Le MIT planche sur de la 3D sans lunettes

Le par  |  2 commentaire(s)
Slidepad 3D vignette

Alors que les constructeurs de téléviseurs et écrans abandonnent progressivement la 3D pour miser sur l'ultra HD, le MIT pourrait plancher sur une solution qui permettrait à la vidéo en relief de véritablement percer : une technologie qui ne nécessite aucune paire de lunettes.

Les téléviseurs 3D n'auront pas réussi à séduire le grand public, au point que certains constructeurs ont déjà annoncé ne pas proposer cette technologie dans leur nouvelle gamme de produits, préférant miser sur l'Ultra HD ou la qualité d'affichage avec les technologies OLED ou à points quantiques.

La 3D telle que nous la connaissons est actuellement grandement pénalisée par un facteur : l'obligation de porter des lunettes stéréoscopiques. Mais cela pourrait changer, le MIT travaillant sur une technologie sans lunettes.

Évidemment, il existe déjà quelques exemples d'écrans à rendu 3D sans lunettes, basés sur l'autostéréoscopie. C'est le cas de l'écran 3D de la Nintendo 3DS sortie il y a quelques années déjà et produite en masse pour un prix très accessible.

  

Le problème reste que cette technologie implique l'utilisation d'une barrière de parallaxe qui occulte les pixels d'un oeil à l'autre (comme le font les lunettes avec l'activation alternative du filtre polarisant sur chaque oeil). Cette situation implique des écrans à très haute définition pour délivrer des images basse résolution. Sur de petites surfaces comme sur la 3DS de Nintendo, le procédé est viable, mais sur des diagonales plus grandes, les choses se compliquent lourdement.

Pour contourner le problème, le MIT mise sur une nouvelle technique, baptisée Cinema 3D. Le système est relativement ingénieux et permet de contourner les limites de la technologie actuelle.

Le MIT est parti du principe qu'au cinéma, chaque spectateur a une amplitude de mouvement réduite et prévisible : il est assis dans son fauteuil et l'on peut facilement prévoir la zone de déplacement de sa tête.

Il suffit alors de projeter que deux ou trois angles de vue vers chaque fauteuil par un jeu de miroirs et de lentilles. De fait, la définition de l'écran n'est divisée que par deux ou trois sur un axe horizontal, soit la même chose qu'avec un téléviseur 3D actuel associé à des lunettes stéréoscopiques.

Le système pourrait ainsi permettre de profiter d'un effet de relief sans lunettes... Reste à savoir si les effets de nausée ou de perte de concentration sont également au menu.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Great Sword Zowie Absent Vénéré 2706 points
Le #1915382
"comme le font les lunettes avec l'activation alternative du filtre polarisant sur chaque oeil"

Je veux pas dire de connerie mais je pense qu'il y a un mélange dans cette phrase.
Les lunettes à filtre polarisé sont passives et les lunettes actives cache intégralement les yeux alternativement.
Le #1915404
Tu ne racontes pas de conneries c'est bien ça. La résolution est différente d'une technologie à l'autre.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]