Nokia et Intel dévoilent des projets mobiles en commun

Le par  |  0 commentaire(s)
Intel Mobile Intel 4 chipset

Coup de force pour la stratégie des processeurs mobiles d'Intel : le fondeur annonce un partenariat autour d'une nouvelle plate-forme mobile avec le géant finlandais Nokia, leader mondial des ventes de téléphones portables. Stratégie qui pourrait permettre de trouver des débouchés pour les plates-formes Moorestown et à plus long terme, Medfield.

Logo IntelLe fabricant finlandais de téléphones portables Nokia avait déjà joué l'ouverture surprise en annonçant un accord de partenariat pour la fourniture de composants mobiles avec Qualcomm, l'adversaire d'hier ( pour des questions de brevets sur les technologies mobiles 3G ) en février dernier.

Il récidive aujourd'hui en dévoilant un partenariat stratégique avec Intel, qui s'est trouvé de nouvelles opportunités de croissance dans l'univers de la mobilité avec le processeur Intel Atom, embarqué dans les netbooks, et les futures plates-formes Moorestown et Medfield, encore plus tournées vers de nouvelles catégories de produits mobiles, de type MID ( Mobile Internet Devices ).

Intel n'est pas vraiment un nouveau venu dans la conception de chipsets mobiles puisqu'il a longtemps dominé le marché avec ses processeurs XScale embarqués dans des PDA et des smartphones, avant de revendre la branche mobile en 2006 à Marvell.

Mais les conditions du marché ont largement évolué en trois ans et la mobilité est revenue au coeur des stratégies, profitant d'une stratégie de conception des processeurs tournée vers l'optimisation du rapport performances / consommation d'énergie plutôt que sur la puissance pure.

De son côté, Nokia cherche également des relais de croissance vers de nouvelles catégories de produits mobiles qui pourraient également servir de socles à ses services mobiles. Les deux sociétés avaient donc des intérêts communs qu'elles vont maintenant tenter de concrétiser.


Développement commun Linux Mobile et modem 3G / HSPA

Logo NokiaElles annoncent qu'elles vont travailler ensemble au développement d'une nouvelle plate-forme mobile allant au-delà des smartphones, netbooks et ultra portables actuels, pour permettre l'émergence d'une nouvelle plate-forme mobile combinant les atouts de chaque catégorie : connectivité, mobilité, expérience utilisateur, format compact...

Intel et Nokia prévoient également une collaboration croisée sur plusieurs projets open source Linux Mobile  notamment Moblin et Maemo, tandis qu' Intel va prendre une licence sur les modem IP 3G / HSPA de Nokia, le finlandais cherchant aussi des opportunités dans ce domaine.

L'alliance ne porte donc pas tant sur les téléphones portables que sur un développement commun préparant les appareils mobiles connectés de prochaine génération, mélanges de téléphone et d'ordinateur toujours en fonctionnement et toujours connectés, véritable liens permanents avec l' Internet...et utilisant une architecture matérielle fournie par Intel.

Ce dernier cherche à contrer son adversaire ARM, au coeur de l'industrie des processeurs mobiles depuis des années, et qui dispose du soutien de nombreux fondeurs ( Qualcomm, Texas Instruments, Freescale... ).

ARM a d'ailleurs accéléré les développements mobiles utilisant ses coeurs Cortex-A8 et bientôt Cortex-A9, ces derniers supportant des architectures mobiles double coeur, puis dans un second temps, quadri-coeur, offrant toujours plus de puissance aux smartphones et smartbooks.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]