Mozilla Labs présente Raindrop aux faux airs de Google Wave

Le par  |  1 commentaire(s)
Raindrop-logo

Sous la houlette de Mozilla Messaging qui œuvre au développement de Thunderbird, Mozilla Labs annonce le lancement du projet Raindrop pour une nouvelle plate-forme de communications ouverte.

Raindrop-logoMozilla a déjà dans les cartons de ses Labs le projet Snowl afin de traiter au sein du navigateur et en l'occurrence Firefox, courriels, flux RSS, forums de discussion, réseaux sociaux et autres sources. Snowl avance relativement lentement avec le mois dernier la publication d'une version 0.3. Mais l'arrivée de Google Wave a peut-être donné des ambitions supplémentaires à Mozilla.

Raindrop est un nouveau projet de Mozilla Labs développé par l'équipe derrière le client de messagerie électronique Thunderbird. Avec Raindrop, il ne s'agit pas de proposer un nouveau Thunderbird, mais de mettre au point une nouvelle plate-forme de messagerie se nourrissant de technologies Web ouvertes.

La définition la plus parlante de Raindrop est donnée par l'un des membres de la communauté Mozilla. Selon Gary Kwong, Raindrop utilise un mini serveur Web pour rapporter les conversations émanant de différentes sources comme l'e-mail, les flux RSS, Twitter, Flickr ou encore YouTube. Ces conversations sont classées et hiérarchisées pour mettre en avant les parties les plus importantes et permettre une interaction via des navigateurs Web modernes à l'instar de Firefox mais aussi Chrome, Safari.

Raindrop peut alors apparaître comme une sorte de système intelligent qui sait faire la part des choses pour mettre l'accent sur les messages qui revêtent une importance particulière pour l'utilisateur. Une sorte de super trieuse dans tout un flot de messagerie où l'information jugée importante bénéficie d'un éclairage particulier, les messages personnels notamment. Pour Twitter, les messages qui concernent directement l'utilisateur sont par exemple mis en évidence.

Raindrop-1 Raindrop-2

Encore à l'état de prototype, il est assez difficile de saisir tous les contours de Raindrop. Le projet s'inscrit néanmoins dans la lignée des effort entrepris par Google avec Wave, étant susceptible d'accueillir du contenu très hétéroclite ( même si on ne parle pas encore d'audio et de vidéo ). La plate-forme est par ailleurs vouée à évoluer via les applications de développeurs tiers et la mise à disposition d'API. L'architecture de Raindrop est une base de données non relationnelle CouchDB. Le dialogue avec le navigateur s'effectue au travers des technologies JavaScript, CSS. 

Le concept de Raindrop est explicité dans la vidéo ci-dessous :



Le projet Raindrop de Mozilla Labs

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #537671
Attention à ne pas trop disperser tes ressources Mozilla !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]