Mission Lescure : un blog participatif et des défections

Le par  |  1 commentaire(s)
Culture-acte-2-blog-participatif

Après le site dédié à la mission confiée à Pierre Lescure, c'est au tour du blog participatif d'ouvrir ses portes. Plusieurs groupes réunis au sein de la plateforme Création Public Internet ont eux claqué la porte de la mission officiellement lancée aujourd'hui.

En début de mois, le site Culture-Acte 2 a ouvert ses portes ( voir notre actualité ). C'est désormais un blog participatif qui vient d'être mis en ligne, toujours dans le cadre de la mission dite de concertation sur les contenus culturels et pratiques numériques confiée à Pierre Lescure.

Après inscription, ce blog permet aux internautes de laisser leurs commentaires et avis, voire de soumettre leurs idées. Il est voulu pour être un lieu de débats. Cela tombe bien, Pierre Lescure a déjà indiqué qu'il aime les débats animés.

Des sujets ont déjà été lancés. Ils portent sur le mode de consommation sur Internet, le rapport avec la culture et les médias. Prochainement, les auditions menées par la mission seront publiées afin d'obtenir des commentaires.

Culture-acte-2-blog-participatifUn débat qui part mal puisque l'UFC-Que Choisir, la Quadrature du Net et le Samup annoncent dans Libération qu'il ne participeront pas à la mission Lescure officiellement lancée aujourd'hui par le ministère de la Culture.

Réunis au sein de la plateforme Création Public Internet, ces trois groupes ne décolèrent pas et critiquent vertement l'organisation de la mission à commencer par celui qui la conduit :

" Pour la troisième fois en cinq ans, la mission de définir les orientations des politiques portant sur la culture et Internet est confiée à une personne fortement impliquée dans les intérêts privés de la production, distribution et promotion des médias. "

Après une première rencontre informelle avec Pierre Lescure, ils dénoncent ses " idées bien arrêtées ", une " étroitesse de vue de la mission " et une démarche à l'opposé de ce qu'ils tentent de faire avec leur plateforme.

Celle-ci repose sur : " la reconnaissance du droit des individus à partager entre eux les œuvres numériques sans but lucratif, la mise en place de nouveaux financements destinés à rémunérer les créateurs et à apporter des ressources supplémentaires à la production de nouvelles œuvres et à l'environnement de la création. "

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1031632
Espérons que pour une fois les points essentiels soient abordés, même si à lire les déclarations, le contraire parait beaucoup plus probable, point essentiels qui sont :
- si lutte anti piratage contre les centres et non utilisateurs finaux :
http://iiscn.wordpress.com/2011/05/15/piratage-hadopi-etc/
- nécessité de mise en place d'un environnement atawad (any time any where any device) d'achat à l'acte avec séparation des rôles claire entre organisations maintenant les "avoirs" ou bibliothèques personnelles des utilisateurs (que des références, pas des copies), et organisations créant, éditant, vendant les contenus ou services :
http://iiscn.wordpress.com/2011/05/15/concepts-economie-numerique-draft/
- organisations et séparation des rôles par ailleurs exactement les mêmes que celles nécessaires pour la problématique "identité sur le net et données personnelles" :
http://iiscn.wordpress.com/2011/06/29/idenum-une-mauvaise-idee/
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]