Nokia : vers une activité de services mobiles uniquement ?

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Digitimes
Nokia Salo usine logo pro

Et si Nokia décidait de se consacrer uniquement aux services mobiles et se séparait de son activité de production de mobiles ? Une petite phrase du directeur marketing Anssi Vanjoki déclenche les spéculations.

Logo NokiaLe géant finlandais Nokia n'est pas au meilleur de sa forme actuellement et cherche des relais de croissance. S'il reste leader des ventes de mobiles et de smartphones, sa visibilité sur les marchés établis est mise à mal par de remuants acteurs et par d'autres plates-formes mobiles.

Avant les autres, il a amorcé un sérieux virage vers les services mobiles avec son portail Ovi regroupant plusieurs grandes tendances comme la musique, la géolocalisation ou les jeux mobiles. L'offensive d' Apple sur les applications mobiles en 2007 l'a toutefois pris de court et le manque de ligne directrice autour de Symbian, en pleine mutation, ainsi que le nouveau positionnement de Maemo, finissent par jouer contre le fabricant finlandais.


" Ne jamais dire jamais "
Celui-ci a annoncé à plusieurs reprises son intention de faire évoluer ses structures pour reposer toujours plus sur les services et moins sur les terminaux. Au point que Anssi Vanjoki, directeur marketing de Nokia, n'exclut pas totalement l'idée de vendre l'activité de production de mobiles pour permettre à Nokia de se consacrer uniquement aux services mobiles.

Cela reste une pure hypothèse tirée d'un entretien publié ce jour dans un journal allemand, et qui entrerait dans le cadre de la transformation de l'activité de Nokia, mais cela a suffit à déclencher les spéculations pour identifier de potentiels acteurs si cette situation se concrétisait.

Les observateurs asiatiques estiment ainsi que le taiwanais Foxconn Electronics, branche du chinois Hon Hai Precision Industry, serait le mieux placé pour s'emparer de l'activité de production de terminaux de Nokia, devant des sociétés comme Elcoteq ou Jabil.

Compal Group et Lite-On Technology pourraient également faire partie des acheteurs potentiels, chacun étant déjà un partenaire de Nokia à différents niveaux. Si la cession de l'activité de production de terminaux n'est pas à l'ordre du jour, Nokia ne manquerait pas d'acheteurs dans le cas d'un revirement stratégique.


MàJ 30/11/09 : pour bien signifier qu'il ne s'agit que d'une hypothèse, Nokia dément toute volonté de cession de son activité de production de mobiles, qui fait partie intégrante de sa stratégie à long terme et lui apporte un important avantage concurrentiel.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #553671
Des chiffres ? Quelle est la part du revenu que Nokia tire de son activité de production de téléphone mobile ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]