Innovation IT et entreprises : être en avance mais pas trop

Le par  |  0 commentaire(s)
Motorola (Logo)

Un livre blanc rédigé par IDC pour le compte de Motorola Solutions évalue l'attrait des nouvelles technologies IT auprès des entreprises de la zone EMEA et de leur rythme d'adoption.

Motorola logo (Small)Motorola Solutions, la branche des solutions mobiles professionnelles de Motorola, évoque les résultat d'un livre blanc publié par IDC et sponsorisé par ses soins concernant l'intérêt des nouvelles technologies de communication auprès des entreprises en zone EMEA ( Europe, Moyen-Orient, Afrique ) et leur positionnement par rapport à celles-ci.

Les résultats mettent en évidence que 19% des sociétés interrogées estiment être à la pointe des dernières technologies de l'information, 22% pensent les adopter précocément et 30% faire partie du peloton de tête, tandis que seulement 7% reconnaissent être en retard sur l'évolution des technologies IT.

Le gros de la troupe privilégie donc plutôt une attitude plus ou moins prudente en ne se lançant pas trop rapidement dans les nouvelles technologies proposées, tout en les perdant tout de même pas de vue. Et elles regardent plus précisément ce qui se fait dans les médias et les télécoms ( 37% des réponses ), suivi de la fabrication ( 28% ) et de la logistique ( 23% ).

Du côté de l'équipement en technologies de communication, 84% des entreprises interrogées en zone EMEA affirment utiliser la technologie WiFi, 81% utilisent des appareils mobiles et 69% font appel à la Voix sur IP ( VoIP ). Un peu plus de la moitié des entreprises disent aussi avoir besoin d' Internet sur le terrain.


Pas de précipitation mais un suivi régulier tout de même

Point intéressant, la technologie sans contact RFID est déjà présente chez près d'un quart des sociétés interrogées, malgré sa relative jeunesse, tandis que les toutes dernières technologies comme les communications unifiées sont déployées chez 69% du panel, le cloud computing pour 47%, la vidéo HD chez 40% et le contrôle vocal chez 27%.

Pour celles qui ne les ont pas déployées, c'est un positionnement attentiste qui se révèle, l'adoption n'étant prévue qu'une fois que les technologies seront très largement déployées. Mais les motivations pour utiliser ces technologies ne sont pas les mêmes partout, certains citant le gain de productivité tandis que d'autres y voient un moyen de réduire leur impact environnemental.

De même, certains pays sont moins réfractaires à l'adoption de services de communications unifiées ( Arabie Saoudite, Espagne ) que d'autres ( Pays-Bas, France ). Mais les réseaux sociaux d'entreprise ont la cote, 40% des entreprises interrogées les utilisant, ce qui traduit une influence grandissante de ce moyen de communication dans le fonctionnement même de l'entreprise ( ce qu'a déjà mis en évidence IDC dans d'autres publications ).

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]