Le Parlement européen vote une neutralité du Net affaiblie

Le par  |  2 commentaire(s)
Internet

Les eurodéputés adoptent un texte sur la neutralité du Net - ou plutôt Internet ouvert - de moindre portée que sa première version.

Au mois d'avril 2014, le Parlement européen votait en faveur du principe de la neutralité du Net quasiment élevé au rang de norme. Le texte garantissait clairement l'accès pour tous à tout le réseau sans discrimination en fonction du support, du type de contenu ou encore de l'émetteur et du destinataire des données échangées. Aujourd'hui, c'est plus flou.

Parlement_europeenEntre-temps, il y a eu des négociations avec la Commission européenne et le Conseil de l'Union européenne, et les eurodéputés viennent de voter une deuxième version du texte qui suscite des craintes. Très enthousiaste sur la version du texte adoptée par les eurodéputés l'année dernière, l'association La Quadrature du Net l'est beaucoup moins désormais. Elle parle d'un " recul majeur pour l'Internet libre. "

" Le texte voté ne comporte pas de définition claire de la neutralité du Net, ce qui laisse une marge de manœuvre non négligeable au régulateur européen pour établir les lignes directrices applicables dans les États membres. C'est donc un texte plein d'incertitudes qui sera appliqué ", écrit l'association.

Des points de crispation portent sur des sortes d'exception à la neutralité du Net avec la possibilité pour un opérateur d'offrir des services spécialisés. Pour l'initiative Save the Internet, " l'interprétation du texte pourrait autoriser un Internet à deux vitesses, avec des voies rapides payantes, et en tuant ainsi l'Internet du best-effort (égalité de traitement) dans l'Union européenne. "

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1865317
J'ai souvenir il y a quelques années d'une boutique orange où l’hôtesse d'accueil s'est permise discrètement de noter ma tenue vestimentaire dans son logiciel avant de me rediriger vers un conseiller... Qu'on l'avoue ou non, le clientélisme a toujours sévi, et il est clair que la neutralité du net gêne beaucoup le petit business des FAI, qui doivent sûrement déjà trépigner d'impatience en préparant leur première et leur seconde classe.
Alors que la neutralité du net est une foutaise sur mobile (on observe bien que la 3G est la chasse gardée de ceux qui paient plus), voilà désormais que l'ADSL fixe est en ligne de mire...
Alors je ne sais pas combien coûte un eurodéputé, mais plus de 20 ans après Maastricht, à laisser les technocrates jouer le rôle des élus, on voit bien que la centralisation du pouvoir à bruxelles ou strasbourg ne marche pas, et ce dans tous les domaines.
Le #1865323
Te fais pas d'illusions, c'est pire quand ce sont les députés nationaux qui décident ... (voire les ministres ! )
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]