La mission spatiale Indienne désormais en route pour Mars

Le par  |  3 commentaire(s)
Mission Mars Inde

La NASA et l'ESA ne seront prochainement plus les seules agences à disposer d'outils d'observation à proximité ou sur la surface de la planète Mars, la fusée envoyée par l'Inde vient enfin de quitter l'orbite terrestre et de s'élancer vers la planète rouge.

L'Inde avait annoncé souhaiter devenir le premier pays d'Asie à disposer d'un module spatial en orbite autour de Mars, et le challenge pourrait bien être réussi puisque ce dimanche, le module qui accumulait de la vitesse en orbite autour de notre terre s'est finalement élancé vers la planète rouge.

Mission Mars Inde (2) Le module Mangalyaan de 5 tonnes ne pouvait ainsi pas être acheminé directement vers Mars. Malgré une fusée se déplaçant à plus de 32 kilomètres par seconde, les ingénieurs ont dû exploiter la force de gravité terrestre pour l'accélérer et lui permettre de se diriger vers mars. Il aura ainsi fallu presque un mois au module, lancé le 5 novembre et 6 allumages des propulseurs avant qu'elle n'entame son chemin dans l'espace interplanétaire.

L'objectif est multiple pour l'Inde qui souhaite démontrer sa capacité à se lancer dans des projets ambitieux et sérieux, mais aussi se présenter comme une nation capable de proposer des solutions avec des budgets très limités.

Mars Orbiter mission Inde Car la mission martienne indienne n'aura pas couté grand-chose, comparée aux missions européennes ou américaines, 4,5 milliards de roupies, soit 55 millions d'euros. Une conception basée sur le principe du "jugaad", le système D et qui aura été également très rapide puisque le projet n'aura démarré qu'en 2012.

La sonde, équipée de 5 outils perfectionnés, devrait étudier l'atmosphère de Mars, mais surtout tenter de repérer du méthane, un gaz associé par les scientifiques à la présence actuelle ou passée d'une forme de vie.

Si la mission se déroule avec succès, la sonde devrait se positionner en orbite autour de Mars d'ici le mois de septembre 2014. L'Inde aura ainsi réussi là ou d'autres grandes nations ont échoué par le passé comme le Japon ou la Chine, mais elle pourra également faire oublier ses propres échecs comme l'explosion de son lanceur en 2010 ou la perte de tout contact avec sa sonde Chandrayaan en 2009.

Complément d'information
  • La mission ExoMars 2020 est sauvée
    Pour mener la mission ExoMars 2020, l'Agence spatiale européenne bénéficie de la rallonge budgétaire demandée de plus de 400 millions d'euros. Son utilisation de la Station spatiale internationale a été prolongée jusqu'en 2024.
  • Mission Insight sur Mars : la NASA confirme le lancement
    Le lancement de la mission Insight d'étude de la structure interne de la planète Mars aura lieu en 2018. L'atterrissage sur Mars est prévu pour le 26 novembre de la même année.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1578392
Ah, ah ,ah, à 55 millions d'euros en Europe et aux Etats-Unis, on paye juste les réunions préliminaires au projet. Ils vont nous bouffer les Indiens et les Chinois car ils ne nourrissent pas 90% de personnel improductifs.
Spacetravelfoundation Hors ligne Senior 386 points
Le #1578692
C'est une super nouvelle, le voyage va être long. mais L'inde devrait bientôt lancer d'autres sonde et pourquoi un rover d'ici quelques année et faire des panorama des paysages martiens
Le #1580312
"Malgré une fusée se déplaçant à plus de 32 kilomètres par seconde"

Soit presque 2 fois la vitesse de l'engin le plus rapide de tout les temps....
Belle prouesse pour un satellite qualifié de système D....

Ou alors article mal traduit ou mal pompé sur d'autres sites... j'ai mon avis sur la question
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]