes car elles ont de gros défauts qui ne leur permettront sans doute pas de concurrence Apple en l'état.
Le #974831
Pourtant, jusque dans les années 2005, le matériel était ce qu'il y avait de plus performant chez microsoft (manettes de jeux, pads, souris, webcams...)
Le #974841
"Seraient des catalyseurs et sources d'inspiration pour les autres fabricants"
Du genre : "Surtout ne faites pas comme ca !"


Le #974891
spamnco a écrit :

Le mode de diffusion ultra restreint plaide pour cette théorie ainsi que le flou entretenu sur les spécifications techniques.>Microsoft a toujours eu beaucoup de mal à vendre des matériels quand on y regarde de près. Son seul succès est la Xbox dont on sait qu'elle a été vendue à perte pendant des années pour prendre des parts de marché à Sony. Je continue à avoir des réserves sur ces tablettes car elles ont de gros défauts qui ne leur permettront sans doute pas de concurrence Apple en l'état.


Et comment pourraient-elles avoir de gros défauts alors que même pas commercialisées ???

Faut arrêter la fumette... C'est pas parce qu'on "s'y connait" qu'on peut raconter n'importe quoi...

D'ailleurs MS ne fait pas non plus de claviers, ni de souris tiens, c'est sûr, niveau matériel c'est un gros "n00b"...>_>
Le #974911
les commentateurs...commentent...
Aucuns fait ne permet d'étayer l'hypothèse serieusement.

De fait Surface est un concurent de l iPad (la version RT), que cela plaise au integristes de la pomme ou pas....
Le #974941
ça promet un succès commercial
Le #974961
CodeKiller a écrit :

spamnco a écrit :>>Le mode de diffusion ultra restreint plaide pour cette théorie ainsi que le flou entretenu sur les spécifications techniques.>Microsoft a toujours eu beaucoup de mal à vendre des matériels quand on y regarde de près. Son seul succès est la Xbox dont on sait qu'elle a été vendue à perte pendant des années pour prendre des parts de marché à Sony. Je continue à avoir des réserves sur ces tablettes car elles ont de gros défauts qui ne leur permettront sans doute pas de concurrence Apple en l'état.>Et comment pourraient-elles avoir de gros défauts alors que même pas commercialisées ???>>Faut arrêter la fumette... C'est pas parce qu'on "s'y connait" qu'on peut raconter n'importe quoi...>>D'ailleurs MS ne fait pas non plus de claviers, ni de souris tiens, c'est sûr, niveau matériel c'est un gros "n00b"...>_>


Parce qu'on peut affirmer qu'un produit a des défauts en extrapolant sur ce qui existe déjà !

Les deux principaux défauts qui me viennent à l'esprit sont :

- Pour la version RT un market désert qui refroidira le grand public qui n'y trouvera pas grand chose au début et assez rapidement la sensation d'avoir été trompé car Windows en tant que tel n'existe pas sur cette tablette et que seules les app du market (vide donc) tourneront.
- Pour la version Surface pro c'est la définition et le format de l'écran qui me paraissent : rédhibitoire. 10,6" pour 1920x1080 c'est juste inutilisable au doigt sous Windows. Je suis bien placé pour le savoir puisque sur mon slate 12" sous Windows 8 il est déjà compliqué d'utiliser des logiciels pro en 1200x800. Ça rendra donc INDISPENSABLE l'utilisation du stylet ce qui est tout sauf optimal pour des pros.

Accessoirement le fait que ces tablettes ne soient pas prévues pour être distribuées dans les magasins de grande distribution confirme que même MS n'a pas l'intention de concurrencer réellement Apple ni même Google mais plutôt lancer le projet de tablette Windows quitte à présenter des produits pas vraiment finis.

Pour les matériels MS je ne pensais évidemment pas aux petits périphériques mais plutôt aux tablet PC, slates, zune et plus récemment smartphones fabriqués sous la marque ou en étroite collaboration avec un industriel (Toshiba, ASUS et récemment Nokia).
Le #974991
attendons de la voir sur le marcher pour pouvoir la juger. pour le moment nous n'avons rien de congres..
Le #975031
Qwertay a écrit :

ça promet un succès commercial


Je ferais un "backorder" à ta place et je planterais ma tante devant le magasin qui va la distribuer.

Petit ajout pour ta future Tablette :

http://www.generation-nt.com/microsoft-surface-presentation-blocage-plantage-actualite-1594801.html


Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]