Mini-mobile modulable : Modu ne va pas très fort

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Globes
Modu logo

L'israélien Modu, qui propose un concept de mini-mobile à insérer dans des jaquettes pour lui donner certaines fonctionnalités, n'a pas réussi à réunir les fonds nécessaires à son développement et voit s'assombrir son avenir.

Modu logoC'était l'une des curiosités du salon MWC 2008 de Barcelone et il était alors difficile d'approcher du stand tant les journalistes voulaient voir cet étrange objet : un mini-mobile ( il est entré au Guinness des Records ) conçu par l'israélien Modu et qui devait servir de coeur communicant à insérer dans des jaquettes lui ajoutant des fonctions et le transformant en un véritable téléphone avec APN ou clavier intégré.

Cette modu-larité est vue comme un moyen de personnaliser son mobile au jour le jour d'un simple changement de ces coques dédiées qui pouvaient devenir support publicitaire à l'occasion. Le Modu pouvait également être inséré dans divers équipements électroniques, leur apportant une connectivité cellulaire.

A ce moment, de grosses opportunités semblaient s'ouvrir à Modu, même si son premier modèle n'offrait qu'une compatibilité GSM / GPRS. Depuis, la société a tenté de séduire les opérateurs mobiles pour organiser une distribution mondiale mais tout n'a pas fonctionné comme prévu.

Les opérateurs ont globalement montré des réticences et les jaquettes qui devaient révolutionner la façon de considérer son téléphone et permettre une grande variété de formes et de couleurs, ont mis du temps à arriver.


Levée de fonds insuffisante
ModuSi Modu a annoncé au mois d'octobre une nouvelle version de son mini-mobile, le Modu T, cette fois compatible 3G / HSPA, les choses sont devenues plus difficiles pour la société. Selon le journal israélien Globes, Modu n'a pas réussi à lever les fonds prévus pour son offre publique d'achat à Tel Aviv et a dû se résoudre à licencier une partie de son personnel.

Dov Moran, fondateur de Modu, a expliqué que, bien qu'affrontant une situation difficile, la société n'était pas encore à court de ressources et qu'elle continuerait à vendre ses produits tout en cherchant d'autres moyens de financement.

Il reste à voir si, avec un effectif amputé, la start-up israélienne saura se relever et poursuivre le développement de son concept de mini-mobile.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]