Le marché de la mémoire NAND dopé par les produits mobiles

Le par  |  0 commentaire(s)
Wafer NAND logo pro

Sans surprise, l'essor des smartphones et des tablettes dope le marché de la mémoire Flash NAND, qui devrait afficher des ventes record en 2010, selon le cabinet d'études iSuppli.

logo iSuppliAu contraire du marché de la DRAM, qui accuse le coup du ralentissement des ventes d'ordinateurs, celui de la mémoire Flash NAND se porte très bien grâce aux excellentes ventes sur les marchés des smartphones et des tablettes, grands consommateurs de ce type de mémoire.

Le cabinet d'études iSuppli estime que le marché de la mémoire NAND va enregistrer des ventes record en 2010, atteignant les 18,7 milliards de dollars, soit 38% de mieux que l'an dernier. Demande et approvisionnement s'accroissant en cette seconde partie d'année, le marché de la mémoire NAND devrait connaître également une croissance à deux chiffres en 2011, mais cette fois de 25%, pour atteindre les 22,5 milliards de dollars.

Le marché croit également en densité d'information stockée, notamment grâce à l'utilisation de technologies à 3 bits par cellule. En 2010, la mémoire NAND doit représenter un volume de 10 milliards de Gigaoctets, soit 71% de plus qu'en 2009.

Mais si les perspectives sont excellentes à court terme, les estimations suggèrent que le prix moyen va chuter de 23 à 29% dans les deux prochaines années, avec un risque de surproduction après 2011 et de décrochage du marché en 2012.

Plusieurs sites de production en cours de mise en service vont accroître la production de 70% l'an prochain, faisant courir un vrai risque de surproduction, avertit iSuppli, et il sera important pour les fabricants de coller au plus près à la demande s'ils ne veulent pas se trouver pris en défaut.


Les tablettes, nouvelle opportunité pour la mémoire Flash

Du côté des segments voraces en mémoire NAND, les tablettes constituent une nouvelle opportunité parmi les produits mobiles / nomades. " La course à la mémoire NAND dans les tablettes ressemble à une tendance déjà observée il y a deux ans avec les netbooks, mais cette fois à une plus large échelle, du fait des grandes quantités moyennes utilisées dans les tablettes ", commente Michael Yang, d' iSuppli.

Du coup, le segment des tablettes va consommer à lui seul 1,7 milliard de Gigaoctets de mémoire Flash NAND en 2011, contre 428 millions de Gigaoctets en 2010. On retrouve la tablette iPad au rang des plus gros consommateurs de mémoire Flash, avec une moyenne de 52,5 Go par tablette d'ici 2012.

Malgré cette belle opportunité, les fabricants de mémoire devront jouer finement pour prendre le virage de la gravure au noeud 20 nm, avec les dépenses nécessaires pour mettre à jour leurs sites de production.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]