MWC 2011 : tablette Motorola Xoom sous Android Honeycomb

Le par  |  0 commentaire(s)
Motorola Xoom 01

Dévoilée au salon CES 2011 de Las Vegas, la première tablette tactile de Motorola était également en démonstration au salon MWC 2011 de Barcelone, avec son affichage 10", un processeur dual core et Android Honeycomb pour convaincre.

Motorola Xoom 01La tablette Motorola Xoom était attendue depuis plusieurs trimestres quand elle a finalement été dévoilée au salon CES 2011 de Las Vegas, en janvier dernier. Elle marque la première entrée du fabricant américain sur le segment des tablettes tactiles.

Et pour cette première apparition, Motorola a misé sur le couple Nvidia Tegra 2 dual core / Android Honeycomb associé à un affichage 10" 1280 x 800 pixels. Cette taille d'écran la positionne en concurrente directe de la tablette iPad ( et bientôt iPad 2 ) mais avec un niveau de performances un cran au-dessus.

La puissance de la plate-forme matérielle ne fait pas tout et pour l'ergonomie, c'est la version d' Android pour tablettes qui devra séduire le public. Au dos, on trouve un APN 5 megapixels, tandis qu'un APN secondaire 2 megapixels en façade permettra de faire de la visioconférence.

On trouve à bord les connectivités sans fil WiFi et Bluetooth, ainsi qu'un module GPS associé à un modem 3G ( une compatibilité 4G LTE sera proposée plus tard chez Verizon ) mais on devrait également trouver des versions sans 3G, avec le WiFi seul.

La tablette Motorola Xoom est plaisante à manipuler et offre de riches possibilités de personnalisation, du moins sur lors des démonstrations visibles sur le stand Motorola au salon MWC 2011.

MWC Motorola Xoom 03 MWC Motorola Xoom 04
Android Honeycomb et Google Maps 5.0...comme les autres

On y retrouve les services mobiles Google, la gestion du multitâche faisant apparaître les applications ouvertes, le discret système de notifications, l'accès aux applications de l' Android Market ou encore la nouvelle application Google Maps 5.0 avec son rendu dynamique et ses bâtiments en 3D apparaissant en zoomant dans les cartes.


Le problème de la différenciation
Problème : l'aspect différenciation par rapport à d'autres produits au form factor proche n'est pas forcément évident à mettre en valeur, notamment par rapport à la tablette Galaxy Tab 10.1 de Samsung, qui propose le même couple Tegra 2 / Android Honeycomb avec un affichage 10,1" de même résolution et une même capacité de 32 Go.

MWC Motorola Xoom 01 MWC Motorola Xoom 02
Motorola Xoom sur son dock et avec clavier Bluetooth

Autre élément qu'il faut parvenir à faire digérer : le prix, qui sera finalement de 799 dollars nu. Sanjay Jha, CEO de Motorola Mobility, le justifie par la présence d'un modem qui pourra être mis à jour vers LTE et donc offrir à terme des débits de plusieurs dizaines de megabits par seconde mais la proposition reste supérieure à celle d'un iPad WiFi / 3G de même capacité.

Malgré les affirmations initiales prétendant le contraire, il apparaît très difficile pour les fabricants de coller aux prix d' Apple qui, en étant parmi les premiers sur le marché mais aussi la société qui a vendu le plus de tablettes, et de loin, en 2010, a imposé une sorte de barême auquel doivent désormais se confronter les concurrents.


Positionnement prix et concurrence : des défis en perspective
MWC Motorola Xoom 05Même la tablette Motorola Xoom avec WiFi seul devrait rester dans une gamme de prix comparable à celle des tablettes iPad WiFi ( MàJ 21/02 : elle est listée à 600 dollars chez Best Buy, soit le même prix que l'iPad WiFi de capacité comparable ).

Dans un entretien au Wall Street Journal, Sanjay Jha n'a pas caché que le fait de devoir compter autant sur Android était une source de frustration mais que la société n'avait pas les moyens de développer son propre OS, comme peut le proposer HP avec WebOS après avoir racheté Palm.

Par ailleurs, le rapprochement entre Nokia et Microsoft est aussi une source d'inquiétude car cela pourrait conduire de nouveaux acteurs à se tourner vers Android, et accroître ainsi un niveau de concurrence déjà très élevé.

Or Motorola compte presque exclusivement sur Android pour piloter sa croissance même si le CEO De Motorola Mobility n'exclut pas un développement sur Windows Phone 7 ( mais peut-être un peu moins maintenant que Nokia va s'y attaquer ).

Et on a vu que la seule arrivée de l' iPhone 4 CDMA chez l'opérateur Verizon a suffi à faire plonger le cours en Bourse de Motorola et à anticiper une baisse de son chiffre d'affaires ce trimestre. Pour trouver de nouveaux débouchés, le fabricant américain compte tenter de reconquérir le marché européen qu'il a laissé filer depuis le succès de l'emblématique Motorola Razr.

Cela fait beaucoup de défis à surmonter dans les trimestres à venir...

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]