Mozilla Fennec : version pré-alpha du navigateur mobile

Le par  |  0 commentaire(s)
Mozilla Fennec performances

La première ébauche du projet Firefox Mobile a pris la forme d'une pré-version alpha baptisée Mozilla Fennec.

Avec le succès grandissant de l'Internet mobile, la fondation Mozilla a relancé un projet de navigateur mobile en octobre 2007. Après l'extinction du projet Mozilla Minimo, faute de soutien actif, c'est un véritable Firefox Mobile qui doit être mis en place, avec un développement intégré à la roadmap Firefox globale.

Une nouvelle pré-version alpha, qui porte le nom de Mozilla Fennec, suit le même cycle de développement que Firefox 3, qui sera disponible au mois de juin, et fait état de l'avancement du projet mobile qui sera fourni plus tard dans l'année et devra être en mesure de se comparer aux navigateurs mobiles du moment.

Dans la version Fennec, les efforts ont porté sur l'optimisation des performances sur processeur ARM, avec un graphique montrant une amélioration significative de sa réactivité par rapport au navigateur MicroB fourni dans l' OS2008 des tablettes Linux de Nokia.

Mozilla Fennec performances

Comparatif via le benchmark SunSpider

MicroB repose sur le code source de Firefox 3 Alpha 1, alors que Fennec a profité de plusieurs mois d'optimisation supplémentaires, le rendant presque 6 fois plus rapide que les versions antérieures. D'autre part, Fennec semble maintenant consommer moins de mémoire.


L'expérience utilisateur au coeur du développement
Souhaitant apporter une expérience du Web mobile optimisée, la version finale de ce Firefox Mobile devrait assurer une migration des favoris, des historiques et des cookies par rapport à la version PC, vraisemblablement par l'intermédiaire d'un processus de synchronisation, comme le propose déjà Opera avec la fonction Opera Link.

Firefox Mobile 01 Firefox Mobile 02 Firefox Mobile 03

Exemples d'interface possibles pour le projet mobile de Mozilla

Selon Jay Sullivan, directeur du développement Mozilla Mobile, dont les propos sont rapportés par Ars Technica, l'objectif du projet n'est pas tant de coller aux contraintes des appareils mobiles que de proposer une véritable expérience innovante dans l'utilisation du Web mobile, qui ne peut être comparable à une utilisation sur un ordinateur.

" Avec les navigateurs mobiles actuels, il reste difficile de réaliser certaines tâches élémentaires, comme entrer une URL, naviguer sur des pages riches, ou entre plusieurs pages, et généralement le navigateur est isolé du reste des fonctions du téléphone.

Nous sommes en train de nous pencher sur les façons de rendre les contenus plus facilement accessibles, sur des modes de navigation facilités entre les pages et sur un mode d'interaction transparent entre PC et mobile ", souligne-t-il.

S'il reste beaucoup d'éléments à intégrer, on sait déjà que l'interface utilisateur sera développée en XUL et supportera le Javascript afin d'offrir une plus grande souplesse dans sa personnalisation et son extension pour le développeurs.

Le futur navigateur mobile de la Fondation Mozilla est encore loin d'être bouclé, la première version alpha n'étant pas attendue avant août 2008, mais elle offre déjà des perspectives intéressantes. Cependant, la concurrence s'organise aussi, avec Opera qui enchaîne les fonctionnalités et Microsoft qui se décide enfin à améliorer son navigateur Internet Explorer Mobile.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]