SNEP : musique numérique en hausse, Hadopi au boulot

Le par  |  2 commentaire(s)
itunes

La musique rime avec le numérique qui enregistre une forte hausse des ventes. Le SNEP demande à l'Hadopi de faire son travail à l'encontre des multirécidivistes.

itunesLe constat global est toujours le même pour le Syndicat national de l'édition phonographique ( SNEP ). Sur le premier semestre 2011, le marché de gros de la musique enregistrée a connu une nouvelle chute en France, soit -5,7 % par rapport à la même période l'année dernière pour représenter 225,9 millions d'euros.

La musique est bien connue désormais, les ventes physiques baissent ( -12 % ) alors que les ventes numériques augmentent fortement ( +22,7 % ). Avec 53,2 millions d'euros, le marché du numérique représente 23,5 % du marché de la musique enregistrée.

La compensation n'est pas encore là. Sur le premier semestre, la progression des ventes numériques a compensé un peu moins de la moitié ( 42 % ) de la perte du marché physique. Toutefois, le mois de juillet a fait exception, et l'on a alors pu parler de compensation.

SNEP-musique-numerique-S1-2011Outre la confirmation de l'effondrement des sonneries pour téléphone portable, il est intéressant de noter que ce marché du numérique évolue sensiblement. Le téléchargement Internet représente toujours l'essentiel des revenus ( 51,3 % ), mais sa part diminue alors qu'elle augmente pour les abonnements ( 23,2 % ) - un effet de l'accord entre Orange et Deezer ? - et dans une moindre mesure pour le streaming financé par la publicité ( 12,9 % ).

Le SNEP note que sur le 1er semestre 2011, c'est le marché numérique français qui a enregistré la plus forte progression :

SNEP-musique-numerique-S1-2011-pays

Selon des propos rapportés par La Tribune, le SNEP a demandé à la Hadopi de " faire son travail " en envoyant devant la justice ceux qui ont été pris à plusieurs reprises pour du téléchargement illégal de fichiers musicaux. Pour le moment, l'Hadopi n'a pas décidé de l'envoi de dossiers au parquet pour des abonnés flashés à trois reprises.

Rappelons que le SNEP a fustigé la proposition de Martine Aubry visant à abroger la loi Hadopi et le prélèvement d'un euro mensuel payé par tous les abonnés à Internet afin de financer la création musicale.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #832181
Allez, halte au pis, viens me chercher, viens ...

db
zutnanardestdejapris Hors ligne Héroïque 817 points
Le #832251
La création musicale n'a pas besoin de financement !!!!!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]