Nokia : recours réussi contre HTC en Allemagne sur la gestion d'énergie mais...

Le par  |  0 commentaire(s)
Nokia logo

Nokia obtient la reconnaissance de brevets portant sur la gestion d'énergie des terminaux mobiles utilisés dans des smartphones HTC en Allemagne. Ce dernier assure qu'ils ne sont plus utilisés et en demande toujours l'invalidation.

Au printemps 2012, Nokia a mené une offensive contre plusieurs sociétés en Allemagne et aux Etats-Unis pour violation de brevets dans leurs produits mobiles. Le géant finlandais rappelle régulièrement les lourds investissements en R&D consentis ces dernières décennies et sa volonté d'en obtenir des royalties.

Une bonne trentaine de brevets ont été mis en avant à l'occasion de plusieurs plaintes, dont certaines visent le fabricant HTC. Ce dernier a déjà réussi à dévier certaines attaques mais il vient de subir un revers, une cour allemande reconnaissant que certains brevets de Nokia portant sur la gestion d'énergie ont été utilisés dans des smartphones HTC par l'intermédiaire de son fournisseur Qualcomm.

Nokia logo Nokia se félicite logiquement de cette victoire intermédiaire qui reconnaît la paternité de sa propriété intellectuelle mais HTC a aussitôt indiqué qu'il n'était guère impressionné par cette décision favorable, continuant d'affirmer que les demandes de Nokia sont injustifiées et ne visent qu'à obtenir à bon compte des droits de licence sur des brevets sans grande valeur.

Dans un communiqué, le fabricant taiwanais indique que, le système de préservation de la consommation d'énergie décrit par les brevets de Nokia est peu efficace et a été à ce titre retiré des derniers produits mobiles du fabricant.

HTC logo newLes terminaux visés par le recours de Nokia ne sont plus commercialisés en Allemagne et la décision de la cour ne touche pas les smartphones distribués actuellement, qui utilisent d'autres mécanismes. Elle sera donc sans effet sur l'activité de la société.

Par ailleurs, HTC annonce maintenir ses procédures pour obtenir l'invalidation de ces brevets. Sur les 22 brevets mis en avant par Nokia, 2 sont déjà rejetés et 2 sont mis à l'écart en attendant de statuer sur leur validité. HTC se dit confiant dans le fait qu'ils représentent une menace faible pour ses produits.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]