La NASA lancera la plus grande voile solaire en 2014

Le par  |  15 commentaire(s) Source : Dvice
voile solaire

La plupart des vaisseaux spatiaux sont actuellement limités en capacité et en champ d'action principalement à cause du carburant. Aussi, l'avenir de l'exploration spatiale se fera par le développement de nouvelles sources d'énergie, les voiles solaires étant actuellement les plus prometteuses.

Une fois arrivés au terme de sa réserve de carburant, une fusée ou autre module spatial se transforme asteroide à la dérive, à la fois inutile et très onéreuse. Pour pallier à ce problème, et en dehors des moteurs ioniques, les diverses agences spatiales cherchent un moyen de remplacer les carburants actuellement utilisés par leurs engins.

Dans le cadre de ces études, les voiles solaires se révèlent particulièrement efficaces et proposent une source d'énergie potentiellement illimitée. Un module spatial propulsé par une voile solaire fonctionne exactement sur le même principe qu'un bateau à voile, le vent étant constitué de molécules d'air tandis que dans le cas du vaisseau spatial, le vent utilisé est constitué de la pression exercée par les radiations solaires.

Dans les deux cas, une plus grande surface de voile implique une plus grande vitesse, et avec une bonne orientation, il est possible de naviguer dans n'importe quelle direction. La comparaison entre la voile des bateaux et la voile solaire reste néanmoins l'efficacité, la pression de radiation solaire nécessitant une plus grande surface de voile pour être efficace. Les accélérations proposées ne sont pas fulgurantes, mais dans l'espace tout est question de temps ... Avec une accélération de seulement un millimètre par seconde, la vitesse d'un module quelconque pourrait atteindre 3700 km/h au bout de 12 jours, et ce, sans aucune consommation de carburant.

voile solaire La NASA envisage ainsi d'envoyer la plus grande voile solaire dans l'espace d'ici 2014. Une voile de 1207 m² pour seulement 5 microns d'épaisseur et 31 kg. Repliée, elle ne serait pas plus grosse qu'une éponge, mais une fois dans l'espace, elle devrait se déployer pour parcourir 3 000 000 kilomètres jusqu'au point de Lagrange L1.

A terme, si le projet se révèle concluant, les voiles solaires pourraient être largement déployées sur les prochains vaisseaux, en les combinant pourquoi pas aux prochains moteurs ioniques.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1176992
"A terme, si le projet se révèle concluant, les voiles solaires pourraient être largement déployées sur les prochains vaisseaux, en les combinant pourquoi pas aux prochains moteurs ioniques." ... A terme ... Hypothèse + Avenir très lointain = Fiction. Argent engouffré dans tous ces projets = Réalité.

Enfin, sur ces mots .... Bip ! Entreprise ? Remontez-moi à bord !
Le #1177052
Projet futur, plus fou que réaliste....
Cela rapportera quoi de concret pour l'humanité ?
Le #1177082
Pour un coup, je trouve que c'est pas inutile, ça peut faire économiser du carburant....
Le #1177092
lebonga a écrit :

Pour un coup, je trouve que c'est pas inutile, ça peut faire économiser du carburant....


Veux-tu bien me prévenir quand tu auras une voiture qui roulera aux vents solaires ? Je suis preneur !
Le #1177122
Se passe quoi si elle est trouée ? ....nan parce que c'est pas vide la haut....
Le #1177132
Ulysse2K>>>Bah, pas le diesel forcément, mais des ergols, surement...
Le #1177142
Montigny a écrit :

Se passe quoi si elle est trouée ? ....nan parce que c'est pas vide la haut....


Me semble que les risques de collisions avec les micro-astéroïdes sont trop faibles pour être pris en considération...

Sinon, ce serait aussi flippant pour les cosmonautes!
Le #1177152
Kyll a écrit :

Montigny a écrit :

Se passe quoi si elle est trouée ? ....nan parce que c'est pas vide la haut....


Me semble que les risques de collisions avec les micro-astéroïdes sont trop faibles pour être pris en considération...

Sinon, ce serait aussi flippant pour les cosmonautes!


Bha ouais , mais les cosmonautes restent en rotations autour de la terre où là , les débris sont gérés sur les radars , mais là , un voyage lointain....
Le #1177182
Montigny a écrit :

Kyll a écrit :

Montigny a écrit :

Se passe quoi si elle est trouée ? ....nan parce que c'est pas vide la haut....


Me semble que les risques de collisions avec les micro-astéroïdes sont trop faibles pour être pris en considération...

Sinon, ce serait aussi flippant pour les cosmonautes!


Bha ouais , mais les cosmonautes restent en rotations autour de la terre où là , les débris sont gérés sur les radars , mais là , un voyage lointain....


J'suis pas sûr qu'on puisse détecter les petits débris sur un radar...

Pour le voyage lointain, ils trouveront bien quelque chose... Ils ont le temps! =p
Le #1177212
Kyll a écrit :

Montigny a écrit :

Kyll a écrit :

Montigny a écrit :

Se passe quoi si elle est trouée ? ....nan parce que c'est pas vide la haut....


Me semble que les risques de collisions avec les micro-astéroïdes sont trop faibles pour être pris en considération...

Sinon, ce serait aussi flippant pour les cosmonautes!


Bha ouais , mais les cosmonautes restent en rotations autour de la terre où là , les débris sont gérés sur les radars , mais là , un voyage lointain....


J'suis pas sûr qu'on puisse détecter les petits débris sur un radar...

Pour le voyage lointain, ils trouveront bien quelque chose... Ils ont le temps! =p


Si si , les débris de très petite taille sont détectés (après , je ne sait pas jusqu'à quelle taille ils peuvent les détecter , mais je sais que c'est super petit)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]