Nokia N8 : son pseudo-retard fait trébucher le groupe

Le par  |  0 commentaire(s)
Nokia N8 logo pro

L'annonce un peu rapide d'un retard de livraison du Nokia N8 diffusée dans les médias a fait plonger le titre de Nokia en Bourse alors que le nouveau CEO du groupe, Stephen Elop, entre en piste.

Logo NokiaEn prenant ses fonctions ce 21 septembre, Stephen Elop, nouveau CEO du groupe Nokia, aurait sans doute préféré un autre climat que celui généré par une annonce un peu rapide d'un retard de livraison du smartphone Nokia N8, son cheval de bataille pour la fin de l'année.

C'est que le terminal, annoncé au mois d'avril 2010, aurait déjà dû être commercialisé au cours de l'été. Etant donné l'importance stratégique de son lancement, puisqu'il s'agit du premier smartphone sous Symbian^3, et ne voulant surtout pas reproduire les erreurs du Nokia N97, lancé avec un software insuffisamment préparé ( ce sont les dirigeants de Nokia eux-mêmes qui ont fini par l'avouer en février dernier ), de gros efforts ont été consentis pour tester la plate-forme et écarter tout défaut.

On notera que l'annonce d'avril prévoyait un lancement au cours du troisième trimestre, qui a été décalé peu à peu à la fin du troisième trimestre, c'est à dire fin septembre. Mais si les livraisons vont bien débuter à cette période, la mise à disposition du terminal dans les canaux de distribution pourrait conduire à une disponibilité pour l'utilisateur final qui devrait déborder sur le début du mois d'octobre, soit le quatrième trimestre, notamment pour que l'information soit relayée auprès des consommateurs ayant réalisé des pré-commandes.


Une note qui finit par coûter cher

Nokia N8 03aC'est pourquoi Nokia a envoyé une note à ses clients pour les prévenir des temps de disponibilité réelle et qui a été un peu vite été comprise comme l'aveu d'un retard de livraison et largement relayée comme tel, certains sites spécialisés évoquant des corrections de dernière minute de la plate-forme.

Ce pseudo-retard, qui s'ajoute aux incertitudes concernant la réception par le public de la nouvelle plate-forme Symbian^3, n'a pas été du goût des investisseurs qui ont fait plonger le titre en Bourse de plusieurs points de pourcentage.

En effet, une commercialisation du Nokia N8 au mois d'octobre seulement pourrait compromettre les objectifs financiers du troisième trimestre. Pourtant, l'information était connue depuis la semaine dernière au moins. Lors de la présentation des terminaux Symbian^3 à la presse française jeudi dernier, les représentants du groupe finlandais ne cachaient une disponibilité pour la toute fin septembre ou le début octobre.

Quelle que soit la raison qui repousse la disponibilité du Nokia N8 au mois d'octobre, on sent une certaine fébrilité dans ce lancement, aussi bien du côté de Nokia ( multiplication des superlatifs, communication plus agressive ) que des analystes et investisseurs, où la moindre annonce entraîne beaucoup de spéculations et d'hypothèses. Malgré son éclat " Nokia is back ! " lancé lors de l'événement Nokia World, le groupe finlandais est encore loin d'avoir ramené la confiance autour de sa stratégie mobile.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]