Microsoft et SUSE : interopérabilité reconduite

Le par  |  6 commentaire(s)
SUSE-logo

Microsoft et SUSE annoncent le prolongement de leur accord d'interopérabilité jusqu'au 1er janvier 2016.

SUSE-logoC'est en novembre 2006 que le premier accord d'interopérabilité avait été signé entre Microsoft et à l'époque Novell. Un accord qui avait alors suscité la polémique dans les milieux open source eu égard à une forme de contrepartie.

Ainsi, la possibilité pour Microsoft de revendre à ses clients des certifications SUSE Linux, et pour Novell l'assurance de bénéficier d'une couverture légale dans l'accès aux brevets respectifs. Cela avait relancé la polémique autour des accusations larvées de Microsoft concernant la violation supposée de propriété intellectuelle par le noyau Linux notamment.

Aujourd'hui, Novell a été racheté par Attachmate pour 2,2 milliards de dollars et c'est avec l'entité SUSE que Microsoft a étendu son accord d'interopérabilité qui devait prendre fin en 2012. Il a été prolongé jusqu'au 1er janvier 2016. Microsoft s'engage par ailleurs à investir 100 millions de dollars dans les nouveaux certificats SUSE Linux Enterprise pour les clients recevant un support Linux de SUSE.

Au-delà de la polémique, rappelons que l'accord porte sur le bon fonctionnement d'invités SUSE Linux dans Hyper-V ( l'hyperviseur de Microsoft ). Cela a facilité l'intégration de lignes de code en relation avec Hyper-V dans le noyau Linux. Un autre volet porte sur la compatibilité des formats de documents.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #811611
J'aimais déjà pas beaucoup linux et encore moins suse. Mais là c'est terminé, je toucherai plus à cette distrib.
Le #811681
Tu préfères quoi Windows alors ?
Le #811711
putain, y'a de la place pour du proprio bien méchant et du libre... Tant qu'on a le choix et que ça reste dans un respect réciproque, je ne vois aucun problème...

y'a des mecs qui aiment mono et/ou veulent faire tourner des serveurs virtualisés sur Hyper-V.... Grand bien leur fasse.
Le #811731
+1 graveen

On aurait tort de penser que les libristes veulent supprimer totalement les logiciels proprio. Leurs objectifs seraient plutôt d'offrir une alternative aux logiciels proprio tout en faisant des ponts avec ceux-ci, afin d'avoir un écosystème mixte viable.

Autant les développeurs de logiciels libres jouent le jeu de façon fair play avec des solutions comme gnuflash, fuse-ntfs, moonlight, samba etc...

Autant M$ a du mal à assumer cette ambivalence en ne proposant toujours pas de drivers pour les partitions Linux/BSD/MacOS en natif. Sans compter que l'installation d'un système windows ne tient jamais compte de la présence des autres système non windows déjà installé, et ecrase les bootloader concurrents.

Donc la coopération de M$ dans l'univers du logiciel libre avec le partenariat de SUSE serait le bienvenu si ce n'était pour microsoft juste un moyen de ce faire un peu plus de profit sur le dos de la communauté du libre sans jamais rien donner en échange à celle-ci.
Le #811781

Autant M$ a du mal à assumer
cette ambivalence en ne
proposant toujours pas de
drivers pour les partitions
Linux/BSD/MacOS en natif.



Adresse Web :
http://www.toutes-les-solutions.fr/phpbb/topic2366.html

C'est pas d'origine dans Windows, mais ça fonctionne pas mal ce programme
Le #812861
Oui ma ça ne change pas que M$ n'est pas à l'origine de ce support, et que ton lien ne concerne que les partition extfs 2 et 3. Alors que ça va faire presque 2 ans que les partitions linux sont passées sous extfs4 ou voire brtfs pour certains.

Surtout que le support de ces partitions pourrait augmenter la valeur ajouter au solution Windows dans le milieu de l'entreprise.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]