La NASA lance deux projets visant à extraire de l'eau sur la Lune

Le par  |  16 commentaire(s) Source : Space
Lune

Après avoir annoncé envisager la prospection minière sur les astéroïdes, la NASA pourrait préparer une mission visant à extraire de l'eau sur la Lune.

L'eau se présente comme l'élément clef de la vie dans l'univers. À défaut d'être l'élément indispensable à la survie de forme de vies encore inconnues, elle est vitale pour l'homme, il est donc indispensable que nous puissions en trouver, et en récolter lors de nos futurs voyages spatiaux.

Lunar Flashlight Puis qu'il parait impossible de partir à des années-lumière de notre Terre avec nos propres stocks d'eau, la NASA envisage des techniques permettant aux astronautes d'en récupérer dans l'espace, à commencer par la Lune.

On sait ainsi que la Lune propose beaucoup de glace sous sa surface. De par sa relative proximité, elle devient ainsi le terrain idéal d'une mission visant à tester un processus d'extraction d'eau. La colonisation de la Lune ne pourra se faire que si nous sommes capables de nous rendre autonomes, et l'eau pourrait devenir l'élément clé de cette autonomie, en permettant la culture de plantes, la transformation d'oxygène ou en carburant, et le refroidissement de différents appareils scientifiques et systèmes vitaux.

prospection Lune La NASA prépare deux projets baptisés Lunar Flashlight, et Resource Prospector Mission, dont le point de départ est respectivement fixé à 2017 et 2018. Chacun des deux projets prend un chemin différent afin de trouver la meilleure option permettant la colonisation d'un astre distant.

La mission Lunar Flashlight se présente comme une vaste voile solaire de 80 m² qui se déploiera à une hauteur de 20km au-dessus de la surface de la Lune. Elle en fera le tour 80 fois pour repérer les dépôts d'eau en surface et utilisera ses panneaux solaires pour refléter la lumière et éclairer les zones sombres de la Lune.

La mission RPM s'articulera autour d'un rover lunaire qui ira étudier la surface de la Lune au plus proche. Le module sera posé au niveau d'un des pôles de la Lune, il cherchera alors les zones proposant les plus fortes concentrations d'hydrogène jusqu'à 1m de profondeur.

Une fois en possession d'une carte complète de la répartition de l'eau sur la Lune, la NASA pourra engager la deuxième étape de son projet de prospection : tester des unités capables de creuser, de transformer et de stocker l'eau présente sur place.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1813480
Et si on essayait plutôt d'extraire de l'eau du Sahel, de Gobi ou du Sahara pour étancher la soif et nourrir ces peuples qui sont perpétuellement dans la famine, hein ?
Le #1813484
Ulysse2K a écrit :

Et si on essayait plutôt d'extraire de l'eau du Sahel, de Gobi ou du Sahara pour étancher la soif et nourrir ces peuples qui sont perpétuellement dans la famine, hein ?


C'est ça et on vas aggraver la surpopulation, bien joué einstein
Le #1813486
KAISER59 a écrit :

Ulysse2K a écrit :

Et si on essayait plutôt d'extraire de l'eau du Sahel, de Gobi ou du Sahara pour étancher la soif et nourrir ces peuples qui sont perpétuellement dans la famine, hein ?


C'est ça et on vas aggraver la surpopulation, bien joué einstein


Facile à dire quand on a que la porte de son frigo à ouvrir pour boire un coup ...
Le #1813488
D'ici, je vois le chantier lunaire ....
La NASA va envoyer ses engins robotisés + des astronautes équipés de marteaux piqueurs + du matériel pour récupérer l'eau et la stocker ...etc....
Le bordel que ça va faire la haut ....
Généralement, quand l'être humain touche trop à la nature sur Terre, notre planète se venge tôt ou tard ....
Mais sur la Lune, les effets indésirables seront de quelles conséquences ?
Le #1813496
Ulysse2K a écrit :

Et si on essayait plutôt d'extraire de l'eau du Sahel, de Gobi ou du Sahara pour étancher la soif et nourrir ces peuples qui sont perpétuellement dans la famine, hein ?



Des gens qui crevent de faim / soif, y'en a au bout de la rue, pas besoin d'aller si loin. On peut pas supporter toute la misère du monde soit devenir soit même miséreux. A partir de la, le choix est vite fait: autant que ça soit des inconnus et loin, que de la famille / amis proche ou encore soit mêrme.


Accessoirement, ce genre de projet n'a pas pour "but" de produire de l'eau de façon industrielle et avoir le max d'eau pour le plus de monde et le moins cher possible, c'est surtout un moyen de voir si on peut "coloniser" une planète et être le plus autonome possible pour une équipe "réduite".

Au niveau financier, envoyer en orbite du matériel coute plusieurs milliers par kilos (donc litre d'eau).... Si une équipe n'est pas autonome, ça vite fait de gaspiller une somme colossale.




.


Le #1813498
Le #1813511
Chitzitoune a écrit :

Ulysse2K a écrit :

Et si on essayait plutôt d'extraire de l'eau du Sahel, de Gobi ou du Sahara pour étancher la soif et nourrir ces peuples qui sont perpétuellement dans la famine, hein ?



Des gens qui crevent de faim / soif, y'en a au bout de la rue, pas besoin d'aller si loin. On peut pas supporter toute la misère du monde soit devenir soit même miséreux. A partir de la, le choix est vite fait: autant que ça soit des inconnus et loin, que de la famille / amis proche ou encore soit mêrme.


Accessoirement, ce genre de projet n'a pas pour "but" de produire de l'eau de façon industrielle et avoir le max d'eau pour le plus de monde et le moins cher possible, c'est surtout un moyen de voir si on peut "coloniser" une planète et être le plus autonome possible pour une équipe "réduite".

Au niveau financier, envoyer en orbite du matériel coute plusieurs milliers par kilos (donc litre d'eau).... Si une équipe n'est pas autonome, ça vite fait de gaspiller une somme colossale.




.


Il est clair que l'on ne peut pas porter toute la misère du monde. Mais CE monde se porterait mieux si les quelques pourcents de personnes qui détiennent les 90 % des richesses mondiales daignaient en consacrer un peu plus aux autres.

Mais bon, je ne vais pas refaire le monde. Aussi, quand j'entends qu'une richissime personnalité est frappée du cancer, je me dis : "Hé oui mon coco, tout ton pognon n'y changera rien maintenant et tu es sur le même échelon que le pauvre de ton quartier ! Fallait mettre un peu plus de ton pognon dans la recherche et cela t'aurait (peut-être) sauvé" ....
Le #1813517
Et avec çà la pollution de la lune qui va continuer déjà qu'ils ont laissé un rover et plusieurs parties de capsule lunaire.
Le #1813537
FLASH INFO : ....suite a une etude complementaire, il apparait par contre facilement possible de partir a des années-lumieres de la Terre avec notre propre stock de "connerie humaine" en abondance. La Nasa y veille deja.
Le #1813539
micropastis a écrit :

Et avec çà la pollution de la lune qui va continuer déjà qu'ils ont laissé un rover et plusieurs parties de capsule lunaire.


C'est sur que cela vas géner les plantes et animaux du formidable écosystème lunaire.... En plus quand tu sais que le sol lunaire est recouvert de régolite aux effets simulaire à l'amiante...


Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]