MX3D va imprimer un pont en métal à Amsterdam

Le par  |  2 commentaire(s)
Impression 3D metal

L'impression 3D progresse, et c'est particulièrement l'impression au métal qui intéresse les foules désormais, les particuliers étant pressés de mettre la main sur cette technologie.

Des prothèses aux systèmes complexes de réacteurs de fusée, l'impression 3D touche désormais tous les domaines d'activité, et la prochaine étape sera de donner une nouvelle dimension à l'impression du métal.

Depuis quelques années se développent des systèmes d'impression centrés sur le Béton, avec la réalisation d'une usine mobile capable d'imprimer des maisons. Mais prochainement, MX3D relèvera un nouveau défi : imprimer un pont en 3D.

MX3d

La firme est déjà experte dans le secteur, puisqu'elle maitrise l'impression de résine et de métal sans aucune structure de support, cette structure qui est considérée comme une perte de matière lors des impressions 3D et qui permet de soutenir la pièce et ses différents appendices lors de sa formation.

La firme se lancera ainsi dans l'impression d'un pont en métal, d'après un modèle créé par Joris Laarman sous Autodesk. Ce n'est pas véritablement une imprimante 3D comme on peut l'imaginer qui se chargera de la construction, mais des robots industriels pivotants sur 6 axes. Globalement, la technique s'apparente à une succession de points de soudure MIG qui finissent par créer un volume et une structure.

  

Un modèle réduit a été créé pour tester le système. Le métal utilisé est un nouveau composite créé par l'Université de Delft qui se veut aussi solide que de l'acier, mais peut plus facilement être intégré dans ce style d'impression. La ville d'Amsterdam devrait révéler l'emplacement de ce tout premier pont imprimé en 3D de façon automatisée dans les semaines à venir.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1845894
L'acier est déjà un métal composite:
Du fer, un peu de carbone, du molybdène, du manganèse, du silicium, du chrome, du nickel, etc... dans des teneurs qui dépendent des nuances... enfin je suis loin d'être exhaustif.

Donc en règle général quand on parle de composite, on parle de composites types titane-kevlar, matériaux multicouches (métal, fibre de verre, fibre de carbone, polymères, etc...)

Pour ce qui est de l'article plus précisément, j'aimerai bien connaitre les caractéristiques mécaniques (allongement, limite élastique, résilience, ...) de leur "nouvel alliage" et les garanties apportées à la tenue de la structure aux sollicitations dans le temps...

Le #1846026
Pour chaque point de soudure y'a un millier de mouvement des têtes d'impression... Vlà la quantité de temps et d'énergie inutilement dépensés...
Si tous les appareils du monde fonctionnaient selon ce principe, on n'aurait plus que quelques années à vivre sur notre pauv planète

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]