Nest + Developers : l'API des capteurs domotiques fournie aux développeurs...et à Google

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Digits
Nest

Nest Labs, fabricant de capteurs domotiques racheté par Google, lance son programme développeur permettant aux créateurs d'applications d'exploiter les données personnelles obtenues. Google sera l'un des premiers à en profiter.

Le fabricant de capteurs domotiques Nest Labs, a suscité beaucoup de questions lors de son rachat en début d'année par Google, faisant craindre un transfert des données personnelles collectées dans la moulinette des services connectés du groupe de Mountain View.

Nest Si Nest s'est défendu en affirmant avoir des règles strictes sur le partage d'information et ne pas en changer après le rachat, les fantasmes sur la relation développée avec Google n'ont pas manqué, avec par exemple la rumeur de l'apparition de publicités dans les capteurs domotiques. Cela a été démenti mais la crainte de voir Google s'emparer de données personnelles jusqu'au coeur du foyer n'en a pas moins été réactivée avec force.

Ces questionnements reviennent avec l'annonce d'un programme Nest + Developers qui ouvre l'API de communication des capteurs aux développeurs tiers en permettant leur contrôle et le recueil de certaines informations dans leurs applications mobiles, dans l'espoir de devenir une plate-forme de référence pour la domotique, avec l'appui et les ressources de sa colossale maison-mère.

Et justement, l'un des premiers clients du programme ne sera autre que Google en personne, ce qui pourrait donner lieu à des scénarios de réglage des capteurs domotiques en fonction de la présence ou pas d'un smartphone Android à portée et l'intégration des données dans des services comme Google Now.

Matt Rogers, le co-fondateur de Nest, s'est dépêché d'indiquer que les utilisateurs devront donner leur consentement en opt-in pour que les informations des systèmes domotiques de Nest soient partagées mais l'inquiétude reste de mise.

Le partage d'information concernera surtout le fait de savoir si les utilisateurs sont présents chez eux ou pas via la détection par les capteurs mais les développeurs devront expliquer aux usagers pour quelles raisons ils ont besoin de leurs données en précisant quel type de données. Ils devront également donner la possibilité de désactiver le suivi d'un clic dans les applications, indique le blog Digits du Wall Street Journal.

Google sera soumis aux mêmes règles et se comportera comme n'importe quel développeur tiers. C'est du moins la promesse faite par le co-fondateur de Nest, mais les observateurs s'alarment déjà de cette initiative, d'autant plus que Google vient de confirmer le rachat de DropCam, spécialiste des caméras de surveillance à domicile.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]