Banque mobile : Nokia met fin au service Nokia Money

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Reuters
Nokia 101

Nouvelle victime des réorganisations internes de Nokia, le service de transfert d'argent pour les pays émergents Nokia Money va cesser ses activités.

Il fut un temps où Nokia avait de grandes ambitions dans les services mobiles, notamment en vue d'améliorer le quotidien des populations dans les pays émergents en leur apportant par le téléphone portable des possibilités inaccessibles par ailleurs.

Le service de banque mobile Nokia Money, annoncé en 2009, répondait à cet objectif en proposant des services bancaires ( transfert d'argent, notamment ) pour payer des factures, recharger un compte mobile prépayé ou transférer de l'argent à des tiers.

Après plusieurs lancements régionaux, Nokia Money a finalement été lancé dans toute l'Inde en 2011, où Nokia a une solide présence dans les mobiles d'entrée de gamme et qui constitue une cible toute désignée pour ce type de service.

Cependant, depuis l'arrivée de Stephen Elop à la tête de Nokia, une grande phase de réorganisation est en train de transformer les priorités du fabricant finlandais. Si la partie la plus visible de ces changements profonds passe par la reconversion vers Windows Phone, la stratégie de services mobiles voulue par la précédente direction est aussi en train d'être repensée.


Réalisme économique
Nokia 101Plusieurs services, qui ne sont plus considérés comme stratégiques, sont donc fermés tandis que d'autres sont plus franchement mis en avant au sein d'une nouvelle branche Location & Commerce ( Localisation et Commerce ) créée en juin 2011.

Le service de partage de contenus Ovi Share est ainsi en voie d'extinction et c'est au tour de Nokia Money d'être prochainement fermé. " Les services financiers mobiles ne font pas partie du coeur d'activité de Nokia, aussi nous choisissons d'en sortir ", a ainsi indiqué un porte-parole du fabricant.

Il est vrai que malgré ses promesses, la rentabilité d'un tel service est difficile à générer, tandis que la concurrence des institutions bancaires et des opérateurs télécoms, désireux de conserver le contrôle de ces activités, n'a jamais facilité les choses et a fait capoter plus d'un projet de services chez Nokia ces dernières années.

Place donc aux exigences des réalités économiques, Nokia pouvant toujours tenter de réentrer sur le marché des services financiers par d'autres voies par la technologie NFC ou des déploiements qui se feront cette fois en partenariat plutôt que sous forme d'un cavalier seul qui pouvait agacer les autres acteurs.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]