Mobiles : NEC va bien fusionner avec Casio / Hitachi

Le par  |  0 commentaire(s)
Logo Pro NEC

Ce qui était encore de l'ordre de la rumeur fin août s'est concrétisé : NEC va bien fusionner sa branche de téléphonie mobile avec la division Casio Hitachi Mobile Communications pour donner naissance à une co-entreprise plus solide sur un marché difficile.

japon-drapeau.pngEn 2004, les sociétés japonaises Casio et Hitachi avaient réuni leurs divisions de téléphonie mobile pour mieux résister sur leur marché local et réaliser des économies. Avec les évolutions du marché et la crise économique qui a durement touché l'économie japonaise, c'est maintenant la branche mobile du groupe NEC qui va les rejoindre, comme cela était envisagé à la fin du mois d'août.

NEC va apporter son expertise en matière de conception de mobiles pour les opérateurs NTT DoCoMo et Softbank Mobile et intégrer à la nouvelle entité ses technologies WCDMA, LTE, Linux Mobile et les avancées techniques en matière de faible consommation d'énergie et de miniaturisation.


Adaptation du marché mobile japonais

Le rapprochement va donner naissance à un nouvelle société : NEC Casio Mobile Communications, co-entreprise contrôlée à 66% par NEC, 17,34% par Casio et 16,66% par Hitachi, qui évoluera par la suite par un contrôle de 70,7% pour NEC, 20% pour Casio et 9,3% pour Hitachi.

La nouvelle organisation doit permettre de réaliser un certain nombre de synergies et de se renforcer aussi bien sur le marché japonais qu'à l'international. Son activité devrait débuter officiellement à partir du mois d'avril 2010.

Comptant 2 200 salariés et un capital estimé à terme à 5 milliards de yens ( 40 millions d'euros ), la joint-venture viendra se placer en deuxième position sur le marché japonais, derrière le groupe Sharp et sera chargé de la conception et la distribution de terminaux mobiles sous les trois marques.

Complément d'information
  • Ecrans mobiles : Sony, Toshiba et Hitachi ensemble
    Confirmant une information du mois de juin, les groupes japonais Sony, Toshiba et Hitachi annoncent la fusion de leurs activités de production de petits écrans pour mobiles et tablettes afin de mieux lutter contre la concurrence.
  • Ecrans mobiles : Hitachi pourrait rejoindre Sony et Toshiba
    La production d'affichages mobiles devient un enjeu stratégique, au vu des volumes écoulés, et les groupes japonais s'organisent. Hitachi pourrait s'associer au couple Sony / Toshiba pour former le deuxième plus gros fournisseur au ...

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]