Netflix : Aurélie Filippetti rappelle au service les conditions d'une implantation française

Le par  |  4 commentaire(s) Source : Le Figaro
aurélie filippetti

Alors que son arrivée dans l'hexagone est attendue entre les mois d'octobre et septembre, Netflix continue sa tournée des acteurs français du secteur audiovisuel.

Netflix continue ainsi de faire le tour des grands acteurs de la diffusion de contenu audiovisuel en France, mais aussi de se rapprocher du gouvernement. Après les fournisseurs d'accès à Internet, les représentants des ayants droit, les studios et la SACD ( Société des auteurs et compositeurs dramatiques.), c'est un retour au ministère de la Culture que s'offre la plateforme.

Netflix C'est donc pour la énième fois qu'Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la communication a reçu les représentants de Netflix afin d'aborder les termes de leur implantation sur le sol Français. La ministre indique bel et bien que les représentants de Netflix s'affichent " intéressés par le modèle français". Pour autant, la ministre ne souhaite pas, contrairement à d'autres membres du gouvernement, faire de concessions sur les modalités de l'arrivée du service en France.

"Je ne m'oppose pas à l'arrivée de Netflix chez nous. Il n'est pas question de leur fermer la porte, mais de les sensibiliser à l'intérêt pour eux de participer à notre écosystème."

Pour la ministre de la Culture, le débat n'a pas lieu d'être : pour s'inviter en France, Netflix devra se plier aux lois qui contraignent déjà l'ensemble des diffuseurs de contenu. La première inquiétude d'Aurelie Filippetti sur le sujet concerne ainsi la localisation de la société : " Aucune contrainte ne peut s'appliquer pour faire venir chez nous tel ou tel acteur", " Mais Netflix a vraiment tout intérêt à être coopératif avec le monde du cinéma et de l'audiovisuel français. Il a besoin de contenus locaux pour développer une offre susceptible de plaire au public français." " Nous ne sommes donc pas dans une logique de contrainte, mais plutôt de gagnant gagnant.".

Reste qu'aujourd'hui, Netflix trouve surtout sa popularité dans la diffusion de séries américaines. Pas certain que le public français boude ainsi la plateforme si l'on reprend les derniers chiffres du boxoffice puisque les 6 premiers films du boxoffice de 2013 étaient des productions américaines, et que globalement, les films et les séries les plus piratés de 2013 étaient à nouveau des productions américaines. Difficile dans ces conditions de trouver l'argument du contenu local viable.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1696372
"Netflix a besoin de contenus locaux pour développer une offre susceptible de plaire au public français"

HAHAHAHAHAHA... Oh mon dieu, mais quelle bande de bras cassés et d'incompétents dans ce gouvernement...

C'est sûr que si jamais il n'y a pas "Joséphine, Ange Gardien" et "Louis la brocante", Netflix ne marchera pas... Ce que la ministre de l'inculture n'a pas compris que les contraintes qu'elle veut mettre sur Netflix (délai de diffusion débile entre la sortie en salles et la disponibilité en VOD, fiscalité lourde et pénalisante, etc) ne fait pas rapporter grand chose aux acteurs en question, c'est même tout l'inverse.

Je ne dis pas que Netflix ne doit pas s'acquitter d'impôts en France, bien au contraire, mais on ferait mieux de favoriser le développement économique des entreprises en France (ce qui favoriserait l'emploi au lieu de favoriser le départ des frnaçais à l'étranger et/ou le départ de grosses entreprises internationales) au lieu de parler de taxer à tout va et de créer de nouveaux impôts chaque année... Ca en devient maladif.
Le #1696392
De toute façon des que l'Etat fourre son nez quelquepart ça devient pourri.

Et Franchement,Netflix ne peut pas faire pire que les autres car l'offre VOD est quasi inexistante.je suis abonné a canal infinity et c'est vraiment de la merde des trucs vu et revu 1000 fois.Des films avec de grands acteur a leur début qu'on ne connait meme pas apres c'est sur on peut avoir une bonne surprise mais c'est rare.

Bref la VOD aujourd'hui vous propose les films qu'on trouve dans les bacs a Auchan pour 2-3 euros.
Le #1696412
Aurélie nous fait du montebourre ?!
Le #1696912
Bonjour

le jour où un fournisseur de VOD proposera l’équivalent de "emule paradise" (en terme de nombre de films) , je m'inscrit de suite !!!!

en plus les filmes devrons être multilingue et VO et VO sous titré.
donc ....

ps: tous ceci quand j'aurais adsl avec au moins 4 mega au lieu de 512 K.
cordialement
micron_h7
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]